Le tourisme durable et le Slow travel (ou littéralement voyage lent) sont tendance. Ceux-ci constituent une alternative à l'invasion massive de certaines destinations affectées par un flux excessif de visiteurs.

Songeons à Venise, Paris, Londres ou Barcelone. Dans ces villes, l'afflux de touristes est infernal. La massification devient si intense qu'elle inspire de la touristophobie aux habitants.

De leur côté, les touristes connaissant mal les destinations sont confrontés à des attentes interminables, à des rues bondées et à des files d'attente incontournables pour accéder à un point d'intérêt pendant une poignée de minutes.

Ce fait a conduit certains pays et villes à prendre des mesures pour réduire l'impact de ces déferlements de visiteurs. Parmi ces dispositions figurent la limitation de l'accostage des navires de croisière, l'établissement d'un quota quotidien de visiteurs pour certaines attractions ou l'interdiction de filmer ou de photographier des monuments afin de fluidifier l'accès.

turismo_sostenible.jpg?1563802696

Tourismenresponsable en Espagne

Dans notre pays, certaines villes se tournentnvers le Slow travel et l'écotourisme. Ces concepts invitent lenvoyageur à délaisser recommandations du secteur touristique traditionnel. Ilsnproposent de profiter des vacances d'une manière plus calme, plus conscientenet plus durable.

Il est temps d'aborder les espaces avec unennouvelle mentalité. Nous devons nous laisser toucher par les lieux au lieu denles impacter. C'est une façon de voyager en adoptant une approchenminimaliste et le concept du zéro déchet.

La vérité est que ceux qui adhèrent auxnprincipes du tourisme durable déclarent se sentir davantage en harmonie avecnl'environnement, profiter davantage des expériences, ressentir une plusngrande empathie de la part des habitants, en apprendre plus sur la culture dunlieu et savourer pleinement leurs vacances sans précipitation.

L'Espagne compte un bon nombre d'environnementsndans lesquels jouir d'une telle expérience. Certaines des villes présentées icinsont reconnues parmi les plus écologiques d'Europe.

Cela a été rendu possible grâce à desninitiatives et politiques visant à renforcer la durabilité et à réduire leurnempreinte environnementale. Dans toute l'Espagne, nous pouvonsntrouver des lieux classés comme espaces naturels ou réserves de biosphère.

Ces classements ont incité les institutions,navec l'appui des citoyens, à faire en sorte que les visiteurs s'adaptent aunconcept de Slow travel, et valorisent et respectent des destinationsnpropices à la tranquillité. La vie minimaliste et le zéro déchet sont égalementndes vecteurs d'expériences très enrichissants.

ecoturismo.jpg?1563802823

Destinationsnespagnoles de tourisme durable

Nul besoin de sortir d'Espagne pour trouver desnpropositions alléchantes permettant de profiter de ce type de tourisme quinprivilégie la qualité de vie. Par ailleurs, les villes de ce typenpermettent au voyageur de s'inscrire dans l'environnement, de s'intégrer parminles habitants et de connaître parfaitement la destination, sans avoir ànaffronter le stress et la rapidité du tourisme de masse.

Voyons les propositions les plus intéressantesnpour les amateurs d'écotourisme en Espagne. Sans franchir nosnfrontières, il existe des alternatives pour tous les goûts. Celles que nousnvous proposons sont assurément très intéressantes.

vitoria.jpg?1563802943

Vitoria

La capitale de l'Alava s'efforce de transformernson environnement depuis plus d'une décennie. l'engagement des institutionsnlocales avec la collaboration d'entreprises et de citoyens, en faveur dundéveloppement durable a permis à la ville de décrocher la certification " BiospherenResponsible Tourism ".

Cette distinction qui honore à peine unencentaine de destinations dans le monde, est attribuée par l'Unesco à des sitesnqui se sont engagés à offrir des options pour un tourisme respectueux de lanbiosphère.

En outre, le conseil municipal de Vitoria a misnen place un plan directeur pour le tourisme jusqu'en 2020. Au travers dence document, il s'engage à renforcer le tourisme responsable et promeutnles attraits environnementaux de la cité.

Si vous optez pour une escapade vers cettendestination basque, sachez également que la ville a reçu le prix " Capitalenverte de l'Europe " en 2012. Ce prix est décerné par la Commissionneuropéenne aux villes qui s'impliquent le plus dans la protection de l'environnementnet dans l'amélioration de la qualité de vie des habitants.

Parmi les attraits qui attendent les adeptes du Slow travel et de l'écotourisme, figure le l'Anneau vert, unncordon de plus de 30 kilomètres d'aménagements paysagers, de parcs, de forêtsnet de zones humides qui entoure la ville.

