Un city-break à Séville pour découvrir les richesses architecturales hispano-mauresques de la cité andalouse !

Entre palais royaux, cathédrales gothiques et art contemporain, la capitale culturelle de la région vous invite à flâner le long des rives du fleuve Guadalquivir, pour découvrir les trésors de l'Andalousie. Échauffez-vous, la terre du flamenco et de la corrida vous attend !

Jour 1 à Séville : à la découverte de l'Art andalou

L'influence des arts mudéjars et almohades sur l'architecture sévillane

Votre première visite de Séville prend des allures de voyage dans le temps ! Vous découvrez ici l'art mudéjar qui s'est développé dans la péninsule ibérique entre le XIIe et le XVIe siècle.

Saviez-vous que la construction du célèbre Alcázar de Sevilla débute au IXe siècle, à l'initiative des Omeyyades (dynastie de califes) ? Pour en savoir plus sur cet édifice incontournable, rendez-vous dans le quartier Santa Cruz. Certains architectes y ont apposé leur signature en ajoutant un palais de style mudéjar, suite aux destructions causées par un tremblement de terre survenu au XIVe siècle. Voilà de quoi éveiller votre curiosité d'amoureux des vieilles pierres...

Pénétrez dans l'enceinte de cette merveille ornée de faïence. Tout est ici organisé autour de jardins somptueux. Et vous êtes déjà charmé par le patio de las Doncellas (la cour des demoiselles)...

Cathédrale de Séville Shutterstock.jpg
Cathédrale de Séville - Crédit photo : Shutterstock

De la cathédrale gothique de Séville aux Archives de la Renaissance

Votre périple à Séville se poursuit par une visite du site de l'ancienne Grande-Mosquée, chef-d'œuvre de l'art almohade du XIIe siècle.

Apprêtez-vous à pénétrer au cœur de l'un des plus grands monuments gothiques du monde : la cathédrale Santa Maria ! Cette dernière a en effet été bâtie au XVe siècle à partir des colonnes de l'ancienne mosquée.Ici, l'art mauresque rencontre aussi l'art gothique...

Grimpez au sommet du campanile, haut de 96 mètres et dominé par une énorme girouette : La Giralda. Vous admirez aussi la porte du Pardon, le tombeau de Christophe Colomb et les hauteurs impressionnantes de la nef.

Poursuivez en vous engouffrant cette fois dans les Archives générales des Indes. Ces dernières abritent les ouvrages relatifs aux colonies espagnoles, dont les documents du célèbre Conseil des Indes relatant la conquête du " Nouveau Monde ".

Sur place, vous observez la façade de motifs floraux et de sculptures de l'Ayuntamiento (l'Hôtel de Ville). Puis celle de l'Université de Séville, ancienne fabrique de tabac...

La carte mémoire de votre appareil photo est déjà pleine à craquer ? Il est temps de rentrer reprendre des forces pour la seconde mi-temps de votre city-break sévillan !

Jour 2 à Séville : antiquité, art contemporain et danses andalouses

Des ruines romaines d'Italica à l'art contemporain de Séville

Le lendemain, retour dans le quartier Santa Cruz où vous gagnez cette fois le parc Maria-Luisa afin de marquer une halte au musée archéologique de Séville,l'un des plus grands d'Espagne.

Dans ce pavillon de style néo-Renaissance, vous découvrez l'histoire de l'Andalousie et de ses occupants, de la préhistoire jusqu'au Moyen-âge. Admirez les vestiges de l'ancienne cité romaine d'Italica ou le trésor phénicien du Carambolo avec ses pièces d'or datant au moins du VIIe siècle avant Jésus-Christ...

Votre visite se poursuit au musée des Beaux-arts, plaza del Museo.L'espace de cet ancien monastère s'organise autour de 3 cours. Au gré des différentes salles, vous parcourez l'histoire de l'expression artistique sévillane depuis le XVe siècle jusqu'à nos jours.

Séville, flamenco Diego Delso CC BY SA 4.0.JPG
Spectacle de flamenco - Crédit [photo](https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e5/Flamenco_en_el_Palacio_Andaluz%2C_Sevilla%2C_Espa%C3%B1a%2C_2015-12-06%2C_DD_12.JPG/1200px-Flamenco_en_el_Palacio_Andaluz%2C_Sevilla%2C_Espa%C3%B1a%2C_2015-12-06%2C_DD_12.JPG) : [Diego Delso](https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Poco_a_poco "User:Poco a poco") sous licence [CC BY-SA 4.0](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.en) sous licence CC BY-SA 4.0)

La Séville des arts " vivants " : entre corrida et flamenco !

