Avec ses monuments emblématiques et son riche passé, la belle Grenade (Granada) vous inspire un délicieux voyage dans le temps...

Parce qu'elle permet d'explorer deux époques fondatrices du pays, la visite de Grenade réjouira tous les passionnés d'Histoire. Partez à la découverte de l'ancienne capitale du Royaume musulman d'Al-Ándalus et dernier bastion de la Reconquista chrétienne de la péninsule.

Jour 1 : Depuis l'Alhambra, une vue imprenable sur l'Histoire

Prendre le temps de l'émerveillement à l'Alhambra

La belle Grenade ne serait pas la même sans son Alhambra. Ce magnifique édifice historique est emblématique de la ville, et la surplombe avec majesté. Cet ensemble architectural d'origine islamique est constitué d'une succession de palais et de jardins fabuleux.

Laissez-vous émerveiller par les splendeurs de l'Alcazaba, la citadelle primitive, par le Palais Nasrides, le Palais de Charles Quint, et les jardins du Partal et du Generalife (le palais d'été des princes). Des noms aux sonorités enchanteresses pour un décor d'une incroyable beauté !

C'est aussi des hauteurs de l'Alhambra que vous pouvez profiter de la plus belle vue sur la ville de Grenade. Finissez votre visite par un tour au Musée de l'Alhambra pour tout connaître de l'histoire de cet admirable édifice.

Cathédrale Cordoue Wenjie, Zhang CC BY 2.0.jpgCathédrale de l'Incarnation, Grenade - Crédit photo : Wenjie, Zhang sous licence CC BY 2.0

Un Musée pour voyager dans l'incroyable passé de Grenade

La visite de l'ensemble de l'Alhambra prend plusieurs heures. En redescendant de la colline, offrez-vous un passage au Caja Granada. Ce drôle de bâtiment cubique abrite un centre culturel et surtout le Musée de la mémoire de l'Andalousie. Il retrace les différentes facettes de l'Histoire de Grenade, depuis l'époque romaine jusqu'au règne d'Al-Ándalus. Un arrêt incontournable pour les férus d'histoire !

Jour 2 : Dans la vieille ville de Grenade, remonter le fil de l'Histoire

Sur les traces de la chrétienté

Dans le centre de Grenade, le passé surgit à chaque coin de rue. Embarquez pour un tour de la vieille ville et de ses quartiers historiques. Commencez par une visite dans l'impressionnante Cathédrale de l'Incarnation.

Bâtis au XVIe siècle, c'est une des premières constructions de style Renaissance en Espagne, et l'on y retrouve également des influences gothiques et baroques. Un monument à part ! À ses côtés se trouve la chapelle Royale qui abrite entre autres les restes d'Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon. Ce sont eux les célèbres " Rois Catholiques " qui ont repris Grenade aux musulmans marquant ainsi le point final de la Reconquista en 1492. Un mausolée historique qui est aussi un très bel exemple d'architecture gothique.

À quelques rues de là se trouve le Monastère de San Jeronimo. Ce bijou de la Renaissance à la forme étonnante vaut également une visite. Profitez du calme de son patio et des jardins pour vous reposer un peu de la chaleur andalouse !

Offrez-vous enfin un petit détour par le quartier de La Cartuja pour admirer la splendide Chartreuse de Grenade, un majestueux monastère de style baroque.

FlamencoTablao Mercebcn CC BY 3.0.jpgSpectacle de Flamenco - Crédit [photo](https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/09/FlamencoTablao.jpg/800px-FlamencoTablao.jpg) : [Mercebcn](https://commons.wikimedia.org/w/index.php?title=User:Mercebcn&action=edit&redlink=1 "User:Mercebcn (page does not exist)") sous licence [CC BY 3.0](https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/deed.en) sous licence CC BY 3.0)

Les vestiges de la capitale musulmane

À proximité de ces monuments de l'histoire chrétienne se dresse la Cour du Charbon (Corral del Carbón). Cet ancien caravansérail a été transformé successivement en Théâtre puis un lieu de vente de charbon.

