Oubliez tout ce que vous savez d'elle, et laissez-vous surprendre par la cuisine nippone...

Saveur. Raffinement. Précision. Voilà les 3 mots qui caractérisent au mieux la gastronomie japonaise. Dans la trépidante capitale Tokyo, découvrez la richesse de cette cuisine, sa tradition ancestrale et régalez autant votre palais que vos yeux !

Une gastronomie omniprésente

Traditions du petit-déjeuner et des soba

Pour débuter votre voyage dans la gastronomie nippone, offrez-vous un vrai petit-déjeuner traditionnel. S'il est délaissé par la jeune génération, celui-ci est pourtant un vrai repas plein de saveurs, à la fois léger et parfumé. Rendez-vous au Park Hyatt de Shinjuku, et commencez votre journée avec un bol de riz, une soupe miso, un tamagoyaki (omelette sucrée ou salée), des tsukemono (légumes marinés) du natto (soja fermenté) et du poisson grillé. Déroutant peut-être pour un palais plus occidental, mais succulent !

Continuez vos pérégrinations tokyoïtes et faites votre choix parmi la liste des mets que la capitale a à vous offrir. Dans le restaurant Matsuya de Chiyoda, découvrez par exemple les soba : nouilles de sarrasin datant de l'ère Edo. Celles-ci sont préparées à la main avec une rigueur et une précision sans pareilles. D'une épaisseur de 1.6 mm, elles se dégustent fraîches et se mangent en les aspirant très bruyamment. Et si cette coutume vous paraît peu ragoûtante, elle est pourtant essentielle, car l'air aspiré en même temps que les nouilles participe grandement à leur saveur.

0_144478146_4.jpg
Enseignes lumineuses à Tokyo - Crédit photo : Getty Images

A la découverte de la cuisine japonaise authentique

Si vous souhaitez un repas moins sonore, mais tout aussi délicieux, préférez les yakitoris du restaurant Kyobashi Isehiro. Datant elles aussi de l'ère Edo, ces brochettes de poulet grillé se déclinent sous différentes formes, chacune correspondant à une partie de la volaille.

Le soir, découvrez le fin du fin de la cuisine japonaise en savourant un authentique kaiseki. Art culinaire, ce type de repas est la plus pure illustration de la gastronomie nippone, mettant sur un même pied d'égalité l'harmonie des goûts et des couleurs. Dans le restaurant Morikawa d'Akasaka, découvrez une suite de petits plats aussi beaux que bons servis dans un ordre précis : amuse-gueule, sushi, sashimi, légumes, soupe, plat grillé, riz... Un délice pour le palais et pour les yeux !

Une gastronomie moderne et renouvelée

L'anpan et les ramen

Si le Japon est peu connu pour ses viennoiseries, il en existe pourtant une bien spécifique à l'archipel : l'anpan ! Inventée en 1875 par Yasubei Kimura, un ancien samuraï au chômage reconverti en pâtissier, cette recette s'inspire des techniques occidentales, mais utilise de la levure de soja. En résulte alors un petit pain fourré aux haricots rouges sucrés au goût unique ! Et quoi de mieux pour découvrir les anpan que la boulangerie de l'ex-samuraï, la Kimuraya Bakery de Ginza ? Prenez-en un ou deux pour votre petit-déjeuner avec un café et continuez à arpenter les rues de Tokyo.

Quand la faim vous guette, succombez à l'un des mets préférés des Japonais : les ramen. D'inspiration chinoise, ces plats sont arrivés au pays du soleil levant au début du XXème siècle et sont devenus particulièrement populaires après la Seconde Guerre mondiale. Composés de nouilles de blé servies dans un bol de bouillon, ils sont accompagnés de légumes et souvent de porc. Cependant, on trouve désormais une infinie variété de recettes. Du côté de Shibuya, rendez-vous chez Fuunji ou chez Kikanbo dans le quartier de Chiyoda.

Tokyo_Gastromomy_sushi_EDAM.jpg
Sushis - Crédit photo: Getty Images

Cocktails et bien sûr sushis !

Avant votre dîner, rendez-vous dans un bar de Tokyo pour prendre l'apéritif. N'allez toutefois pas n'importe où et poussez la porte du Tender à Ginza, réputé pour servir certains des meilleurs cocktails au monde. Avec un peu de chance, vous allez être servi par Kazuo Uyeda, inventeur renommé de la technique du hard shake.

Pour finir en beauté, rendez-vous au restaurant Sukiyabashi Jiro de Ginza. Tenu par le légendaire maître Jiro Ono, il est reconnu comme étant le meilleur endroit au monde pour déguster d'authentiques sushis. Ici, chaque plat est servi selon un timing précis et d'importantes règles doivent être observées : manger avec ses doigts et surtout, ne jamais au grand jamais rajouter de sauce ou de wasabi. Faites confiance à Jiro Ono, laissez-vous guider et savourez les meilleurs sushis de votre vie.

Le washoku : le vrai repas traditionnel japonais

Inscrit au patrimoine immatériel de l'UNESCO en décembre 2013, le washoku est une tradition ancestrale culinaire du Japon. Basé sur l'équilibre des saveurs et le respect de l'environnement, il est composé de 4 éléments : une préparation à base de riz, une soupe, des légumes marinés dans la saumure et un plat de poisson voire de viande. Très léger et sain, ce repas est surtout préparé durant les fêtes et notamment à l'occasion du Nouvel An.

La cuisine japonaise sous la plume de Takashi Hashiguchi

Dans le vaste monde des mangas, les bandes dessinées japonaises, n'importe quel genre peut être abordé : heroic fantasy, science-fiction, sport, comédie... et même la cuisine ! Dans Yakitate !!! Ja-pan l'auteur Takashi Hashiguchi imagine l'histoire de Kazuma Azuma, un jeune boulanger qui rêve de créer un pain traditionnel japonais à l'image de la baguette hexagonale. Originale et farfelue, cette BD permet d'explorer d'un œil malicieux le monde de la gastronomie nippone. À déguster sans modération !

Tokyo en bref

Quand y aller ?

Le climat y est subtropical : les hivers sont doux et les étés sont chauds et humides à Tokyo. Privilégiez donc le printemps pour découvrir la capitale nippone sous son plus bel angle. Bénéficiez de nos tarifs irrésistibles sur les séjours à Tokyo !

Comment se déplacer ?

Ville immense, Tokyo possède un réseau de métros particulièrement bien conçu. Utilisez-le pour vous déplacer entre les quartiers, que votre ventre soit vide ou en quête de saveurs !

Où dormir ?

De nombreux hôtels à Tokyo vous accueillent. Vous avez l'embarras du choix !

Où se restaurer ?

Kobe Teppanyaki Hakushu, 17-10 Sakuragaokacho, 1F MCD Bldg, Shibuya, restaurant spécialisé dans la préparation du célèbre bœuf de Kobe. Un must ! Environ 65 €*.

Narisawa, 2-6-15 Minami Aoyama, Minato, des plats inventifs venant de tout le Japon, aussi beaux que bons. Environ 100 €*.

Matador, 2-4-17 Senjuazuma, 43-13 Senju Asahicho, Adachi, un restaurant de ramen relativement nouveau qui a su s'imposer grâce à des recettes originales. Environ 8 €*.

Sukiyabashi Jiro, 4-2-15 Ginza, Tsukamoto Sogyo Bldg. B1F, Chuo, les meilleurs sushis que vous mangerez dans votre vie, tout simplement. Environ 150 €*.

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier