Partez sur les traces du Varsovie d'hier... en parcourant le Varsovie d'aujourd'hui !

Complexe, mais toujours passionnante : l'histoire de Varsovie se révèle à vous, au fil des rues de la vieille ville et des monuments de la capitale de Pologne... Un voyage dans le temps des plus instructifs !

Immersion dans l'Histoire de Varsovie

De bon matin, rendez-vous dans le centre historique de Varsovie. Immédiatement, les façades colorées et les ruelles pleines de charme vous mettent de bonne humeur.

Difficile à cet instant, d'imaginer que durant la Seconde Guerre mondiale, plus de 85 % du centre-ville de Varsovie a été détruit. À la fin des combats, les habitants ont entrepris une reconstruction minutieuse de leur cité. La plupart des monuments ont été restaurés ou rebâtis à l'identique... Un travail titanesque, qui valut à Varsovie le surnom de Ville-phénix, car elle a su renaître de ses cendres !

À l'entrée de la vieille ville se dresse la Kolumna Zygmunta (colonne de Sigismond III Vasa), érigée en hommage au roi polonais qui a régné sur le pays de 1587 à 1632. Détaillez cet obélisque de 22 m de hauteur, avant de vous tourner vers le château royal dont la façade baroque a été reconstruite en 1970 à partir des plans d'origine.

Rejoignez ensuite Rynek Starego Miasta, la place du marché. Bordée de petits immeubles aux murs ouvragés et ornés de motifs peints ou sculptés, cette place regorge de curiosités architecturales. Une statue de sirène trône en son centre : épée et bouclier à la main, le personnage semble défier les visiteurs à un combat en bonne et due forme. En garde !

C'est également ici que se dresse le musée d'histoire de Varsovie. Billet en poche, vous sillonnez les galeries de cet établissement et voyagez à travers les époques, depuis la fondation de la ville. Certaines images d'archives permettent de mieux visualiser les étapes des 30 années de reconstruction de la vieille ville. Édifiant !

vieille ville.jpg
Varsovie, vieille ville, Pologne

Votre visite se poursuit sur les remparts et la Barbacane, frontière de briques rouges démarquant la vieille ville de la nouvelle ville. Des fortifications elles aussi reconstruites par les habitants...

Songeur, vous remontez la longue rue Krakowskie Przedmiescie et faites étape à l'église Swietej Anny (Sainte-Anne), l'un des lieux de culte les plus importants de Pologne. Plus loin, c'est le plus grand palais de Varsovie qui s'étend sous vos yeux : le palais présidentiel Namiestnikowski.

Vous sentez poindre une petite fatigue ? Faites une pause à l'église de la Sainte-Croix. Sa particularité ? Une belle architecture, certes, mais surtout un pilier latéral gauche qui renferme le cœur de Frédéric Chopin, conservé dans du Cognac !

Concluez votre journée en arpentant la rue Marszałkowska, qui compte parmi les rues commerçantes les plus belles de Varsovie. Vous ne tarderez pas à trouver un petit restaurant où vous attabler pour un dîner typiquement polonais...

Sur les traces des Juifs polonais à Varsovie

Impossible de s'intéresser à l'histoire de Varsovie sans se pencher sur le sort des 460 000 Juifs prisonniers du ghetto construit dans le quart nord-ouest de la ville. La seconde journée de votre city-break est donc immanquablement consacrée à la visite marquante, et souvent poignante, du ghetto de Varsovie.

Entamez cette matinée au pied du monument dédié à la mémoire de Janusz Korczak : ce pédiatre et directeur d'orphelinat a été déporté en août 1942 avec plus d'une centaine d'enfants. La statue, en forme d'arbre aux branches cassées, symbolise la mort précoce dans la culture juive. Vous rejoignez ensuite la place Zydowski, où se trouve l'une des seules maisons du ghetto qui n'a pas été détruite en 1943.

musee juif.jpg
Musée de l'Histoire des Juifs polonais, Varsovie

Si presque tous les murs du ghetto ont été démolis par les Allemands, il en reste toutefois des portions, visibles entre la rue Sienna et la rue Złota. Ces enceintes, parfois d'une épaisseur de 3 mètres et construites par les Juifs sous la contrainte, ont servi à délimiter le ghetto à partir d'octobre 1940.

