La capitale de l'Écosse est peuplée d'effrayants personnages, légendaires ou bien réels. Percez leurs secrets au fil de vos promenades sur les hauteurs d'Édimbourg, ou dans ses profondeurs...

La ville d'Édimbourg a beaucoup à offrir aux fans de contes et de films d'épouvante... Et pour cause : son paysage urbain est ponctué de sites inquiétants, portant encore aujourd'hui les traces des âmes sombres qui les ont habités... Le donjon, les catacombes, le château et le grand cimetière de la ville recèlent tous d'intrigants trésors. Oserez-vous les découvrir ?

Jour 1

The Edinburgh Dungeon

Dès le matin, sautez à pieds joints dans le folklore édimbourgeois... Pénétrez dans le donjon s'élevant au cœur de la vieille ville, et glissez-vous dans la peau d'un Écossais du XVIIIème ou du XIXème siècle. Les reconstitutions historiques, basées sur des jeux d'acteurs talentueux, ajoutent au réalisme de la visite. Première émotion !

Dans le secteur dédié à l'histoire des tueurs en série Burke et Hare, vous frissonnez d'angoisse... Ces deux meurtriers travaillaient, à la fin des années 1820, pour le compte d'un professeur d'anatomie qui disséquait leurs victimes devant ses étudiants.

Toujours à cœur de poursuivre votre exploration de l'Edinburgh Dungeon ? Regagnez alors la nouvelle attraction du site : la salle du grand incendie d'Édimbourg qui marqua l'année 1824. Des semblants de flammes vous caressent avidement le visage...

Pour vous remettre de vos émotions, installez-vous à la Doric Tavern, l'un des établissements culinaires les plus anciens de la ville. Au menu : lotte panée et panse de porc grillée. Et compte tenu de l'intensité des visites à venir, mieux vaut sortir de table rassasié !

Catacombe d'Edimbourg.jpg
Vaults d'Edimbourg - Photo par Kjetil Bjornsrudsous licence C BY-SA 3.

Un après-midi 6 pieds sous terre...

Le planning de votre premier après-midi sur les traces des légendes d'Édimbourg est tout trouvé ! La découverte des vaults (sortes de catacombes) d'Édimbourg s'impose...

Achevées à la fin des années 1870, ces chambres souterraines furent construites comme des espaces dédiés au stockage de marchandises et à l'artisanat. Elles sont exploitées à ces fins pendant 30 ans avant d'être, " théoriquement ", fermées...

Théoriquement ? Oui, car ces grandes alcôves situées à l'abri des regards devinrent rapidement un carrefour du crime dans la capitale ecossaise. Les vaults sontle rendez-vous des malfaiteurs et trafiquants en tous genres. Les murs aussi humides qu'anciens que vous voyez défiler ont donc des milliers d'anecdotes sombres et terrifiantes à vous raconter...

Cela ne risque pas de vous rassurer, mais les tueurs sanguinaires Burke et Hare fréquentèrent les vaults de manière régulière. Ils y entreposaient les corps de leurs victimes avant de les remettre au docteur Robert Knox !

Jour 2

La royauté écossaise et ses geôles

Vue des tourelles du château d'Édimbourg, la clarté matinale de la ville balaie le souvenir des sinistres épisodes abordés la veille...

Dans les salons royaux, vous imaginez aisément la vie de Marie 1re d'Écosse (ou Marie Stuart, qui fût aussi reine de France). Mais en tendant l'oreille, vous aurez peut-être l'impression d'entendre résonner les voix d'anciens prisonniers laissés pour compte dans la profondeur des geôles. Les prisons du Castle (château) font l'objet d'une visite... impressionnante ! Entre les parois gravées par les détenus, le moindre courant d'air s'apparente au souffle d'une âme fantasmagorique...

Dans l'enceinte de l'édifice moyenâgeux, plusieurs évènements ponctuent la matinée des curieux. À 10 h 45 par exemple, le cornemusier (joueur de cornemuse, un instrument à vent typiquement écossais) fait son show.

