À New York, l'Histoire des États-Unis et du monde se dévoile à chaque coin de rue !

Partez à la découverte de l'Histoire des États-Unis, au travers des vestiges des grandes vagues migratoires arrivées à New York. Comptez sur les symboles plus contemporains, comme le mémorial du World Trade Center, pour vous dévoiler le passé récent de la Big Apple. Votre week-end à New York prend soudain des airs de voyage dans le temps... Have a nice trip ! (Bon voyage !)

JOUR 1

Le New York des migrants

On estime que près de 60% des nouveaux arrivants enregistrés aux États-Unis aux XIXe et XXe siècles ont débarqué à New York. Pour tout savoir sur les conditions de leur voyage et de leur arrivée, rendez-vous à Ellis Island. Cette île, aujourd'hui reconvertie en musée de l'immigration, a vu passer quelques 12 millions de migrants !

La Statue of Liberty, offerte aux États-Unis par la France en 1886, trône à quelques miles de là. On peut admirer sa structure interne depuis la verrière du musée, situé dans le socle de la statue.

Le roi dollar à Wall Street

Dès la fin du XVIIIe siècle, quelques agents de change se réunissent pour créer une bourse... à Wall Street ! Admirez le style néo-classique du bâtiment actuel, inauguré en 1903.

Baladez-vous ensuite dans les rues hyper-sécurisées et profitez-en pour jeter un œil au Wall Street Bull (taureau de bronze de Wall Street), œuvre du sculpteur italo-américain Arturo Di Modica.

Puis, poussez la porte de la Federal Reserve Bank of New York, qui abrite une partie des réserves d'or des États-Unis. La visite guidée vous emmène dans les coffres en sous-sol : vous pouvez admirer les lingots entreposés derrière d'impressionnantes grilles... Pensez à réserver sur leur site internet, les places sont rares !

memorial.jpg
Mémorial du 11 Septembre

Grandeur et tragédie : le World Trade Center

Impossible d'évoquer l'Histoire américaine sans parler du 11 septembre 2001. À la place du World Trade Center se dresse aujourd'hui un mémorial émouvant : deux fontaines du souvenir rappellent les tours jumelles effondrées. Avec émotion, vous découvrez les noms de chaque disparu gravés à jamais sur les rebords des bassins.

Juste en face du mémorial, la vieille église Saint-Paul est miraculeusement restée intacte. Elle a servi de base de repos pour les sauveteurs lors de la tragédie.

Allez faire un tour du côté du City Hall de New York, le plus vieux bâtiment officiel encore debout aux États-Unis. Admirez en passant son style renaissance et filez vers le Brooklyn Bridge. Une balade à pied sur ce joyau de l'architecture industrielle du XIXe offre une vue saisissante sur Manhattan et l'East River !

JOUR 2

Grattez le ciel depuis New York !

Dès le début du XXe siècle, la ville de New York devient le centre du monde et elle entend bien le démontrer ! Manhattan est un gigantesque chantier : les grandes entreprises rivalisent de projets audacieux et les gratte-ciels se multiplient. Promenez-vous dans le quartier de Midtown. Vous y trouvez des merveilles d'architecture : le Lincoln Building et son style néo-gothique, le Flatiron Building au style Beaux Arts, le mythique Empire State Building et bien évidemment l'un des plus beaux, le Chrysler Building.

Terminez cette visite architecturale par le Rockefeller Center. Le GE Building, très Art Deco, en forme le centre. Il s'élève au milieu d'innombrables sculptures, bas-reliefs et jardins.

rockefeller.jpg
Rockefeller Center

Les philanthropes, ces héros du rêve américain

À l'instar des Rockefeller qui investissent à l'époque une partie de leur fortune dans l'urbanisation de Midtown, de nombreux hommes d'affaires font profiter la ville de leur success-story (leur réussite).

Andrew Carnegie fait par exemple édifier la célèbre salle de concert du Carnegie Hall, inaugurée en 1891. Son auditorium a vu passer les Beatles, Miles Davis et même Édith Piaf ! À parcourir lors d'une visite guidée ou d'un concert en soirée.