Non sans émotion, vous vous dirigez vers le quartier de Muranów, où se situe le musée de l'histoire des Juifs polonais, créé en 2013. L'institution retrace bien sûr l'histoire de l'holocauste, mais revient aussi sur différentes époques, du Moyen-âge à la période communiste. Les documents et archives présentés vous permettent d'appréhender dans toute sa complexité, le parcours des Juifs polonais.

Profitez de vos dernières heures à Varsovie pour vous rendre au palais de la Culture et de la Science. Ce bâtiment de 230 m de haut est détesté par l'ensemble des Polonais ! Et pour cause : il a été offert à la nation par Staline et témoigne de la domination soviétique... Pire : des immeubles épargnés à la fin de la guerre ont été sciemment détruits pour faire place à ce palais monumental.

Les bâtiments de Varsovie vous ont livré leur histoire. Des souvenirs pleins la tête, vous vous apprêtez à conclure votre city-break à Varsovie, non sans dire Do widzenia ! (au revoir) à la Pologne...

Découvrez notre top "5 activités insolites à faire pour découvrir Varsovie" et ne ratez rien lors de votre séjour.

" La nation entière construit sa capitale "

Ce slogan fut adopté par la Pologne à la fin de la guerre, afin de motiver les habitants à reconstruire leur ville. Varsovie, ville phénix...

L'histoire d'Irena Sendlerowa au sein du ghetto de Varsovie

Irena Sendlerowa (1910-2008) avait une trentaine d'années au début de la Seconde Guerre mondiale. Cette Polonaise, non-juive, a profité de son statut d'aide sociale pour faire sortir clandestinement plus de 2 500 enfants juifs du ghetto de Varsovie. Elle les plaçait ensuite chez des sœurs, en Pologne ou à l'étranger. Elle fut déclarée Juste parmi les nations en 1965. Une histoire, pleine de bonté et d'espoir !

Varsovie et son histoire, en bref

Quand y aller ?

Profitez des beaux jours de juin à septembre pour programmer votre city-break à Varsovie.

Faites des économies sur votre séjour à Varsovie en réservant votre hôtel et votre vol ensemble sur Expedia.

Comment se déplacer ?

Il n'y a qu'une ligne de métro à Varsovie, il est donc assez simple de s'y repérer ! Les taxis sont rapides et bon marché.

Où dormir ?

L'offre d'hôtels à Varsovie a de quoi vous contenter. Pour être au cœur de l'histoire, réservez une chambre d'hôtel dans la vieille ville ou optez pour un hôtel historique à Varsovie.

Où manger ?

Stara Kamienica : Widok, 8
Cuisine polonaise généreuse, à partir de 17 €* le menu

Dom Polski : Francuska, 11
Cuisine polonaise, déco raffinée, à partir de 4 €* le plat

Portretowa : Piekarska, 6
Cuisine polonaise, à partir de 3 €* le plat

Delicja Polska : Krakowskie Przedmiescie, 64
Recettes typiques de Pologne, à partir de 6 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Varsovie, sous l'œil de Roman Polanski

Sorti en 2002, le film Le Pianiste retrace l'histoire vraie de Władysław Szpilman, pianiste juif du ghetto de Varsovie. Le musicien réussit à survivre grâce à la résistance polonaise, puis à un officier allemand mélomane. Préparez vos mouchoirs pour ce film d'une rare beauté !

4 événements incontournables à Varsovie

1er mars : Journée du Souvenir des Soldats maudits ; en mémoire des résistants au régime communiste
21 mars : La Noyade de Marzanna ; fête païenne traditionnelle en Pologne consistant à brûler un mannequin symbolisant la déesse de l'hiver, de la peste et de la mort
13 avril : Journée du Souvenir des victimes du Massacre de Katyń ; en mémoire des milliers de Polonais hostiles à l'idéologie communiste et massacrés sur ordre de l'URSS
19 avril : Anniversaire du soulèvement du Ghetto en 1944 ; commémoration dans la ville