Remontez ensuite vers la colline de l'Albaicín, un des plus vieux quartiers de Grenade. Ses petites ruelles étroites et ses charmantes maisons blanches valent bien une promenade ! On y trouve de nombreuses traces du passé musulman de la ville, comme le petit palais de Dar Al-Horra, le hammam, la mosquée ou encore les restes de la muraille construite lors de l'occupation Ziride.

Pour compléter votre visite, finissez par un spectacle de flamenco dans un des tablao (cafés dédiés au flamenco) traditionnels de la ville. Cette musique typiquement andalouse serait née de la rencontre des cultures gitanes, musulmanes, juives et castillanes... Un véritable produit de l'histoire métissée de la région !

" Dale limosna, mujer, que no hay en la vida nada como lapenade ser ciego en Granada ".

(" Femme, faites-lui l'aumône, car il n'y a rien de plus triste dans la vie que d'être aveugle à Grenade ")

Cette citation célèbre du poète et historien Francisco de Icaza est inscrite sur les murs de l'Alcazaba, la citadelle primitive de l'Alhambra de Grenade. Un hommage à l'incroyable beauté de la ville et de ce monument emblématique.

Federico García Lorca, poète et résistant

S'il y a un personnage dont le destin tragique est attaché à la ville de Grenade, c'est bien Federico García Lorca. Le célèbre poète et dramaturge andalou est né dans les environs de la ville. Après des études à Grenade, c'est à Madrid qu'il rencontre le succès. Mais en 1936 lorsque la guerre civile espagnole éclate, Lorca décide de rentrer dans sa région natale. Dans l'une des villes les plus conservatrices d'Espagne, il est très vite attrapé et fusillé par les soldats fascistes. On dit que son corps aurait été jeté dans une fosse commune, mais il reste à ce jour introuvable. Un mystère qui entretient les rumeurs les plus folles !

Grenade en bref

Quand y aller ?

En début d'année pour ne rien manquer des célébrations propres à la ville ou au printemps pour profiter d'un climat plus clément.

Faites des économies sur votre séjour à Grenade en réservant votre hôtel et votre vol ensemble sur Expedia.

Comment se déplacer ?

À pied : prenez le temps de déambuler dans la vieille ville et ses quartiers historiques.

Où dormir ?

Réservez votre hôtel à Grenade dans le centre ou dans le vieux quartier de l'Albaicín pour un hôtel historique à Grenade ou partez pour un hôtel près de l'Alhambra.

Où manger ?

Alacena de las Monjas : plaza del Padre Suarez 5
Bar à tapas installé dans une charmante salle voûtée, menus à 20 € et 55 €*

Las Tinajas : calle Martínez Campos 17
Cuisine régionale et espagnole, menus à 29 € et 42 €*

Casa Enrique : calle acera del Darro 8
Une taverne typique (140 ans !) pour de délicieuses tapas, à partir de 11 €*

Parador de Granada : calle Real de l'Alhambra
Cuisine andalouse avec une vue sur les jardins du Generalife, menu à 33 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Grenade sous l'œil de Miguel Hermoso

Le film de Miguel Hermoso, La Luz Prodigiosa (2003) imagine une étrange rencontre... Aux débuts de la Guerre civile espagnole, Joaquín, un pasteur, porte secours dans la rue à un jeune homme qu'on donne pour mort. Quarante ans plus tard, il le croise à nouveau à Grenade, devenu mendiant. Une série d'événements amèneront le pasteur à se demander si ce mystérieux individu n'est pas le poète andalou Federico García Lorca que tout le monde pense disparu depuis longtemps. Un film à découvrir en VO, qui repose la question des conditions obscures de la mort du plus célèbre des poètes de Grenade.

4 événements historiques à Grenade

2 janvier : la Fête de la Prise de Grenade commémore la récupération de la ville par les Rois Catholiques en 1492.

1er février : les habitants célèbrent leur saint patron San Cecilio dans le vieux quartier gitan de Sacromonte.

Mars : admirez les processions religieuses de la Semaine sainte.

Juin : la célébration du Corpus Christi est l'une des plus grandes festivités de Grenade.