Découvrez les trésors architecturaux millénaires de cette île fascinante.

Située au beau milieu de la Méditerranée, la Sicile a depuis toujours aiguisé les appétits des grands empires. La liste des colonisateurs qui ont posé le pied sur ces terres volcaniques est impressionnante : Phéniciens, Grecs, Romains, Byzantins, Arabes, Normands, Espagnols et Italiens ! Par chance, de nombreux vestiges archéologiques sont très bien conservés et offrent au visiteur un véritable voyage dans le temps.

Les vestiges de l'ancien temps

Syracuse et ses 3000 ans d'histoire

Le plus bel exemple est sans conteste la mythique Syracuse. En plein centre, sur l'île d'Ortygie, on peut passer d'un temple à une église baroque en quelques pas... La majestueuse cathédrale qui trône sur laPiazza Duomo fut tour à tour un autel Sicule (ancien peuple de la Sicile auquel l'île doit son nom), un temple dédié à Athéna puis une église byzantine. On admire encore aujourd'hui les colonnes doriques et les fondations antiques.

Continuez votre balade dans les rues sinueuses bordées de demeures baroques, arpentez les quais du port et ses palais vénitiens et arrêtez-vous près de la fontaine d'Arethuse, nymphe transformée en source dont les eaux douces jaillissent à Ortygie.

Le Musée Archéologique Polo Orsi donne également une idée de l'histoire dense de la cité. Dans ce bâtiment résolument moderne, 18 000 pièces de grande valeur, dont la splendide " Venus " de Syracuse, nous éclairent sur les périodes grecques et romaines.

À quelques mètres se dresse l'entrée du Parc Archéologique de Neapolis. Pour une dizaine d'euros, vous pouvez déambuler dans les gradins du théâtre grec remarquablement conservé. L'amphithéâtre romain est tout aussi impressionnant avec son arène centrale en forme d'ellipse de 140 m de long, qui accueillait les combats de fauves et de gladiateurs.

Temple de la Concorde SICILE.jpg
Temple de la Concorde

Architecture grecque de Agrigente à Selinonte

Vous pouvez visiter des vestiges antiques dans toute la partie sud de la Sicile. Près de la ville d'Agrigente, la Vallée des Temples doit son classement à l'UNESCO à la grande concentration d'édifices religieux remarquablement restaurés. Celle qui fut un temps la puissante cité grecque d'Akragas abritait de très nombreux temples doriques, dont le fameux Temple de la Concorde, aussi bien conservé que le Parthénon d'Athènes.

Faisant face à la mer, dans un décor de carte postale, le site de Selinonte fascine. Il incarne à merveille l'ordre architectural dorique et rassemble dix temples imposants, une acropole et une cité antique, témoignant ainsi de la maîtrise des constructions de grande ampleur par les Grecs à cette époque.

La richesse d'une mixité

La période dorée : des Arabes à Frédéric II

Petit saut dans le temps : en 1091, la reconquête de la Sicile musulmane par les rois normands arrive à son terme. Mais la dynastie des Roger, grande admiratrice des Arabes et de leurs connaissances, s'inspire de ses prédécesseurs. En prônant la tolérance et le savoir, les monarques offrent au royaume une longue période de prospérité intellectuelle et économique. La culture normano-arabo-byzantine, qui culminera avec le règne du célèbre Frédéric II, est née !

Ce mélange atteint son paroxysme dans les cathédrales de Palerme, Monreale etCefalu. Les marbres de style islamique cohabitent avec les mosaïques byzantines, et en toile de fond avec des scènes des évangiles et de la vie de Jésus. Les façades extérieures des portes principales à Monreale auraient toute leur place à Damas... À Palerme, le Palais des Normands est un édifice imposant qui accueille tour à tour tous les gouvernants de l'île. Il renferme la somptueuse chapelle Palatine, du XIIème, dont les plafonds ornés d'or et de mosaïques témoignent du savoir-faire des artisans arabes de l'époque.

Cathédrale de noto SICILE.jpg
Cathédrale de Noto

L'Etna et le baroque tardif...

Un terrible tremblement de terre détruit les villes du sud-est de la Sicile en 1693. C'est l'occasion pour les jeunes architectes formés à Rome de montrer leur talent. Catane est ainsi entièrement reconstruite selon un plan d'urbanisme global centré sur la splendide Piazza del Duomo et la Via dei Crociferi. La partie basse de Noto, à flanc de colline, a été choisie pour bâtir une nouvelle cité, où les palais baroques et les édifices religieux se mêlent à la topographie des lieux pour offrir un spectacle éblouissant.

