Le thème de votre week-end à Marseille ? Vous l'avez sur le bout de la langue...

Ici, les restos ont fleuri à l'ombre des monuments et des musées depuis l'avènement de Marseille au titre de " capitale européenne de la culture ". Résultat ? La ville est truffée de pépites gastronomiques à se damner, qui incarnent autant de raisons de (re)découvrir la cité phocéenne... À vos fourchettes !

Jour 1 : Au cœur des traditions culinaires marseillaises

Du marché du Vieux-Port à la maison du Pastis

La tradition marseillaise vous donne rendez-vous quai des Belges, sur le Vieux-Port. Tous les matins, les marchands y montent leurs étals de poissons frais et de crustacés.

S'il est encore un peu tôt pour l'apéro local, rendez tout de même hommage à la célèbre boisson anisée créée par Paul Ricard. Et quel meilleur endroit que la maison du Pastis sur le quai du Port, pour percer les secrets de celui que l'on appelle ici le " jaune ", ou encore le pastaga ?

Besoins de plans pour le déjeuner ?

Plan A comme Atelier Brunch de Georgiana. La jeune coqueluche de la première saison de Master Chef possède plus d'une astuce sous sa toque. Autour du zinc, la créatrice aux racines béninoises et nigérianes vous insuffle une cuisine originale, dans une ambiance exaltée !

Plan B comme Belle vue ! Le MuCEM, musée emblématique de Marseille, se devait de proposer une offre de restauration à l'image de sa renommée. C'est chose faite avec son restaurant La Table qui vous accueille sur le toit-terrasse de l'établissement. La carte des menus porte la patte du grand chef étoilé Gérald Passédat. Vous êtes bien installé ? Retenez l'instant : le carpaccio de poulpe s'apprête à bouleverser le top 10 des saveurs préférées de vos papilles gustatives !

Brioche des Rois David Monniaux CC BY-SA 3.0.jpg
Brioche des Rois aux fruits confits - Crédit [photo](https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/90/Brioche_des_Rois_dsc06781.jpg/800px-Brioche_des_Rois_dsc06781.jpg) : [David Monniaux](https://commons.wikimedia.org/wiki/User:David.Monniaux "User:David.Monniaux") sous licence [CC BY-SA 3.0](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.en) sous licence CC BY-SA 3.0)

Shopping gourmand dans le quartier du Panier

Que les accros aux emplettes savoureuses se préparent à faire chauffer leur carte bancaire... Le Panier est l'endroit parfait pour remplir... son panier ! Quelques haltes incontournables :

- Au 72 % Pétanque, tapenades, biscuits, huiles d'olive, affiches vintage et confitures répondent à vos besoins en idées de cadeaux qui fleurent (et goûtent) bon la Provence.

- Les Navettes des Accoules vous souhaitent la bienvenue dans le temple des biscuits traditionnels de la Provence ! Navettes parfumées à la fleur d'oranger, canistrelli corses, croquants et macarons aux amandes, tous ces petits gâteaux se disputent la première place pour votre goûter !

- Au Glacier du Roi, même le Roi hésiterait face à cette palette de couleurs et de parfums exquis. Besoin d'aide ? Essayez donc la glace à la navette des Accoules !

Une soirée en mode Marseillais

La journée s'achève et vous êtes en quête de bons plans pour la soirée ?

Plan A comme Apéro en terrasse... L'Effet Clochette cultiveune cuisine saine aux accents de soleil, et travaillée par des mains de fées.Tartare de saumon et caviar d'aubergine réveillent votre palais. En bonus : profitez de sa terrasse ensoleillée où il fait bon buller en début de soirée...

Plan B comme Bouillabaisse (plat de poissons)... Il est temps d'enfiler votre tablier et d'apprendre à cuisiner marseillais ! Où ? À l'Atelier des Chefs. Deux heures de cours plus tard, rascasse, dorade et turbo n'ont plus de secrets pour vous !

Jour 2 : Pause(s) gourmande(s) à Marseille

Promenade dans le quartier de l'Estaque

Si Cézanne se plaisait à dévoiler la beauté du site de l'Estaque, il garda pour lui les secrets de ses traditions culinaires et l'odeur des sardines grillées sur le port. Pas un mot non plus sur les chichis frégis, beignets fondants roulés dans le sucre ou les panisses, galettes de pois chiche frites... Le cachotier !

Daube boeuf carottes tpholland CC BY 2.0.jpg
Daube provençale - Crédit photo : tpholland sous licence CC BY 2.0

Un déjeuner " autour " de la Méditerranée

Marseille, ville monde et cosmopolite, ne saurait limiter sa gastronomie à la bouillabaisse. Maghrébins, Italiens, Arméniens, Comoriens et Espagnols (pour ne citer qu'eux) ont aussi contribué à l'identité de la cuisine marseillaise.