Votre estomac se fait entendre, lui aussi. Offrez-vous un déjeuner thématique au restaurant The Witchery by the Castle (un nom de circonstance puisqu'il fait référence à la sorcellerie...). La spécialité du chef ? Les huîtres et les fruits de mer, qui sont ici servis généreusement arrosés de citron, ou de Tabasco (sauce très pimentée) !

Porte de prison du chateau d'Edimbourg.jpg
Geôle du château d'Edimbourg - Photo par Kim Traynor sous licence CC BY-SA 2.0

Promenade digestive au cimetière

Le Greyfriars Kirkyard est un cimetière, certes, mais pas n'importe lequel. Ce site, d'apparence paisible, a été le théâtre de faits fort inquiétants, dont certains toujours inexpliqués.

Après plusieurs épisodes de vols de cadavres au XIXème siècle, l'intrigue la plus récente remonte à 1990... C'est à cette période que le tombeau de la famille Mackenzie est profané. Depuis, un supposé " esprit frappeur " hanterait les allées... Plusieurs visiteurs affirment même avoir reçu des coups ou avoir été jetés au sol à cause de lui. Restez sur vos gardes, et surtout, quittez les lieux avant que la nuit ne tombe. On ne sait jamais ce qui peut arriver à Édimbourg, la ville aux multiples légendes urbaines...

Réservez votre Ghost Tour !

Toutes les grandes villes proposent des itinéraires commentés. Mais à Édimbourg, les guides des Ghost Tours (circuits fantômes) conduisent les curieux les plus courageux dans des endroits effrayants, parfois même à la nuit tombée...

Déguisés ou vêtus de noir, vos accompagnateurs vous plongent dans une ambiance unique et vous font découvrir les lieux historiques de la cité sous un angle terrifiant.

Vous arpentez les cimetièresd'Édimbourg ou ses souterrains à la lueur d'une lampe torche. Froussards s'abstenir !

Édimbourg sous la plume de Robert Louis Stevenson

Le Voleur de cadavresest un ouvrage de l'auteur écossais Robert Louis Stevenson. Écrit en 1887, il conte l'histoire des 2 tueurs Burke et Hare qui terrorisèrent les habitants d'Édimbourg quelques décennies plus tôt. Une bonne entrée en matière dans l'univers sombre, mais fascinant des légendes urbaines de la capitale écossaise...

Édimbourg en bref

Quand y aller ?

Visitez Édimbourg au début du mois de mai pour profiter d'un climat généralement clément et pour vous immerger dans la culture locale à l'occasion du Tradfest !

Comment se déplacer ?

A pied : la ville n'est pas très grande

En vélo : si vous êtes sportif, car le relief de la ville est plutôt prononcé !

En taxi noir : pour vous fondre dans le trafic (prise en charge de 2 £*, ou 3 £* la nuit).

En bus : les flottes de 2 sociétés quadrillent la ville, jour et nuit. Service gratuit pour les moins de 5 ans, ou 1,5 £ plein tarif *.

Où dormir ?

Réservez une chambre d'hôtel sur la Royal Mile (nom populaire de la principale artère de la ville). Vous restez ainsi à proximité du château, du donjon, de l'entrée des vaults et du cimetière du Greyfriars Kirkyard. Faites de beaux rêves !

Où manger ?

The Doric Tavern : 15-16 Market Street, Edinburgh

The Witchery by the Castle : Castlehill, The Royal Mile, Edinburgh

Mary's Milk Bar : 19 Grassmarket, Edinburgh

Castle Terrace Restaurant : 33-35 Castle Terrace, Edinburgh

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

"Tellement magnifiquement pittoresque, tellement vieille, tellement sombre et tellement unique"

Le célèbre auteur de conte de fées Hans Christian Andersen partage ici sa vision de la vieille ville. Le centre historique de la capitale écossaise va vous faire voyager dans le temps comme jamais. Préparez - vous à être transporté dans son univers si particulier... Une ville splendide qui regorge d'histoire(s) !

3 évènements incontournables

30 et 31 décembre : Hogmanay ; réveillon festif avec procession aux flambeaux et spectacle son et lumière

Mai : Tradfest ; l'Écosse célèbre sa culture, son folklore et ses traditions à l'occasion de 10 jours de festivités

Août : Festival Fringe ; performances artistiques contemporaines en plein air, en marge du festival international d'Édimbourg