Au total, ce sont huit villes du Val di Noto qui sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO, car elles représentent des constructions sublimes à l'apogée de l'art baroque en Europe à la fin du XVIIème siècle.

Tourisme anti-mafia

Bien que discrète depuis le milieu des années 1990, la mafia est bel et bien une réalité en Sicile. La tradition du pizzo, l'impôt perçu pour la protection de n'importe quel commerce, perdure et plombe l'économie. Plusieurs agences de voyages de Palerme proposent des visites guidées et des city-tours qui s'arrêtent dans les cafés et restaurants qui s'engagent à ne pas participer à ce racket. Vous découvrirez également des lieux emblématiques de l'histoire de la mafia dans la capitale, comme les plaques commémoratives en l'honneur des juges Falcone et Borsellino ou la villa démente du capomafia (chef de la mafia) Toto Riina, reconvertie en école publique...

Sous la plume de Giuseppe Lampedusa

Avec Le guépard, classique de la littérature italienne, plongez dans la Sicile au temps du Risorgimento italien, quand le prince Salina voit débarquer en 1860 à Palerme les troupes de Garibaldi qui luttent pour unifier l'Italie. Lampedusa livre une critique acerbe d'une révolution qui, selon lui, n'a servi qu'à remplacer les élites aristocratiques par une bourgeoisie somme toute similaire. Luciano Visconti en a tiré un remarquable film, palme d'or en 1963, avec Alain Delon, Claudia Cardinale et Burt Lancaster. Un chef d'oeuvre !

La Sicile en bref

Quand y aller ?

Pour visiter plus tranquillement les sites archéologiques, privilégiez le printemps. Les températures sont plus que clémentes, les touristes moins nombreux, et la végétation qui renaît au milieu des temples grecs et des palais baroques est un spectacle fascinant !

Comment se déplacer ?

Sur place, louez une voiture et soyez prudent. Les routes de montagne sont sinueuses et les Siciliens un peu agité au volant !

Où dormir ?

Pourquoi ne pas prendre un hôtel à Syracuse ? Vous pourrez accéder facilement aux sites touristiques tout proches et vous offrir aussi quelques après-midi à la plage...

Fan d'art baroque ? Préférez séjourner dans une chambre à Catane au pied de l'Etna.

Où se restaurer ?

Caseificio Borderi, 6 Via de Benedictis, Syracuse

Ferro di Cavallo, 20 Via Venezia, Palerme

Capello, 68 Via Colonna Rossa, Palerme

Verona & Bonvegna, 60 via Asiago, Catane

Avant de partir...

Formalités d'entrée : passeport ou carte d'identité en cours de validité pour les ressortissants de l'UE.

Santé : l'infrastructure sanitaire est satisfaisante. Pensez à souscrire une assistance rapatriement et à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie.

" Elle n'a point de tête, un bras lui manque ; mais jamais la forme humaine ne m'est apparue plus admirable et plus troublante. Ce n'est point la femme poétisée, la femme idéalisée, la femme divine ou majestueuse comme la Vénus de Milo, c'est la femme telle qu'elle est, telle qu'on l'aime, telle qu'on la désire, telle qu'on la veut étreindre. "

Guy de Maupassant aimait les femmes plus que tout, et sa fascination pour la Venus de Syracuse l'a poussé à réaliser ce voyage initiatique en Sicile au printemps 1885. L'ami de Flaubert et de Zola s'éteignit huit ans plus tard en 1893.

4 évènements incontournables

Mai-juin : Théâtre à la grecque, Syracuse ; le théâtre antique grec ressuscite tous les ans pour un cycle d'art dramatique en plein air.

Août : Palio des Normands, Piazza Armerina ; fête médiévale de grande ampleur qui célèbre la reconquête de la Sicile par les troupes normandes au XIème siècle.

Août : Les géants de Sicile ; Mata et Grifone sont de sortie dans les rues de Messine, tandis qu'à Mistretta, Hitia et Cronos sont portés à bout de bras.

Septembre : Journées européennes du Patrimoine ; découvrez palais secrets et demeures interdites, ouverts une fois par an !