Envie d'un couscous ? Inutile de creuser un tunnel pour rejoindre l'autre rive de la Méditerranée. Le couscous de Mina Kouk sur la rue Fontange parfume votre déjeuner d'une pointe de saveurs orientales.

Pizza-addict ? Cuite au feu de bois, la pizza exhale les saveurs de Naples en direct des fourneaux de la Pizzeria Mozz'Art de la rue Sainte.

Le musée du terroir marseillais

Face à ce déferlement de stimuli gustatifs, offrez-vous une vision d'ensemble au musée du terroir marseillais. L'établissement retrace l'histoire des spécialités phocéennes du XVIIIe siècle au XIXe siècle. Le mobilier et les costumes évoquent les arts et les traditions populaires de la Provence.

La gastronomie n'est pas en reste. Mortier d'aïoli et scènes de vie agraire jalonnent le parcours, et ouvrent l'appétit !

Marseille sous un ciel étoilé...

Posé sur la corniche Kennedy, le Petit Nice Passédat sur la rue des Braves n'est autre que le laboratoire culinaire du grand chef Gérald Passédat. Sa cuisine brille, et s'illustre jusque dans les pages du célèbre guide Michelin qui lui a consacré 3 étoiles.

Un excellent antidote contre le blues de fin de séjour, avec la mer pour horizon et des saveurs à en perdre la raison...

" Pour sublimer un plat, il faut qu'il y ait un sentiment, celui de l'enfance, du voyage. C'est ce sentiment qui permet de faire l'assaisonnement ", Alexandra Mazzia, chef marseillais du restaurant AM par Alexandra Mazzia.

Acteur incontournable de la néo-cuisine marseillaise, Alexandre Mazzia s'attèle à élever la cuisine au rang d'œuvre d'art.

Le Ventre de l'architecte

Que peut bien abriter le toit-terrasse de la cité Radieuse du Corbusier ? Un restaurant ? Une vue imprenable sur la cité phocéenne ? Du soleil ? Bingo ! Le restaurant Le Ventre de l'architecte abrite les 3 à la fois. Il propose une cuisine aussi radieuse que l'œuvre du Corbusier. Aux fourneaux officie le chef Jérôme Caprin. Son consommé d'oignons à la coriandre fraîche et son foie gras au litchi font partie des créations culinaires qui ont vu le jour ici.

Marseille gastronome en bref

Quand y aller ?

S'il est vrai que les fruits et les légumes d'été sont les perles de la gastronomie provençale, il n'y a pas de saisons pour se régaler à Marseille.

Découvrez toutes nos offres de séjours à Marseille à petits prix.

Comment se déplacer ?

Pensez à la location de voiture à Marseille pour parcourir la ville à votre rythme.
Les transports en commun (tramway, bus et métro) quadrillent la ville.
Besoin d'éliminer les calories ? Essayez les vélos en libre-service du réseau " Le vélo ".

Où dormir ?

Réservez votre chambre d'hôtel à Marseille dans les quartiers du Panier ou du cours Julien ou dans un hôtel près de Vieux-Port, pour rester au plus près de l'animation et des restaurants. La corniche distille aussi de belles adresses face à la grande bleue.

Où manger ?

La Table du Môle Passedat : 1, esplanade du J4, toit du musée MuCEM, 2e arr.
Gastronomique, spécialité de poissons, à partir de 55 €* à midi et de 75 €* le soir

AM par Alexandre Mazzia : 9, rue François-Rocca, 8e arr.
Cuisine de la mer et végétarienne. A partir de 35 €*

Petit Nice Passedat : 17, rue des Braves, 7e arr.
Cuisine de la mer gastronomique. Prix moyen : 190 €*

Chez Fonfon : 140, rue du Vallon des Auffes, 7e arr.
Bouillabaisse et poisson à l'argile, prix moyen 65 €*

*Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

La cuisine de Marseille sous la plume de Georgiana

Bien connue des " télévores ", Georgiana a la cuisine dans le sang. Combiner les parfums, oser les mariages des saveurs et réinventer la cuisine régionale sont ses spécialités. Envie de vous approprier ses recettes ? Plongez-vous dans son ouvrage Ma cuisine de Marseille. Les navettes aux anchois et aux olives et les ravioles aux épinards font partie de vos nouveaux défis culinaires...

4 événements incontournables à Marseille

Février : Chandeleur ; navettes à l'honneur

Mars : Food in Sud ; salon méditerranéen de la restauration

Juin : Grande sardinade sur le Vieux-Port ; sardines en fête

Septembre : Tous au restaurant en France ; fête nationale des restos