La randonnée et le cyclisme jouent un rôle denpremier plan dans l'offre touristique zéro déchet de Vitoria. Lencentre-ville est parfaitement aménagé pour le cyclotourisme. Les espaces sontnconditionnés à cet effet et vous mènent vers les principaux lieux à visiter :

  • L'" Amande ". Le centre historique, ceint de rempartsn médiévaux du XIe siècle, présente des édifices remarquables du XVe siècle.
  • La Place de la Vierge Blanche. Communiquant avec la Place d'Espagne, ellen abrite la célèbre sculpture végétale. Le nom de Vitoria-Gasteiz évoquen cette œuvre luxuriante d'art topiaire.
  • L'anneau vert. Avec en particulier la zone humide de Salburua, où se trouven le centre d'interprétation de la nature.
  • Le tour des peintures murales. Le centre-ville regorge de peinturesn murales d'art urbain. Les habitants ont participé à ce projet et len résultat est un itinéraire spectaculaire.

Enfin, profitez-en pour planifier une visitenguidée à vélo de la Rioja Alavesa. Celle-ci vous permettra de découvrir,nà travers des voies vertes, un environnement naturel fascinant et unengastronomie impressionnante, idéale pour profiter pleinement des richesses dence terroir œnologique faisant l'objet d'une appellation d'origine contrôlée.

N'hésitez pas et découvrez la région ennséjournant dans un hôtel au centre de Vitoria.

bilbao.jpg?1563803044

Bilbao

Finies les années où l'activité industriellenobscurcissait le ciel de Bilbao et où les eaux de son estuaire présentaient desnniveaux de pollution élevés et une odeur désagréable. Aujourd'hui, suite auxntravaux de rénovation entrepris à la suite des crises économiques, la villend'Euskadi a fait peau neuve.

Le résultat est une destination qui mise surnl'écotourisme et prend des initiatives telles que l'organisation de concoursnd'entrepreneurs dans le but de renforcer la durabilité de la ville. Lancollaboration entre les institutions et les citoyens pour créer unnenvironnement idéal pour un tourisme responsable a également été trèsnimportante.

Bilbao a élaboré un plan d'action pour lentourisme 2019-2025. Au cours de cette période, plus de 90 actions sontnprévues, qui visent à renforcer le secteur du tourisme sur le plan de landurabilité.

L'un des aspects les plus attrayants pour lesnvisiteurs attachés au style de vie minimaliste et au respect de l'environnementnest l'offre de moyens de transport.

Le programme " Train et Bus ".nOptez pour les transports en commun. La flotte de ces véhicules a éténsensiblement améliorée. Par ailleurs, il sont remarquablement propres etnécologiques.

Actuellement, vous pouvez profiter d'une offrende 16 itinéraires touristiques utilisant ce réseau de transport.nCelles-ci vous permettent de découvrir le Grand Bilbao et certaines desnlocalités les plus intéressantes à proximité, telles que Urdaibai ounDurangaldea. A votre service le train, le bus et le métro.

Jetons un coup d'œil à quelques activités à nenpas manquer lors de votre visite à Bilbao :

  • Le musée Guggenheim. Le joyau de la couronne de la ville. San valeur architecturale et la qualité de ses collections sont indiscutables.
  • Le marché de San Antón. Le plus grand d'Europe, avec plus de 10n 000 m2 d'installations couvertes.
  • Le Casco Viejo. Ses rues et ses tavernes typiques attireront votre attentionn et vous permettront de découvrir un itinéraire captivant.
  • Une tournée de pintxos. Les merveilleuses collations typiquesn sont le prétexte idéal pour marquer une pause gastronomique.
  • La route du Txacolí. L'un des derniers ajouts à l'offre den tourisme durable de la zone. Un tour complet à la découverte ce vin.
  • Une promenade dans l'estuaire. La vue de la ville depuis un bateau estn spectaculaire. Elle est encore plus magique de nuit.

Pour ne rien rater de votre séjour à Bilbao, jetez un œil sur nos guides :

48 heures à Bilbao, ville d'art

Escapade gastronomique à Bilbao

cordoba.jpg?1563803158

Cordoue

La capitale musulmane de l'Andalousie a dûnrepenser sa manière de fait face à l'arrivée de visiteurs. Au cours desndernières années, la massification avait allumé la mèche d'un mouvementnnaissant de touristophobie.

Les habitants se plaignaient de la fortenaffluence touristique qui rendait impossible toute coexistence sereine. Lesnrues du centre-ville et les abords des principaux monuments étaient soumis ànune énorme pression.

Le gouvernement, des institutions, desnentrepreneurs et des organisations de citoyens ont pris des mesures et réussi,nau prix d'un effort considérable, à transformer Cordoue en une destinationnqui embrasse les tendances du Slow travel et du tourisme responsable.

