Sortez des sentiers battus et découvrez une ville excentrique et fascinante !

Plongez sous les pavés et parcourez le Londressouterrain, fait de tunnels mystérieux, de grottes, de bars semi-clandestins et d'un métro tentaculaire. Remontez à la surface pour chiner avec les punks de Camden Town, goûter la cuisine du monde entier et danser au son du calypso de Nothing Hill...

JOUR 1

Bonnes affaires et voyage culinaire à Camden Town

Commencez ce séjour à Londres en faisant votre marché avec les punks et les gothiques ! Depuis la station de métro Camden Town, remontez Camden High Street et entrez dans le paradis des vêtements, des chaussures, des bonnes affaires et des surprises.

Plusieurs entrepôts et boutiques aux façades peinturlurées composent ce grand bazar, qui s'étend de part et d'autre du Regent's Canal. Embarquez ensuite pour une superbe balade en bateau. Vous voguez jusqu'aux charmantes péniches de Little Venice, en traversant Primrose Hill ainsi que Regent Park et son zoo.

Les plus affamés peuvent choisir de rester à Camden pour s'offrir un tour du monde culinaire : toutes les cuisines s'y sont donné rendez-vous ! Profitez-en...

Camden-lock-CCommons.jpg
Camden lock par Andy Hay sous licence CC BY 2.0

Musée freak et scientifique

Mais attention, mangez léger, car l'après-midi débute par une visite du " musée des horreurs " ! Prenez le bus 168 en direction de Walworth et descendez 20 minutes plus tard à Holborn pour visiter le Hunterian Museum. Au programme, le squelette d'un géant irlandais, des spécimens étranges d'animaux et de fœtus conservés dans du formol, des instruments de chirurgie du XIXe siècle... Passionnant, instructif et surpenant !

Buvons heureux, buvons cachés !

Pour vous remettre de vos émotions, partez explorer les bars secrets, invisibles depuis la rue. Les locaux rivalisent de décorations extravagantes, de tapas tendance et de cocktails délirants. Pour connaître le Mayor of Scaredy Cat Town, il faut tout d'abord pénétrer dans un bar assez quelconque de la City, toquer à la porte du frigo et demander à parler au maire. S'il y a de la place, celui-ci vous fait descendre dans la salle clandestine, à l'atmosphère fun et décontractée.

Essayez également le Portside Parlour, auquel on accède en tirant la chasse d'eau du pub " Off Broadway " ! Et pour se retrouver à la grande époque des speakeasys, foncez au bar Nightjar, qui reconstitue l'ambiance de la prohibition, avec serveurs en costume, musique en live et cocktails des années 20 !

JOUR 2

Une escapade dans le passé

Démarrez la seconde journée de votre week-end à Londres par une escapade vers le sud, le temps de découvrir le superbe cimetière victorien de Nunhead construit en 1840. Prenez le train en direction de Sevenoaks depuis London Blackfriars. 20 minutes plus tard, vous arrivez à Nunhead. Déambulez au milieu des mausolées grandioses et des magnifiques stèles envahies par les herbes. Ambiance gothique assurée !

Repartez vers la gare et continuez votre trajet vers Sevenoaks, jusqu'à l'arrêt de Bickley. Les grottes de Chislehurst sont toutes proches... Une fois arrivé, un guide vous fait découvrir pendant 45 minutes ces paysages souterrains hallucinants, qui ont rendu bien des services pendant la Seconde Guerre mondiale...

Manger avec les mains, c'est bien !

Remontez vers la lumière et le centre de Londres où vous attend une aventure culinaire insolite. Le restaurant Erytrhéen Mosob vous invite à déjeuner à l'aide de vos seules mains, comme le veut la tradition locale. Les convives, confortablement installés sur des poufs, utilisent des galettes de maïs et de blé pour attraper les différentes sauces et préparations qui composent les plateaux traditionnels.

