En route pour parcourir les 4000 ans d'histoire de Barcelone, capitale de la Catalogne.

Enfilez des chaussures confortables et embarquez pour un voyage dans le temps. De la Barcelone médiévale à la guerre civile espagnole, sachez tout de la tumultueuse histoire de la ville rebelle.

JOUR 1

Parcours médiéval

Votre week-end historique à Barcelone débute Plaça Catalunya. Projetez-vous alors en plein Moyen-âge, lorsque Las Ramblas n'étaient qu'un torrent et marchez en direction de la mer. Sur votre gauche, vous pouvez imaginer les anciennes portes de la ville. Petite astuce pour les repérer : au niveau de chacune d'entre elles se trouve un réverbère électrique à cinq bras, les premiers installés dans la ville.

Barcelona-52302.jpg
Plaça Catalunya

À hauteur de la Porta Ferrissa, pénétrez dans le barrio Gótico, cœur historique de la ville, jusqu'à la Plaça del Pi. La très belle église de style gothique Santa Maria del Pi se dresse devant vos yeux. Entrez et laissez-vous émerveiller par la luminosité de ses vitraux colorés. Après votre visite, offrez-vous quelques tapas sur l'une des terrasses qui l'entourent ou profitez du marché de produits locaux installé le samedi sur la place.

La cathédrale Sainte Eulalie

Poursuivez votre chemin en empruntant la Calle Palla où quelques vestiges de l'anciennemuraille, héritée de l'antiquité romaine, sont encore visibles. Au bout de cette rue, la majestueuse cathédrale de Barcelone, Sainte Eulalie, s'impose. Au fil de votre visite, cette cathédrale construite entre le XIIIe et le XIXe siècle vous dévoile tous les trésors de l'architecture religieuse. À ne pas manquer : le cloître et les treize oies blanches qui l'habitent en mémoire du martyr de Sainte Eulalie.

Arpentez la Calle Bisbe jusqu'au Palacio de La Generalitat, le siège du gouvernement de Catalogne. En chemin, levez les yeux pour admirer la passerelle d'inspiration gothique qui enjambe la rue. Scrutez les gargouilles et cherchez la sculpture de Pere Johan représentant Sant Jordi, le saint patron de la Catalogne, terrassant l'affreux dragon qui terrorisait la région et menaçait la fille du roi. Arrivé sur la Plaça Sant Jaume, imaginez le tumulte qui l'habitait quelques siècles auparavant, lorsqu'elle était le forum de la colonie romaine de Barcino.

Terminez votre parcours dans ces rues sinueuses en descendant la Baixada de Viladecols. Plaça dels Traginers, prenez place à la terrasse du Café Babel qui propose une cuisine méditerranéenne maison. Assis face à l'ancienne muraille, vous profitez de l'ambiance bohème de ce petit restaurant où l'on se sent comme chez soi.

JOUR 2

Sur les traces de la guerre civile

Pour comprendre Barcelone la Catalane, le Musée d'Histoire de la Catalogne, sur le port de la Barceloneta, est incontournable. La visite achevée, vous êtes alors prêt à vous lancer sur les traces de la guerre civile espagnole (1936-1939), durant laquelle Barcelone a été la ville la plus bombardée d'Espagne.

Museu-historia-CAT.jpg
Museu d'Història de Catalunya par Anders Ekström sous licence CC BY 2.0

Depuis le musée, prenez la direction du quartier del Born en passant devant la Estación de Francia, construite pour l'Exposition universelle de 1929. Cible de nombreuses attaques, ses différentes rénovations laissent imaginer les assauts des républicains catalans et de leurs ennemis franquistes sur ce lieu hautement stratégique. Déjà bien imprégné de l'histoire de la région, asseyez-vous à la terrasse de la Taverna del Born, sur le Paseo del Born, pour une pause tapas.

Traversez ensuite le quartier gothique jusqu'à la Plaça Sant Felip Neri, sans doute l'une des plus belles de la ville. Elle a été l'une des grandes victimes du grand bombardement de janvier 1938 et en porte encore les cicatrices. L'histoire se rappelle à vous. Les impacts de balle d'une fusillade marquent encore la façade principale de l'église qui la préside.

Refugi 307

Achevez votre quête dans le quartier de Poble Sec, durement touché par les bombardements de la Guerre civile. Au n°169 de la rue Nou de la Rambla se trouve le Refugi 307, un refuge antiaérien construit pendant la guerre. En parcourant les 400 mètres de tunnel du refuge, vous revivez le quotidien des habitants de Barcelone durant cette sombre période.

Après cette journée riche en émotions, offrez-vous une pause sur les hauteurs de Montjuic. Empruntez le téléphérique jusqu'au sommet et profitez des spécialités catalanes proposées par la Caseta del Migdia tout en contemplant la ville. Un dernier coup d'œil sur la capitale catalane avant le départ, " T'estimo Barcelona " !

L'Histoire de l'Espagne vous intéresse ? Découvrez notre guide sur Madrid !

Sang et or : le drapeau catalan

Le drapeau catalan, une alternance de quatre bandes jaunes et rouges, est également appelé la senyera. Son origine légendaire remonte au IXe siècle. L'empereur franc Louis le Pieu aurait dessiné sur l'écu doré du Comte de Barcelone, Guifred le Poilu, les traits rouges avec quatre doigts trempés dans le sang du Comte, blessé lorsqu'il se battait pour défendre l'empereur franc contre les Normands.

Barcelone sous l'œil de Woody Allen

Dans Vicky, Cristina, Barcelona, Woody Allen rend un hommage vibrant à la ville de Barcelone en lui octroyant le statut de personnage. L'une des protagonistes, Vicky, interprétée par Rebecca Hall, achève son master en identité catalane à Barcelone. À plusieurs reprises, elle éclaire le spectateur sur l'histoire singulière de la Catalogne.

Barcelone en bref

Quand y aller ?

Toute l'année, même si le printemps et l'automne restent les saisons les plus agréables et riches en évènements traditionnels.

Comment se déplacer ?

Métro : di.-je. 5h-00h, ve. et veilles de jours fériés 5h-2h, sa. 24h/24

Bus : 6h30-22h. Certains bus circulent toute la nuit.

Vélo : Barcelona Bici propose des locations de vélo. 2h/7€. 1j/15€*.

Où dormir ?

Pensez au quartier historique de la Ciutat Vella pour un cadre authentique. Le quartier de Gracia offre aussi des hébèrgements comfortables et abordables.

Où manger ?

Café Babel : Calle Correu Vell, 14

La Taverna del Born : Paseo del Born, 27

La Caseta del Migdia: Mirador del Migdia, Montjuic

* Les prix sont donnés à titre indicatifs et peuvent varier.

Ils ont dit

" Ce ne sont pas les années qui pèsent mais les blessures "

Joan Manuel Serrat est un auteur, compositeur et interprète né dans le quartier de Poble Sec. Pionnier de la " Nouvelle chanson catalane ", il a été un fervent défenseur du catalan pendant la dictature franquiste, durant laquelle il a été censuré et condamné à l'exil.

Calendrier

5 évènements incontournables

Avril : Fête de la Sant Jordi, saint patron de la Catalogne. Les hommes offrent aux femmes une rose rouge et les femmes offrent un livre aux hommes

Avril : Fête de la Vierge de Montserrat, patronne de la Catalogne.

Août : Fêtes de Gracia, festivités dans le quartier de Gracia

Septembre : Jour national de la Catalogne, célébré le 11 septembre, donne lieu à des évènements culturels et politiques dans le Barrio Gótico. À la fin du mois se tient la Fête de la Mercé, une semaine de festivités en l'honneur de la Sainte patronne de Barcelone.