Partez à la découverte des merveilles d'Angkor et de la culture khmère... Le Cambodge vous ouvre ses bras.

Du très célèbre Angkor Vat au temple de Beng Méaléa caché sous la végétation, le site archéologique d'Angkor et sa région recèlent de beautés à découvrir sans plus tarder !

Les temples et palais de la gigantesque cité d'Angkor

Angkor Wat et Angkor Thom : les incontournables

Vaste cité impériale et religieuse classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, Angkor requiert des jours entiers de visite attentive !

L'incontournable de votre voyage, c'est incontestablement le majestueux temple d'Angkor Vat. Fierté du Cambodge, il orne même le drapeau de ce pays. Ce bijou d'architecture khmer représente le mont Meru, maison des dieux pour les hindous. Entouré par les eaux, ce temple a été construit selon un système très ingénieux d'irrigation.

Un peu plus loin au nord, vous découvrez Angkor Thom : l'ancienne cité royale. Vous êtes sur le site le plus vaste de l'ensemble archéologique : de nombreuses ruines de temples et de palais émaillent les alentours. Le plus célèbre ? Probablement le Bayon, connu pour ses tours de visages et ses bas reliefs richement sculptés...

Pour contempler ces sites en toute tranquillité, n'hésitez pas à partir à leur découverte dès l'ouverture, à l'aube. Bien avant l'arrivée des touristes, nombreux à visiter ce must-see du Cambodge...

angkor-thom-1349581_1920.jpg?1580064019

Les autres richesses d'Angkor

Même s'ils sont moins célèbres, nombre d'autres temples valent le détour. Si vous voulez vous imprégner plus profondément de la magie de la civilisation khmère, partez à la découverte de Ta Prohm, à l'est d'Angkor Thom.

Tout comme sur le site du temple de Banteay Kdei, la nature a ici repris ses droits. Les racines et les lianes ont envahi les trésors architecturaux et confèrent à ce lieu une atmosphère envoûtante et unique.

Au-delà d'Angkor, la magie continue

Au nord-est, à 20 kilomètres d'Angkor, le temple de Banteay Srei vous séduit par la couleur rose de ses pierres de grès et la beauté de ses décorations.

Un charme qui a d'ailleurs attiré la convoitise d'André Malraux ! En voyage avec sa femme, l'auteur chercha en effet à dérober des sculptures locales pour les revendre, avant d'en être heureusement empêché. La petite histoire rejoint parfois la grande...

Au sud, vous prenez la direction de Roluos, première capitale du royaume khmer portant alors le nom de Hariharalaya. Vous pouvez y admirer quelques beaux vestiges, dont les trois palais principaux que sont le Preah Ko, le Lolei et surtout le Bakong. Ce dernier, tout comme Angkor Vat, évoque lui aussi le mont Meru.

Enfin, si vous vous sentez l'âme d'un Indiana Jones, poussez votre exploration jusqu'à Beng Méaléa située à une quarantaine de kilomètres à l'est d'Angkor. Ce site, peu restauré et surtout beaucoup moins fréquenté, vous permet d'arpenter les ruines tels les aventuriers de la grande époque.

Cet endroit est littéralement enfoui sous la végétation et c'est ce qui fait tout son charme. Une visite et une approche différente des mystères khmers, plus libre et plus ludique.

angkor-wat-469_1920.jpg?1580064058

L'histoire khmère à Siem Reap

Le musée national d'Angkor

La ville de Siem Reap est le point de départ obligatoire pour toutes les excursions vers le site archéologique d'Angkor. C'est aussi l'endroit parfait pour approfondir votre approche de l'art et de l'histoire d'Angkor, entre 2 visites !

Ne manquez donc pas le musée national d'Angkor qui retrace l'histoire des Khmers, notamment via de nombreuses sculptures. L'établissement propose aussi un panorama très complet sur l'ingéniosité des bâtisseurs de temples et les significations des sculptures qui accompagnent ces bâtiments emblématiques.