Le résultat s'est concrétisé par unentransformation spectaculaire. À la facilité d'accès à Cordoue en train,nse sont ajoutées des actions engagées dans la voie de l'écotourisme et denl'objectif zéro déchet.

De toute évidence, la réaction des voyageursnattachés au tourisme durable n'a pas tardé à se manifester. Entre autresnoptions, ils peuvent profiter d'un centre historique entièrement piétonnier,nqui leur permet de vivre une expérience unique dans une ville au charmenindéniable.

  • La mosquée-cathédrale. Le trésor de la ville. À côté den l'Alhambra de Grenade, il ne fait aucun doute que c'est l'un des exemplesn les plus majestueux de l'architecture andalouse. La visite de ce trésorn est une expérience incontournable.
  • Le pont romain. Datant du premier siècle, c'est le premier pont construit àn Cordoue. Aujourd'hui piétonnier, il invite à une promenade relaxante etn paisible offrant des points de vue magnifiques sur le fleuve Guadalquivir.
  • La Place de la Corredera. Il s'agit de l'unique place carrée de lan communauté andalouse. A proximité se trouve le marché de Sánchez Pecha, unn endroit idéal pour goûter les olives assaisonnées typiques de Cordoue. Surn la place, vous pourrez également prendre un verre dans l'un nombreuxn établissements qui la bordent.
  • Le quartier juif. Vous y apprécierez pleinement les plaisirs que procurent lesn centres piétonniers historiques. Le quartier juif de Cordoue est un dédalen de ruelles au charme à couper le souffle. Il s'étend sur la zone de lan ville qu'occupait la communauté juive entre les Xe et XVe siècles.
  • La synagogue de Cordoue. C'est la seule qui subsiste de cetten époque dans toute l'Andalousie. En Espagne, il ne reste que trois templesn de ce type encore debout. Observez attentivement ses fioritures de plâtren et les d'inscriptions datant du XIVe siècle. Impossible de ne pas craquer.n Et puis, tous les citoyens de l'Union européenne peuvent y accédern gratuitement.
  • Les patios. Le mois de mai est indubitablement la période idéale pourn admirer les patios de Cordoue. Toutefois, même en dehors de cette périoden festive, ils restent d'une beauté extraordinaire. Profitez de cesn décorations situées à l'intérieur des demeures typiques. Leurs propriétairesn entretiennent les décorations de plantes et de fleurs tout au long den l'année.
  • Les tavernes. Lorsque vous déambulez dans la ville, ne vous privez pas de goûter aux plats typiques dans les nombreuses tavernes typiques que vous rencontrerez sur votre chemin. Le Salmorejo, plat typique de Cordoue, ou les aubergines frites arrosées de sirop de canne à sucre, se marieront à la perfection avec un petit verre de Montilla-Moriles.

Ne ratez rien de votre séjour à Cordoue en consultant notre guide de voyage : Cordoue, ou l'histoire d'une cité unique

menorca.jpg?1563803265

Minorque

Cette destination des Baléares se distingue desnautres îles de l'archipel parce qu'elle a été déclarée Réserve de biosphère .nIci, le tourisme responsable n'est pas qu'une option. Il s'agit d'unenobligation qui se traduit par des actions qui promeuvent toute forme de visiteneffectuée dans un esprit favorable à l'écotourisme.

En fait, les voyageurs qui aiment lesndestinations durables doivent savoir que Minorque a rejoint l'Associationnd'écotourisme d'Espagne. Cela contribue à renforcer l'attraction d'un typende touriste attentif à la préservation des espaces protégés.

Des lieux tels que la Réserve de lanbiosphère et le parc naturel de S'albufera des Grau bénéficieront d'actionsnliées à l'objectif zéro déchet et, bien entendu, au développementnd'initiatives en faveur de l'écotourisme.

Le degré d'implication de l'administration, desnentreprises et des collectifs citoyens mérite d'être souligné. Grâce à leurndétermination, ils ont réussi à faire de cette petite île un paradis à visiterndans un esprit de lenteur.

Ainsi, le voyageur a la possibilité d'exercerndes activités qui s'éloignent de celles, typiquement commerciales associées auntourisme de masse. Ateliers de peinture en plein air, équitation, sentiers denrandonnée, pistes cyclables, sports d'aventure, expériences œnologiques etngastronomiques, boutiques d'artisanat, etc.

