Et si Istanbul vous était contée à travers les vestiges ottomans ?

Istanbul appartient au club très fermé des villes pouvant se targuer d'avoir à leur actif plus de 26 siècles d'histoire. Que de mythes, que de rêves auréolent celle qui fut tour à tour Byzance,Constantinople et Istanbul ! Remontez les siècles, le temps d'un week-end historique à Istanbul !

JOUR 1

Les trésors de Sultanahmet

Le samedi matin, mettez le cap vers le quartier du Sultanahmet, cœur du vieil Istanbul, pour tenter de reconstituer le puzzle historique stambouliote.

Allez admirer un des joyaux de la ville : la Mosquée bleue. Elle doit son nom aux innombrables faïences bleues qui recouvrent ses murs. Lumineuse, elle est la seule mosquée d'Istanbul à posséder 6 minarets.

Dirigez-vous ensuite vers la Basilique Sainte-Sophie qui fut, 6 siècles durant, le plus grand monument chrétien au monde. Splendeur architecturale, elle a été transformée en mosquée au XVe siècle avant de devenir aux début des années 1930 un musée. Vous allez en avoir plein les yeux !

Vous avez une petite faim? Découvrez les saveurs d'un authentique kebab (viande marinée puis grillée) chez Buhara Kebab House. Accompagné de yaourts, de salades et de pain pita (pain plat et creux), le kebab est LA spécialité incontournable d'Istanbul !

Topkapi-Palace-45990.jpg
Palais de Topkapi

### Palais Impérial et Grand Bazar

Après avoir repris des forces, filez vers le palais de Topkapi. L'ancienne résidence des sultans ottomans (du XVe au XIXe siècle) vous ouvre ses portes. Ses dimensions démesurées, ses cours et ses fontaines témoignent du faste de ces souverains.

Pour le goûter, le salon de thé Cigdem Pastanesi met tous les gourmands d'accord. Comment résister à ses délicats baklavas (pâtisseries locales enrobées de pâte de beurre) à la pistache ?

Ne manquez pas d'aller faire un tour au grand bazar d'Istanbul, fondé en 1461 par le sultan Mehmet II. Ce lieu vous propulse dans la quintessence de l'Orient. Chaque stand met vos sens en éveil...

En fin d'après-midi, posez-vous sur les banquettes du salon de thé Corlulu Ali Pasa Medresesi. Et vivez une expérience 100 % turque, accompagnée au choix d'un thé, d'un café turc ou d'un narguilé !

À l'heure du dîner, le restaurant Fish House vous attend au cœur de la vieille ville. En cassolette, en brochette, en friture : le poisson est ici cuisiné à toutes les sauces !

JOUR 2

Splendeurs d'Istanbul : les mosquées impériales

Commencer la journée en allant déguster un Kahvalti (petit-déjeuner turc traditionnel). Le Café Halic vous accueille dans un décor sympathique et vous sert de délicieuses assiettes: du fromage frais, des olives, des œufs brouillés... Vous voilà prêt à attaquer la journée du bon pied !

Il est temps de rendre un hommage à Soliman le Magnifique, dixième sultan ottoman. Il fit ériger sa mosquée, Süleymaniye Camii, sur l'une des 7 collines de la cité... Monumental ! Elle ouvra ses portes pour la première fois en 1558.

Rüstem Pasha, le gendre de Soliman le Magnifique, chargea l'architecte renommé Sinan de bâtir sa mosquée, Rüstem Pasha Camii, non loin du marché aux épices. Ce bâtiment est orné de superbes faïences d'Iznik et vaut vraiment le coup d'œil !

Pour le déjeuner, partez faire un voyage gustatif en Anatolie. Le restaurant Karaköy Lokantasi vous invite à découvrir les saveurs fraîches de cette région asiatique de la Turquie. Au menu : poulpe grillé et farandole de mezze (assortiments de mets locaux présentés dans de petites coupelles) !

Rustem Pacha.jpg
Mosquée de Rüstem Pacha

### Croisière sur le Bosphore

Glissez sur les eaux du Bosphore le temps d'une croisière qui offre des panoramas somptueux sur la ville... Comment faire l'impasse sur ce détroit qui relie la mer de Marmara à la mer Noire, là où l'Asie et l'Europe se font face ?

Offrez-vous une pause goûter au salon de thé Hafiz Mustapha. Que choisir ? Des loukoums(confiseries traditionnelles) à la rose et à la cannelle. Un délice !

Vous avez maintenant rendez-vous avec les derviches tourneurs. Les membres de cette confrérie soufie célèbrent leur union mystique avec dieu au cours d'une danse spirituelle tournoyante.

Pour le diner, rendez-vous chez Imbat : de succulents plats aux influences méditerranéennes, comme le sauté de poulet aux légumes, et une vue imprenable sur le Bosphore...Que demander de plus? Profitez de votre dîner pour vous remémorer vos visites et pour trinquer à la santé des Ottomans...şerefe (santé) !

Ne manquez rien de la belle ville d'Istanbul ! Venez découvrir notre guide Immanquables !

Fantasmes et réalités autour du harem

Le harem des sultans est, dans l'imaginaire occidental, associé à la débauche et à la luxure. Pourtant, il régnait dans le harem du palais de Topkapi, une discipline militaire chapeautée par la reine mère et les eunuques (anciens esclaves castrés).

En compétition permanente, les pensionnaires cherchaient à plaire au souverain pour accéder au statut de favorite. Jalousies, rivalités et complots étaient monnaie courante, sans parler des crimes...

Istanbul sous la plume de Pierre Loti

Parmi les amoureux inconditionnels d'Istanbul, il convient de citer Pierre Loti. Dans son ouvrage intituléAziyadé (1879) et sa suite Fantôme d'Orient (1892), l'écrivain voyageur exprime son amour pour une belle mystérieuse et pour Constantinople. Plusieurs sites de la ville gardent encore le souvenir de l'auteur, à l'instar du café et du lycée Pierre Loti.

Istanbul en bref

Quand y aller ?

L'automne et le printemps sont les meilleures saisons pour flâner à Istanbul. Les hivers sont froids et rigoureux et les étés peuvent être étouffants.

Comment se déplacer ?

Les taxis sont très pratiques, nombreux et bon marché

Les transports en commun (réseaux de tramway, de bus, de métro et de ferry) permettent de rallier les différents quartiers (tickets ou cartes rechargeables valables dans tous les transports)

Où dormir ?

À l'heure de choisir votre hôtel à Istanbul, privilégiez le quartier du Sultanahmet pour ne pas vous éloigner des attraits touristiques de la ville.

Où manger ?

Buhara Kebab House : Nur-u osmaniye 5, Sultanahmet

Fish House : Ysmail Gurkan 14, Sultanahmet

Karakoy Lokantasi : Kemankes 133, Karaköy

Imbat : Hüdavendigar, 24 Sultanahmet

" Si je n'avais qu'un seul regard à poser sur le monde, ce serait sur Istanbul "

Nul doute qu'Istanbul inspira Alphonse de Lamartine ! Il est intéressant de souligner que d'autres auteurs du XIXe siècle ont aussi succombé au charme de l'ancienne Byzance : Gustave Flaubert, Théophile Gautier et Gérard de Nerval, pour ne citer qu'eux..

2 événements incontournables

Juin : Festival de musiques mystiques, musiques sacrées et spirituelles

Septembre : Biennale internationale d'art, expositions avant-gardistes (tous les deux ans)