Il est désormais temps de vous familiariser avec la culture andalouse en commençant par une visite de la fameuse plaza de Toros de la Maestranza. Que vous soyez adepte ou non de la tauromachie, une visite au cœur de cette arène historique vaut le détour, ne serait-ce que pour son architecture.

Profitez-en pour visiter le musée de l'histoire de la corrida.Envie de découvrir cet art en live ? Sachez que la saison commence avec la Feria de Abril (avril) et s'étend jusqu'au mois d'octobre.

Enfin, difficile d'imaginer un séjour à Séville sans assister à un spectacle de flamenco. La tombée de la nuit est le moment idéal pour vous initier à cet art traditionnel andalou.

Choisissez votre décor : au théâtre, dans un bar ou dans la rue lors d'un spectacle improvisé...

Vous venez au mois de septembre ? Alors, vous aurez peut-être la chance d'assister au plus grand festival du monde : la Biennale de Flamenco qui a lieu tous les deux ans. Olé !

" Construisons un temple si grand que ceux qui le verront terminé nous prendront pour des fous ! ", Alonso Martinez

Cette phrase prononcée par l'architecte de la cathédrale de Séville, Alonso Martí nez, traduit la volonté des bâtisseurs de cet édifice majestueux de repousser les limites de l'art. En utilisant les fondations et les colonnes mauresques de l'ancienne mosquée, ils ont pu transformer le minaret en clocher. " La Giralda " est devenue le symbole de Sevilla.

L'art mudéjar à Séville

Ce style s'inscrit dans la lignée de l'art mozarabe en terre ibérique, né durant l'époque d'Al-Andalus. Les plus grands centres de l'art mudéjar ont été Tolède, Saragosse et Séville. Et l'Alcázar en est le parfait exemple. Ce style se caractérise par des faïences à reflets métalliques, des arcs en forme de fer à cheval, des plafonds à caissons arabesques, le tout combiné à des édifices gothiques et de la Renaissance. En bref : un style artistique pour le moins... hybride !

Séville en bref

Quand y aller ?

Au printemps, à l'occasion des festivités et des processions religieuses, ou à l'automne, pour profiter de la richesse architecturale et des températures plus clémentes.

Réservez votre vol et votre hôtel ensemble et faites des économies sur votre _séjour à Sév_ille.

Comment se déplacer ?

À pied ! Les principaux sites culturels de Séville se situent dans le centre historique. Vous pouvez aussi les admirer lors d'une promenade en bateau sur le fleuve Guadalquivir.

Où dormir ?

L'offre d'hôtels à Séville est large et diversifiée. Pour être au plus près des monuments, privilégiez les hôtels de charme de Séville ainsi que les hébergements du quartier Santa Cruz ou du quartier Triana.

Où manger ?

Los Coloniales : calle Fernández y González, 36, quartier Santa Cruz
Cuisine traditionnelle, menus à partir de 10 €*

Albarama : plaza San Francisco, 5, quartier Santa Cruz
Cuisine espagnole, tapas, menus à partir de 12 €*

El Rinconcillo : calle Gerona, 40, quartier Santa Catalina
Cuisine espagnole, tapas, menus à partir de 25 €*

La Azotea : calle Jesús del Gran Poder, 31, quartier El Arenal
Cuisine andalouse, tapas, dès 15 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Séville sous la plume de Beaumarchais

Dans son chef-d'œuvre intitulé Le Barbier de Séville (1775), Beaumarchais reconstitue le décor et l'ambiance des rues de Séville au XVIIIe siècle. Un classique littéraire à lire ou à relire avant votre city-break !

4 événements incontournables à Séville

Mars : Semaine sainte ; célébrations et processions religieuses

Avril : Feria de Abril de Sevilla ; musiques, festivités et corridas deux semaines après Pâques

Août : Virgen de los Reyes ; célébration de la sainte patronne de Séville le 15 août

Septembre : Biennale de Flamenco ; concerts et concours autour de cet art typiquement andalou