  • Plages paradisiaques. L'île possède certaines des plus belles plages d'Espagne. La chose la plus fascinante est quen pouvez accéder presque seul à ces criques de sable fin baignées d'eauxn transparentes d'une couleur turquoise intense. Cela est même possible enn haute saison. Soyez donc prêt à vous sentir unique dans un environnementn unique et excellemment préservé.
  • Visite de Ciutadella. Sans aucun doute est-ce l'une desn localités les plus singulières de Minorque. Sa tranquillité est invitationn à une agréable promenade dans ses ruelles bordées de magnifiques bâtimentsn gothiques.
  • Culture talayotique. Si vous aimez les vestigesn préhistoriques, réjouissez-vous. Cette île des Baléares contient plus den 1500 trésors archéologiques. Monuments, navetas et autres grottesn funéraires datant de plus de trois millénaires. La riche civilisationn talayotique nous a légué des sites tels que Torralba d'en Salord, lesn taulas de Trepucó ou la Naveta d'Es Tudons.
  • Mahón. Vous pouvez consacrer quelques heures à la découverte de lan capitale. Mahón possède un port spectaculaire et une immense promenaden maritime jalonnée d'offres de loisirs de toutes sortes.
  • Camí de Cavalls. Un environnement naturel unique. Ce parcours d'environn 200 kilomètres relie les plages de Minorque. Il est parfait pourn randonner ou faire une balade à cheval.
  • Route des phares. Minorque compte sept phares qui constituent une alternativen attrayante pour la découverte d'autres points de l'île. Si le pharen Favàritx, à Mahón, est l'un des plus visités, les autres méritentn également de l'être. Certains, comme celui d'Isla del Aire, ne sontn accessibles qu'en bateau-taxi.
  • Gastronomie. Ne manquez pas l'occasion de profiter de la merveilleusen offre gastronomique de Minorque. De délicieuses spécialités vousn attendent, de la célèbre sobrasada au délicieux ragoût de fromage den Mahón, en passant par la caldereta de langosta.

lapalma.jpg?1563803362

La Palma

Il ne fait aucun doute que les îles Canariesnsont une destination paradisiaque. Et elles abritent des recoins que vous nenpouvez pas manquer, surtout si vous faites partie de ces voyageurs engagés dansnla durabilité.

C'est le cas de La Palma, l'un des trésorsnnaturels d'Espagne. La Réserve de la biosphère peut déjà vous donnernune idée de l'importance de l'environnement que vous allez visiter. L'endroitnest idéal pour profiter de l'écotourisme.

Laissez libre cours à votre tempéramentnaventurier et préparez-vous à fusionner avec l'environnement de cette île lanplus septentrionale de l'archipel. Cette formation basaltique colossale estnbattue par les vents humides de l'Atlantique. À cela, il faut ajouter sesnvastes réserves de pins, ses extraordinaires forêts de lauriers et les nuancesninfinies du paysage volcanique.

Avec de telles références, il n'est pasnsurprenant que le touriste amateur d'écosystèmes, de cadres naturels etnd'activités d'aventure soit émerveillé par une île qui mérite son surnomnd'Isla Bonita.

Cette représentante importante de lanMacaronésie offre des endroits incontournables pour jouir d'une expériencende Slow travel résolument écologique.

  • Roque de los Muchachos. Ce sommet volcanique fait de La Palman l'île la plus haute du monde. Si vous aimez les volcans, vous ne pouvezn pas manquer une autre demi-douzaine d'entre eux répartis entre Cumbren Nueva et Cumbre Vieja.
  • Caldera de Taburiente. Au centre de La Palma. Cet endroit estn très impressionnant. Il occupe un cirque de 8000 mètres de diamètre aun sein du Parc national.
  • Plage de Taburiente. À proximité immédiate de la Caldera. Cen bout de littoral accidenté à la morphologie impressionnante est idéal pourn les amoureux des espaces sauvages.
  • Fuencaliente. Ce lieu est situé à l'extrémité sud de l'île. Elle fut lan zone volcanique la plus active de celle-ci. La dernière éruption remonten aux années 70 du siècle dernier. Sur son sable noir volcanique poussen un type de raisin qui donne l'un des meilleurs vins des Canaries. Onn raconte que Shakespeare en raffolait.
  • Randonnée pédestre. Les habitants de l'île ont su aménagern ses chemins pour la randonnée. Ce fait lui valut d'être reconnue comme lan Première destination touristique durable au monde. Ce prix est attribuén par l'Unesco, par l'intermédiaire de l'Institut du tourisme responsable.
  • Qualité du ciel. N'oubliez pas de profiter de la contemplation de l'un desn plus beaux ciels du monde. La Palma est l'endroit idéal pour observer lesn étoiles.

Comme vous pouvez le constater, l'Espagne misenbeaucoup sur le tourisme durable. Il ne vous reste plus qu'à profiter denl'expérience de manière responsable.

Consultez également notre guide : 9 conseils pour voyager durable.