Solomon Guggenheim fait fortune dans la ruée vers l'or en Alaska à la fin du XIXe siècle. Il devient ensuite collectionneur et crée une fondation dédiée à l'art contemporain, ainsi que de nombreux musées. L'un des plus surprenants est celui dessiné par l'architecte Frank Lloyd Wright en 1959 : le visiteur accède au sommet du bâtiment par un ascenseur avant de descendre le long d'une rampe en spirale, tout en admirant les collections !

En sortant de ce musée, vous traversez Central Park pour rejoindre le gigantesque campus de la Columbia University, une université fondée en 1754. Le week-end est idéal pour explorer discrètement les bibliothèques majestueuses, les parcs et les bâtiments tout droit sortis des teen-movies (films pour les adolescents) hollywoodiens. C'est aussi là que résident des centaines de jeunes New-yorkais qui écriront demain, qui sait, un nouveau chapitre du rêve américain !

L'Histoire contemporaine vous intéresse ? Venez découvrir notre guide Berlin et le XXème siècle !

L'ONU en vrai

On y pense rarement, mais c'est une visite qui vaut le détour pour comprendre l'importance de New York dans l'actualité mondiale.

En franchissant les portes du siège new-yorkais de l'Organisation des Nations Unies, vous arrivez au cœur de l'Histoire et de la politique mondiale des 70 dernières années. Des visites guidées ont lieu tous les jours ! Avec un peu de chance, vous pourrez même entrer dans la mythique salle de réunion, souvent mentionnée dans les journaux télévisé

New York sous la plume de John Dos Passos

Publié en 1925, Manhattan Transfer est un roman-chorale signé par l'écrivain John Dos Passos. Il raconte la vie de plusieurs personnages habitant New York au début du XXe siècle. Parmi ces derniers, une chanteuse, un marin, un ouvrier ou encore un avocat, tous obnubilés par la réussite, se croisent sans cesse dans un Manhattan en pleine effervescence. Un livre magistral !

New York en bref

Quand y aller ?

New York accueille les férus d'Histoire toute l'année. Évitez peut-être le mois d'août, car la chaleur, parfois étouffante, est peu propice aux longues marches.

Comment se déplacer ?

En avion : vols directs depuis les grandes villes européennes.

Profitez de nos offres de vols en allant sur cette page.

À pied : pour s'imprégner de l'histoire et de l'atmosphère de Manhattan

En bus : 24/24, idéal pour découvrir le paysage urbain

Métro : 24/24 ; 24 lignes. Attention : bien identifier les lignes express (desservant les stations principales) et les lignes local (omnibus).

Où dormir ?

Réservez un hôtel à New York situé près des sites historiques de la ville. Optez pour un hôtel à Central Park ou Times Square !

Où manger ?

Da Silvano : 260 6th Avenue (l'un des meilleurs restaurants italiens)

Minetta Taverne : 113 MacDougal Street (on y croise des célébrités qui font encore l'Histoire de New York...)

Ils ont dit

" La réussite des uns dépend de la réussite des autres. "

John Davison Rockefeller est considéré comme le plus riche philanthrope de l'histoire mondiale ! Il laisse une empreinte indélébile dans le New York des années 30. Le Rockefeller Center, place majeure de l'architecture de Manhattan, est né de la guerre des buildings qu'il livre à l'époque à d'autres capitaines d'industrie, au sommet de leur gloire.

Calendrier

5 évènements incontournables

Mars : Fête irlandaise de la Saint Patrick

Juillet : (4 juillet) Fête Nationale, festivités dans toute la ville, un défilé et surtout un feu d'artifice impressionnant

Septembre : Célébrations de San Gennaro, Saint patron de Naples, à Little Italy

Septembre : Labour Day Carnival, parades des communautés des Caraibes et d'Amérique du Sud

Octobre : (2e week-end du mois) Open House New York, l'équivalent des journées du patrimoine.