Inauguré en 1863, le métro londonien est le plus vieux de la planète. Surnommé Underground ou Tube, par allusion à la forme cylindrique de ses tunnels et lignes profondes qui ne représentent pourtant que 45 % de son réseau tentaculaire, le métro constitue le moyen de transport le plus rapide et le plus pratique pour voyager d'un quartier à l'autre de la capitale anglaise, mais aussi dans ses alentours, jusqu'aux limites de l'Essex, de l'Hertfordshire et du Buckinghamshire. Réservez donc sans plus tarder votre hôtel à Londres et sautez dans le métro pour sillonner, d'un bout à l'autre, le melting pot anglais.

Se procurer le plan du métro de londonien

london-buildings-underground-sign.jpg?1586335541

Crédit photo : Tourism Media

Transport for London met à la disposition des voyageurs des plans gratuits qui vous guideront dans tous vos déplacements. Ils sont disponibles dans chaque station de métro, dans les offices du tourisme situés dans les terminaux de l'aéroport d'Heathrow, dans les gares et dans les rues la capitale. Le plan peut également être visionné en ligne. Pensez éventuellement à le photographier avec votre téléphone afin de l'avoir toujours sous la main.

S'orienter dans le métro londonien

Une fois muni de votre plan, gardez en mémoire que les onze lignes desservant le Grand Londres portent toutes un nom et une couleur. Cette dernière pouvant être confondue, vérifiez toujours le nom des lignes que vous souhaitez emprunter. Ensuite, déterminez la direction que vous devez prendre : Eastbound (vers l'est, soit la droite de votre plan), Westbound (vers l'ouest, gauche de votre plan), Northbound (vers le nord, haut de votre plan) et Southbound (vers le sud, bas de votre plan). Une fois sur le quai, vérifiez l'affichage avant de monter dans le métro, car plusieurs lignes utilisent les mêmes quais pour desservir des directions totalement opposées. Pas de panique si vous vous trompez : descendez simplement à l'arrêt suivant afin de rectifier le tir. Une nouvelle rame arrive toutes les 5-7 minutes et le personnel du métro ne demande qu'à vous renseigner.

Les horaires du métro

Les trains circulent généralement de 5 h à minuit du lundi au samedi et de 7 h 30 à 23 h 30 le dimanche. Dans la mesure du possible, évitez les heures de pointe : les trains et les stations sont en effet saturés entre 7 h 30 et 9 h 30 ainsi qu'entre 17 h et 19 h, en semaine.

Sur certaines lignes (Central Line, Northern Line, Jubilee Line, Victoria Line et Piccadilly Line), le métro (Night Tube) circule également de nuit, sans interruption, du vendredi soir au samedi soir.

La sécurité dans le métro

picadilly-circus-underground.jpg?1586335439

Crédit photo : Tourism Media

Si, comme bon nombre de grandes villes, Londres est le terrain de jeu des pickpockets, le métro londonien reste globalement très sûr, même aux heures les plus calmes de la nuit. Cela étant, il ne faut pas tenter le diable : munissez-vous d'un sac à fermeture éclair et gardez un œil sur vos effets personnels, surtout lorsque les wagons sont bondés.

Le système de tarification du métro

Dans le métro londonien, le prix du ticket varie en fonction de votre point de départ et de votre point d'arrivée, ainsi que des heures pleines et des heures creuses. Le Tube compte neuf zones concentriques, la zone 1 représentant le cœur de la capitale anglaise et la 9 est la zone qui s'en éloigne le plus. Le prix du trajet est cependant plus élevé dans les zones 1 et 2.

Pour le Night Tube, c'est le tarif des heures creuses qui est d'application.

La Visitor Oyster Card constitue la solution la plus intéressante pour les touristes souhaitant emprunter les moyens de transport londoniens. Elle est en vente dans le métro, dans les gares, dans les aéroports ainsi qu'à bord de l'Eurostar, mais aussi en ligne. Outre d'autres avantages, cette carte à puce rechargeable vous offre un maximum de flexibilité et plus de 50 % de réduction sur vos trajets (à titre d'exemple : £2.40 pour le trajet dans le centre de Londres avec la carte, contre £4.90 sans la carte). Il suffit de la passer sur les lecteurs jaunes en début et en fin de trajet et le tour est joué !

L'accès au métro pour les personnes à mobilité réduite

Le métro londonien n'est pas le plus accessible de la planète. Certaines stations sont desservies uniquement par des escaliers. Transport for London a donc édité une carte du Tube indiquant, au moyen du symbole du handicap dans un cercle bleu, les stations totalement accessibles (sans obstacle) aux personnes à mobilité réduite. Le même symbole dans un cercle blanc indique que les stations restent accessibles, mais présentent quelques obstacles, par exemple : un écart entre le quai et la rame du métro. Une situation dans laquelle le célèbre " Mind the gap " a toute son importance.

Un outil pour y voir clair

Soucieux d'offrir un service irréprochable à ses usagers, Transport for London a mis au point un planificateur de trajet. Il suffit de vous connecter sur son site, d'encoder votre point de départ et votre point d'arrivée ainsi que l'heure à laquelle vous comptez partir pour disposer de l'aperçu des rames à emprunter. It's easy peasy !

Alors, sur quel quartier de Londres allez-vous jeter votre dévolu ? Pourquoi ne pas visiter l'un des endroits les plus branchés de la capitale britannique et découvrir les 5 incontournables du quartier de Soho ? Vous allez adorer cette immersion dans l'univers coloré du Swinging London des années 60 ! Vos voyages souterrains dans le Tube ont plutôt réveillé l'aventurier qui sommeille en vous ? Alors, à vous le Londres Underground : l'ambiance résolument punk de Camden Town, la charmante Little Venice, le superbe cimetière victorien de Nunhead, le décor hallucinant des grottes de Chislehurst... Londres vous réserve décidément bien des surprises !