Petit plus : les explications sont toutes disponibles en français ! Cela s'explique notamment par le lien fort entre la France et le Cambodge, mais aussi par l'importance du travail de l'École française d'Extrême-Orient pour la restauration et la protection du site.

La culture khmère, d'hier à aujourd'hui

Ne partez pas de la région sans avoir vu un spectacle de danse traditionnelle Apsara !

À Siem Reap, plusieurs lieux offrent des représentations de qualité. Dans les ruines des temples, vous trouvez même de nombreuses sculptures représentant cet art millénaire qui persiste aujourd'hui. De quoi faire le lien entre l'histoire passée et présente d'Angkor et du Cambodge...

" Ce temple est un des lieux du monde où les hommes ont entassé le plus de pierres, accumulé le plus de sculptures, d'ornements, de rinceaux, de fleurs et de visages. Ce n'est pas simple comme les belles lignes de Thèbes ou de Baalbek. C'est déroutant de complication aussi bien que d'énormité ", Pierre Loti.

C'est en ces termes que le voyageur français Pierre Loti décrit Angkor Vat dans Un pèlerin d'Angkor (1912). Depuis, le site a été restauré, mais ces mots évoquent toujours la magie du lieu.

Les villages flottants de Tonlé Sap

tonle-sap-lake-3452976_1920.jpg?1580064114

À proximité d'Angkor, le lac d'eau douce de Tonlé Sap est un passage incontournable de votre séjour. Réserve de biosphère de l'UNESCO, ce lac a la particularité d'avoir un cours d'eau qui s'inverse selon les saisons ! C'est aussi un lieu de vie qui contient de très nombreux villages flottants où les demeures et leurs habitants se déplacent au gré des courants. Vous y admirez aussi un village sur pilotis : Kompong Phluk, dont les maisons semblent " léviter " à 7 mètres du sol pendant la saison sèche !

Angkor sous l'œil de Frédéric Wilner

Le documentaire Angkor redécouvert (2013) réalisé par Frédéric Wilner et produit par Arte vous emmène dans les coulisses de cette incroyable ville millénaire aux mystérieuses ruines. Ce film explique notamment les dernières découvertes archéologiques réalisées grâce aux techniques modernes. Une chose est sûre : le site d'Angkor n'a pas encore fini de livrer tous ses secrets...

4 évènements d'art et d'histoire incontournables de la région d'Angkor

  • Février : Défilé de marionnettes géantes construites par les habitants
  • Mi-avril : célébrations du Nouvel An khmer ; défilé et festivités
  • Mai : Fête de Bouddha ou Visakha Puja ; processions des moines à Angkor Vat
  • Fin octobre/début novembre : Fête de l'eau ou Om Touk ; courses de bateaux sur la rivière de Siem Reap !

Angkor et ses environs en bref

Quand y aller ?

Préférez une visite en avril ou en mai pour profiter des plus belles festivités organisées dans ce cadre historique.

Comment se déplacer ?

Pour explorer les temples et vous promener en ville, vous avez le choix entre le vélo, le tuk-tuk et la voiture avec chauffeur.

Où dormir ?

Réservez votre hôtel à Siem Reap, point de départ des excursions et capitale de la région.

Où manger ?

  • Cuisine Wat Damnak : Wat Damnak Village, Sala Kamreuk, Siem Reap. Haute gastronomie, saveurs khmères adaptées par un chef français. Environ 20 €*
  • Le Malraux : 155, boulevard Sivatha, Siem Reap. Cuisine fusion, ambiance art déco. Dès 20 €*
  • Apsara Terrace : Raffles Grand Hotel d'Angkor, Siem Reap. Barbecue asiatique, spectacle de danse traditionnelle khmer. Comptez 40 €*
  • New Bayon : 315, Wat bo street, Siem Reap. Cuisine khmère et asiatique. À partir de 10 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.