Une histoire de tunnels

À croire que l'idée du tunnel sous la manche ne date pas d'hier : dès 1823 (!), l'ingénieur français Marc Brunel et son fils se lancent dans la construction d'un passage sous la Tamise.

Après 20 ans de dur labeur et de tragédies, le tunnel est ouvert au public et devient très fréquenté. Il est par la suite revendu et transformé en tronçon d'une ligne de métro. Revivez cette épopée, qui fut un coup d'essai magistral avant le lancement du métro de la ville, le premier au monde. On accède au Brunel Museum depuis Railway Avenue, sur les bords de la Tamise.

Si vous repartez en train depuis Waterloo, ne manquez pas le Leak Street Tunnel, situé juste sous la gare. Cette artère à première vue assez glauque est en fait un repère de graffeurs et d'artistes de rue. Des centaines de fresques, autorisées par la Ville, recouvrent les murs sombres. Et il n'est pas rare de voir des artistes à l'œuvre, bombe de peinture à la main !

Amateur de culture alternative ? Planifiez un Week-end underground à Amsterdam !

Le carnaval de Nothing Hill

La communauté caribéenne de Londres se retrouve le dernier week-end d'août à l'occasion du plus grand carnaval européen ! Dansez le reggae, le ragga et bien d'autres styles encore dans les rues de Nothing Hill au son des sound system mobiles et admirez les écoles de samba et les steelbands (orchestres de tambour d'aciers) qui défilent trois jours durant.

Londres sous la plume de Barry Miles

Il les a tous côtoyés, de Paul Mc Cartney à Francis Bacon, en passant par Pink Floyd et les Sex Pistols. Dans Ici Londres, histoire de l'underground londonien depuis 1945, Barry Miles nous raconte la vie artistique et sulfureuse du Londres des années 60 à 80, dans lequel il officia tour à tour comme libraire, galeriste et organisateur de shows et de concerts.

Londres en bref

Quand y aller ?

Londres est insolite toute l'année, mais pourquoi ne pas essayer l'hiver pour profiter de la brume mystérieuse et du froid qui invite à découvrir des lieux pour le moins curieux...

Comment se déplacer ?

À pied : parfait pour s'imprégner de l'ambiance et faire des économies

Bus : horaires variables selon les lignes, idéal pour prendre de la hauteur !

Métro et Train de banlieue : de 05:00h à minuit ; 12 lignes. Le prix est assez élevé (jusqu'à 4.5 £* selon l'heure). Procurez-vous l'Oyster Card, une carte prépayée avec réductions, valable sur tout le réseau de métro et de bus.

Où dormir ?

Essayez le quartier de Camden ! Vous pouvez aussi choisir un hôtel aux alentours de la gare de King's Cross qui est très bien desservie par les transports en commun.

Où manger ?

Mosob : 339 Harrow Road. Un restaurant érythréen, pour une expérience inoubliable

The Nightjar Bar : 129 City Road. Ouvert seulement le soir, cocktails, tapas et musique live

PortSide Parlour : 63-65 Broadway Market. Un vrai bar à rhum, caché dans un sous-sol...

* Les prix sont donnés à titre indicatifs et peuvent varier.

" Si les bars à Londres avaient des terrasses comme à Paris, on y boirait des verres de pluie. "

Sommerset Maugham, dramaturge anglais, est bien placé pour comparer, puisqu'il a passé toute son enfance... à Paris ! Le mauvais temps serait-il la raison pour laquelle les Londoniens se terrent dans les pubs, les grottes, les bars clandestins et les night-clubs ? À vous de voir...

3 évènements incontournables

Février : la messe des clowns, premier dimanche du mois, Holly Trinity Church. Une église remplie de clowns en costume, cela vaut le détour...

Août : Carnaval de Notting Hill

Novembre : Movember, le mois de la moustache : évènement international, mais qui prend une saveur particulière à Londres. Le premier vendredi de chaque mois, les moustachus du Handlebar Club (littéralement 'guidon de vélo') se retrouvent pour un dîner au Windsor Castle Pub. Jetez votre rasoir...