Déambulez dans les rues médiévales et les nombreux musées pour découvrir l'histoire passionnante de la capitale croate.

Située au nord-est de la Croatie, Zagreb est un véritable livre d'histoire à ciel ouvert. Des quartiers médiévaux de la ville haute aux grandes avenues impériales de la ville basse, en passant par les fortifications et les tours de garde, le meilleur de Zagreb s'offre à vous à tous les coins de rue.

Remonter le temps dans la ville haute médiévale

Les origines de Zagreb remontent au XIe siècle, quand les premiers habitants construisirent leurs bâtisses sur les collines de Kaptol et de Gradec. Aujourd'hui, les deux entités forment Gorjni Grad, la ville haute, dont vous trouvez des traces de fortifications au gré de vos promenades.

Dirigez-vous vers la cathédrale de Kaptol, qui fut longtemps la plus orientale d'Europe. Les premières pierres furent posées en 1093, mais les invasions et un terrible tremblement de terre à la fin du XIXe siècle l'ont fortement endommagée. Les deux grandes flèches qui dominent toute la capitale datent de cette époque. Sur la place, tous les jours à midi, d'avril à octobre, a lieu la relève d'un régiment bien particulier. Entré dans l'histoire au XVIIe siècle pour sa bravoure au combat, il se caractérise par le foulard rouge noué autour du cou qu'arborent ses soldats : la kravat, devenue cravate en français !

Traversez la rue piétonne Tkalčićeva et pénétrez au cœur du quartier de Gradec. Ses ruelles pavées, ses escaliers, ses maisons colorées et ses palais baroques forment un ensemble médiéval remarquable ! Ne manquez pas la très belle église Saint-Marc, avec son toit polychrome et son clocher à bulbe. Sur la même place se dresse le Sabor (Parlement croate). C'est depuis ses balcons que fut prononcée la séparation de la Croatie de l'Autriche-Hongrie en 1918.

Terminez votre escapade dans la ville haute à la tour Lotrščak, pour profiter d'une vue imprenable depuis le sommet de cet édifice défensif du XIIIe siècle. À ses pieds se trouve le vieux et charmant funiculaire qui vous dépose en à peine une minute dans la ville basse...

Church_of_St._Mark_and_Coat_of_arms_of_Zagreb_on_southern_roof_(13024488014).jpgEglise Saint-Marc, Zagreb - Crédit photo : Jorge Láscar sous licence CC BY 2.0

La ville basse, cap sur le XIXe siècle

À court d'espace, Zagreb s'étend vers le sud et la plaine au cours du XIXe. On y perce de larges avenues, des parcs. Les hôtels particuliers bourgeois, les bâtiments officiels néo-classiques et art nouveau sortent de terre et marquent clairement l'influence de l'Empire austro-hongrois.

Commencez votre visite historique dans la ville basse par la place Ban-Jelačić ou trône la statue de Josip Jelačić, héros des batailles nationalistes du XIXe siècle. Le régime yougoslave de Tito déboulonna la statue en 1947, avant qu'elle ne retrouve son socle une fois l'Indépendance obtenue en 1991.

Le parc Zrinjevac marque le début d'un ensemble de huit espaces verts agencés en fer à cheval. Déambulez au milieu des sculptures, des fontaines, des platanes et des kiosques à musique. Offrez-vous une visite dans le superbe bâtiment des archives nationales, chef-d'œuvre de l'architecture de sécession, courant artistique viennois terminé en 1913. Continuez votre chemin jusqu'à la Place du roi Tomislav, où se dresse la statue du premier souverain croate, qui unifia toutes les provinces de Croatie en 925.

zagreb-2133033_1920.jpgPavillon des Arts, Zagreb

L'histoire croate dans les musées

Zagreb nous raconte son passé dans de passionnants musées répartis au cœur de la capitale.

Le plus complet d'entre eux se trouve dans le superbe couvent de Sainte-Claire, dans la ville haute. Le musée d'histoire de la ville retrace l'évolution de Zagreb, à travers des expositions interactives. Ne manquez pas le clou du musée, la maquette du quartier de Gradec.

À quelques rues de là, le musée d'histoire croate présente une belle collection de portraits des rois hungaro-croates et de cartes géographiques du Moyen Âge. Devenez incollable sur l'histoire du pays !

