Un voyage en Tunisie pour faire le plein de saveurs, d'épices et de vitamines !

Gorgée de soleil, de parfums d'agrumes et de produits frais, la cuisine tunisienne sait s'occuper de vos papilles. Laissez les spécialités du pays du jasmin vous guider par le bout du nez... et régalez-vous !

Des saveurs et des épices

La cuisine tunisienne est la fille d'un héritage multiculturel. Influences berbères, arabes, juives, turques et italiennes se fondent dans ses veines pour mieux sublimer ses arômes.

Saveurs de la Méditerranée

Dites bonjour aux saveurs de la Méditerranée ! Fruits et légumes muris à point chantent dans toutes les assiettes tunisiennes. Tomates, melons, pastèques, grenades, citrons, oranges, fraises et courgettes sont autant de couleurs et de goûts qui titillent votre palais. L'occasion de tenir vos bonnes résolutions en mangeant 5 fruits et légumes par jour !

La Tunisie, c'est aussi plus de 1 300 km de côtes et autant de poissons frais qui s'invitent sur les cartes et sur les grilles des barbecues. C'est enfin du blé, qui rentre dans la composition des pâtes, de la semoule de couscous et de nombreuses sortes de pain. Vous devez absolument goûter autabouna, ce pain traditionnel cuit dans un four en terre... Et pour cause, nul ne lui résiste !

Secrets d'épices et d'aromates

Le dosage délicat des épices et des aromates est un secret bien gardé du patrimoine familial tunisien. La star, à l'honneur de toutes les tables tunisiennes, est la harissa. Cette purée de piment écrasée à l'ail est capable de donner la larme à l'œil à qui ose la défier.

L'huile d'olive n'est pas en reste. Cette huile fétiche des grands chefs sait régaler vos papilles tout en rassurant votre diététicien.

Suivent enfin les saveurs subtiles de cumin, de safran, de gingembre, de carvi, d'olives, de câpres ou de coriandre fraîche. Leur dosage, digne d'un exercice d'alchimie, suffit à dépayser les palais les plus exigeants.

Chorba.jpg
Chorba

Des stars nationales

Préparez vos 1001 papilles ; il est temps de passer à table !

Vous prendrez bien une entrée ?

Commencez par une salade méchouïa, reine des entrées tunisiennes. Le secret de sacomposition ? Des poivrons grillés, des tomates cuites, du thon et un soupçon d'huile d'olive.

Son concurrent est la brick, sorte de crêpe à la pâte phyllo, farcie au thon, à l'œuf, à la viande hachée ou aux crevettes. Elle donne comme des envies de s'approprier la recette. Vous préférez une soupe ? Osez la chorba ! Ce breuvage revigorant parfumé au citron ouvre traditionnellement le bal de la rupture du jeûne du ramadan.

Côté plat de résistance

Impossible de passer à côté du traditionnel couscous. Agrémenté d'agneau ou de poulet, il est un plat incontournable des repas de fêtes. Le tajine tunisien désigne, quant à lui, une sorte d'omelette gratinée à base de viande et de légumes. S'il n'a rien à voir avec son homologue marocain, il a, lui aussi, le don de fondre en bouche...

Barbecue à la tunisienne

Que les carnivores aiguisent leurs canines ! En Tunisie, le terme méchoui ne désigne pas nécessairement de l'agneau, mais toutes sortes de pièces de viande cuite au feu de bois. De nombreuses gargotes, au bord des routes, vous proposent de choisir vous-mêmes vos morceaux de viande. Quelques instants plus tard, ces derniers virevoltent sur les braises du barbecue, puis sur vos papilles insatiables...

Baklava(1).jpg
Baklava

Pépites régionales

Vous êtes déjà rassasié ? Il y a encore plein de choses à goûter ! Le repas n'est pas fini...

Régals de poissons

Grillés aux herbes et accompagnés de fenouil et de citron ; daurades, sardines, rougets et calamars vous font redécouvrir le bonheur des ingrédients simples.

Le couscous au poisson est, quant à lui, une spécialité bien tunisienne des localités de Sfax, Gabès et Djerba. Les pois chiches et les légumes sont remplacés par de la tomate, des oignons et de l'ail : histoire de garantir à votre palais un total dépaysement !

Spécialités régionales

Prolongez vos découvertes gastronomiques...

