Comme bon nombre de grandes villes, Marseille compte différents quartiers qui s'apparentent à des villages dans la cité phocéenne. Ils sont tantôt historiques, tantôt modernes, parfois calmes ou plutôt animés, tout en simplicité ou très luxueux. Ces petits coins uniques en leur genre composent un patchwork harmonieux dont chaque élément ne demande qu'à vous dévoiler ses nuances et particularités. Réservez donc sans plus attendre votre chambre d'hôtel à Marseille et musardez dans ses différents arrondissements foisonnant de curiosités, de sympathiques bistrots, de jolies boutiques et d'excellents restaurants. Que du bonheur en perspective !

1. Les Cinq Avenues, dans le 4e arrondissement, Marseille

marseille-1806041_1920.jpg?1574595649

Palais Longchamp, Marseille

Situé à la croisée du boulevard de la Libération, du boulevard de la Blancarde, du boulevard Philippon, de l'Avenue Maréchal Foch et de celle des Chartreux, le bien nommé quartier des Cinq Avenues est l'endroit idéal pour prendre le pouls de Marseille, tant il bouillonne de vie. Extrêmement bien desservi par les transports en commun, il ravit les fêtards par sa profusion de bars branchés, de restaurants et de pubs. Quant aux familles, elles adorent son parc Longchamp et son jardin zoologique. Bref, un premier point de chute qui a de quoi satisfaire tout le monde !

2. Le Roucas-Blanc, dans le 7e arrondissement

Devant son nom au rocher blanc qui lui sert de promontoire, ce quartier résidentiel fait partie des plus luxueux de Marseille. Flânez sur son long chemin s'étendant d'Endoume à la Corniche et admirez les demeures bourgeoises qu'il égrène lentement. Ces anciens quartiers d'été des riches industriels marseillais sont un régal pour les passionnés d'architecture et les touristes sensibles au raffinement. Dans cet arrondissement Marseille atypique, les hommes ont sculpté la colline immaculée et y ont aménagé, parmi la végétation luxuriante, de nombreux escaliers débouchant sur de magnifiques points de vue sur la ville. Visions de carte postale à profusion !

3. Saint-Charles - Belle de Mai, dans le 3e arrondissement

Toit_de_la_Friche_Belle_de_Mai_a%CC%80_Marseille.jpg?1574595887

Toit de la friche Belle de Mai - Crédit photo : sous licence Charlotte Noblet sous licence CC BY-SA 4.0

Implanté au niveau de la gare de Saint-Charles et des casernes de la Belle de Mai, ce quartier est le fruit d'une réflexion urbaine de grande ampleur, motivée par l'arrivée de la Ligne Nouvelle Provence-Côte d'Azur. Résolument moderne et culturel, il s'organise selon quatre axes principaux : la Friche, une tour dédiée à l'art contemporain ; le Pôle Média accueillant les studios de cinéma et de télévision ; le Pôle Patrimoine abritant la partie la plus ancienne de la manufacture de tabac et enfin le Pôle Spectacle Vivant. Un quartier pluriel !

4. La Pointe Rouge, dans le 8e arrondissement

C'est une belle journée ensoleillée qui s'annonce. La Pointe Rouge se réveille doucement, après une soirée animée dans ses bars branchés et ses boites de nuit. Les sportifs sont déjà échauffés et s'apprêtent à s'élancer, chaussés de leurs baskets ou de leurs palmes, dans le cadre idyllique de ce quartier que l'on pourrait considérer comme la porte d'entrée des Calanques. Sur le coup de midi, ils rejoindront les familles marseillaises pour casser la croûte à La Campagne Pastré, un sublime parc verdoyant de cent douze hectares abritant une somptueuse bastide provençale du XIXe siècle. Douceur de vivre au menu !

5. Le Panier, dans le 2e arrondissement

Marseille_Panier_Movie_Theater.jpg?1574596058

Le Panier, 2e arrondissement Marseille - Crédit photo : Benh LIEU SONG sous licence CC BY-SA 3.0

Centre historique de Marseille devant notamment sa renommée à la célèbre série Plus Belle La Vie, ce quartier trouverait son origine dans l'implantation de la colonie grecque de Massalia, en 600 avant J.-C.. C'est donc le plus ancien de la ville, comme en témoigne son dédale de ruelles étroites. Vous l'apprécierez pour l'authenticité et la bonhommie qui s'en dégagent. Poussez donc la porte de ses petits bars et restaurants traditionnels et mêlez-vous aux gens du coin sur ses placettes animées. Une immersion marseillaise que vous n'oublierez pas de sitôt !

6. La Joliette, dans le 2e arrondissement

Résolument tendance et un tantinet impersonnel, le quartier de La Joliette contraste fortement avec son voisin, Le Panier. Ici, boutiques avant-gardistes, restaurants dernier cri et centres commerciaux démesurés se partagent l'espace, pour le plus grand bonheur des adeptes du shopping. Qui plus est, bus, métros et tramways vous y conduiront en un rien de temps. Allez, faites-vous plaisir !

7. Notre-Dame du Mont, dans le 6e arrondissement

30597646862_18c7f7effe_k.jpg?1574596206

Quartier Cours Julien - Crédit photo : Jeanne Menjoulet sous licence CC BY-ND 2.0

Le soleil est à peine levé que ce quartier invite déjà à mettre le nez dehors. Emportez donc votre cabas pour faire le plein de bonnes choses au marché paysan du Cours Julien. Puis faites le tour des antiquaires tout en découvrant de nouvelles œuvres de street art à chaque coin de rue. Dans ce quartier très artistique et délicieusement bohème, vous prendrez le temps de bien manger, de vous cultiver, notamment en visitant la superbe église tournée vers la musique à laquelle il doit son nom, puis de faire la fête jusqu'au petit matin. Elle est pas belle, la vie ?

Vous voilà au terme de ce petit tour des plus beaux quartiers de la cité phocéenne. Un parcours qui vous a également permis d'apercevoir ou même de visiter les incontournables marseillais. Juchée fièrement sur sa colline, Notre-Dame de la Garde est sans doute le plus emblématique d'entre eux. Elle les concentre d'ailleurs tous en offrant une sublime vue panoramique sur la ville et le port, comme si elle se faisait ainsi l'annonciatrice des innombrables découvertes que vous ferez ici. Quel que soit votre arrondissement Marseille de prédilection, Marseille mettra également vos papilles en émoi avec ses nombreuses bonnes tables sur lesquelles les brioches aux fruits confits, les sardines grillées ou encore l'inégalable daube provençale viendront bientôt trôner. Et pour se mettre totalement au diapason marseillais et laisser au chef le temps de mitonner ces délices, rien de tel qu'un petit pastis en guise d'apéritif. Une fois l'estomac bien rempli, il ne restera plus qu'à faire une balade digestive dans ce quartier qui vous charme tant !