Une fois dans la ville basse, poussez les portes du musée d'archéologie qui, entre autres merveilles, renferme une remarquable momie étrusque. Ses bandelettes de lin sont entièrement recouvertes d'inscriptions. Un véritable trésor !

Terminez votre tour culturel et historique au musée ethnographique, où dans un très beau bâtiment de style sécession, pour tout savoir sur les traditions croates.

Découvrez notre guide "Le meilleur de Zagreb en 2 jours" avant votre départ et ne ratez rien lors de votre séjour.

La forteresse de Medvedgrad

Alors qu'un peuple turc nommé Tatar menaçait d'envahir Zagreb et la Slavonie au XIIIe siècle, les dirigeants de l'époque érigèrent une forteresse sur le versant sud du mont Medvednica. Les tours et les imposants remparts abritent aujourd'hui une chapelle et le sanctuaire de la patrie. N'oubliez pas de charger votre portable, la vue splendide sur Zagreb mérite selfies et photos !

Les histoires d'amour finissent mal... en général

Entre deux visites " sérieuses ", offrez-vous un moment insolite. Le musée des relations rompues, aussi appelé le musée des cœurs brisés, expose tous ces petits objets qui symbolisent la fin de l'histoire... d'amour ! Des donateurs anonymes du monde entier ont ainsi offert des dreadlocks, une paire de menottes roses, ou encore un nain de jardin... avec à chaque fois une explication reliant la rupture amoureuse à cet objet. Immanquable !

Zagreb en bref...

Quand y aller ?

Préférez la belle saison, entre mai et octobre pour profiter de températures plus douces et pour participer aux nombreux festivals qui animent Zagreb.

Faites des économies sur votre séjour à Zagreb en réservant votre hôtel et votre vol ensemble sur Expedia.

Comment se déplacer ?

En bus et en tramway : très bon réseau de transports en commun, il existe même des lignes de nuit pour les fêtards.
Avec la Zagrebcard, vous utilisez les transports à votre guise, et bénéficiez de l'entrée gratuite dans plusieurs musées.
À pied : pour flâner dans la ville haute et découvrir les beaux parcs de la ville.

Où dormir ?

L'offre d'hôtels à Zagreb a de quoi vous contenter. Offrez-vous un hôtel romantique ou un hôtel de charme à Zagreb, dans les ruelles de Gradec, la ville haute médiévale

Où manger ?

Heritage : rue Petrinjska 14
Épicerie, snack-bar, qui propose des produits et de la gastronomie typique croate. À partir de 10 €*

Plac Kitchen & Grill: rue Dolca, 2
D'excellentes grillades dans le quartier de Kaptol. Plats à partir de 20 €*.

Bota Sare : rue Kralja Zvonimira, 124
Excellent restaurant de poissons et de fruits de mer, pour sentir toute la tradition méditerranéenne de la Croatie. À partir de 15 €* le plat.

Boban : rue Gajeva, 9
Pour dîner sous de belles voûtes d'époque. Plats à partir de 18 €*

*Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Zagreb sous l'œil de Philip Kerr

En 1943, Joseph Goebbels veut à tout prix engager une jeune fille croate nommée Dalia Dessler pour jouer dans les films de propagande du régime nazi. Il s'adjoint alors les services du détective Bernie Gunther, pourtant farouchement anti nazi, pour retrouver sa trace... Paru en 2016 aux éditions du Masque, " La dame de Zagreb " vous emmène dans une épopée au long cours à travers la Suisse, la Croatie et la Serbie et vous replonge dans l'Europe déchirée de la Seconde Guerre mondiale.

4 événements incontournables à Zagreb

Juin : Festival du film d'animation. Un des plus grands rendez-vous mondiaux de la discipline. L'histoire du dessin animé se joue ici.
25 Juin : Fête nationale. On commémore le jour où la Croatie s'est séparée de la Yougoslavie en 1991.
18 Octobre : Journée internationale de la cravate. La fameuse garde des Kravat défile dans toute la ville !
Décembre : Le marché de Noël de Zagreb a été élu meilleur marché de Noël d'Europe ces deux dernières années !