L'ojja, agrémentée de tomates, de piments, d'œufs, de merguez ou de crevettes est la star régionale de Nabeul. Autre incontournable : le ragoût tunisien dont la recette varie selon les localités, l'humeur des saisons et celle du cuisinier. Enfin, la kamoumia et la mloukhia sont desragoûts revisités à ne manquer sous aucun prétexte.

Douceurs sucrées

Baklava aux noisettes ou aux amandes, makroud à la semoule et samsa à la pâte d'amande font de l'œil à vos papilles (et à vos rondeurs !). On dit par ici que c'est à Kairouan que les pâtisseries sont les meilleures... À bon entendeur pour la suite de votre séjour gastronomique en Tunisie !

Fast-food à la tunisienne

Envie de vous la jouer comme les locaux ? Osez les fricassées ! Ces sandwichs made in Tunisia,sont proposés dans toutes les échoppes des villes et des campagnes. Préparés devant vous, ils sont composés de pain tunisien traditionnel, de thon, de salade méchouïa, d'œufs, d'olives, de piments frits et d'un soupçon d'harissa, avec quelques variantes régionales. Si vous n'êtes pas fan de piquant, n'oubliez pas de le préciser à la commande !

La Tunisie sous la plume des gourmets

Pour épater vos convives avec un met " bon comme là-bas ", plongez-vous dans les 200 recettes de cuisine tunisienne, décryptées par Edmond Zeitoun. L'ouvrage, dont la première édition remonte à plus de 30 ans, vous livre les secrets de famille de la gastronomie tunisienne... et des bons plats réussis !

La Tunisie en bref

Quand y aller ?

La Tunisie gourmande se visite à toutes les saisons. Les hivers peuvent cependant être un brin frais (moyenne des températures de 8 à 18 °C).

Comment se déplacer ?

En avion : vols directs depuis les grandes villes européennes.

Profitez de nos offres de vols en allant sur cette page.

En voiture : la location de voitureest un must pour qui souhaite entreprendre un circuit.

En taxis : on les trouve à tous les coins de rue, ils permettent de vous déplacer facilement dans les villes.

Où dormir ?

A Tunis, pour ses comptoirs gourmands. Dans les villes côtières (Sfax, Nabeul, Hammamet, Djerba,etc.) pour une cure de poissons et de fruits de mer. A Kairouan, pour ses pâtisseries, réputées dans toute la Tunisie.

Où manger ?

Le Rest'ô de la villa Didon : rue Mendès-France, Carthage.

El Firma : 58, rue des Fruits, La Soukra, Tunis.

Mamie Lily : 14, avenue Pasteur, La Goulette.

Dar Dhiafa : Erriadh, Houmt Souk, Djerba.

Avant de partir...

Formalités d'entrée : passeport en cours de validité pour les ressortissants de l'Union Européenne. Un visa d'entrée n'est pas requis.

Santé : l'infrastructure sanitaire est satisfaisante, mais onéreuse dans les établissements privés. Pensez à souscrire une assurance assistance rapatriement.

" L'un de mes plats tunisiens préférés est le couscous et en Tunisie on mange un couscous différent dans chaque région et dans chaque maison, j'ai même goûté un couscous aux escargots, une association qui ne me serait jamais venue à l'idée... "

Cet amoureux de la cuisine n'est autre que le chef tunisien Ali Dey Daly. Malgré son jeune age, il a déjà une carrière impréssionante. Ayant travaillé aux côtés des plus grands dans des établissements prestigieux en Tunisie et à Paris, comme Le Meurice par exemple (trois étoiles au Guide Michelin), il developpe désormais un projet surnommé "l'Atelier du couscous". Ce bar / restaurant proposera aux clients de personnaliser leurs plats comme ils l'entendent. Le premier du genre devrait ouvrir à Marseille. Affaire à suivre !

4 évènements incontournables

Avril : Fête du printemps (Hammamet) ; exposition de plantes et de poteries

Avril : Festival de Jazz (Carthage) ; Carthage fête le jazz

Juillet : Festival d'Epervier, durant quatre jours assistez à des démonstration d'éperviers, de concerts et faites le tour du marché géant d'El-Haouaria à Cap Bon.

Juillet - août : Festival de plongée et de voile traditionnelle, admirez les pécheurs d'éponges et les courses de felouques à Ajim.