L'agglomération lyonnaise bouillonne de marchés en tous genres. Propices à la flânerie et aux bonnes affaires, ces lieux de rencontre où l'on emplit son cabas de produits privilégiant les circuits courts révèlent toute la personnalité d'un quartier. On y croise aussi bien des Lyonnais que des voyageurs avides de s'imprégner de ce terroir qui s'offre à eux. Deux groupes de consommateurs qui finissent par échanger quelques mots, grâce au franc-parler des commerçants passés maîtres dans l'art de tisser des liens entre les gens.

nNe vous étonnez donc pas de vous retrouver impliqué, bien malgré vous, dans le choix du poisson de votre voisin. Laissez-vous prendre au jeu et participez à la joyeuse animation du marché lyonnais en osant un trait d'humour.

Plutôt amateur d'art ? Lyon regorge également de marchés aux puces, de bouquinistes et de marchés d'artisans. Puis il y a aussi les marchés tardifs, sur lesquels on vient relâcher la pression après une journée chargée, et encore le marché de Noël de Lyon qui nous plonge dans une délicieuse ambiance festive. Alors, qu'attendez-vous pour réserver votre hôtel à Lyon et aller arpenter les allées des nombreux marchés lyonnais ? En voici quelques-uns, classés par thème, pour vous aider à faire votre sélection.

1. Les marchés alimentaires

Marche%CC%81_Saint-Antoine_CC_BY.jpg?1570614468

Marché Lyon Saint-Antoine - Crédit photo : Jorge Franganillo sous licence CC BY 2.0

Très nombreux à Lyon, les marchés alimentaires déploient leurs étals aux quatre coins de la ville. L'un des plus beaux est sans doute le marché Saint-Antoine. Installé sur le quai du même nom, il est très facile d'accès et vous charmera par son cadre longeant le Rhône et laissant apercevoir Fourvière au loin. Dans le 4e arrondissement de la ville, c'est le marché lyonnais de la Croix-Rousse qui, outre une profusion de produits frais, vous permettra également de fouiner dans ses stands de vêtements, de chaussures et de bijoux.

Enfin, les halles Paul Bocuse mettent en émoi les papilles de tous les gastronomes, avec leurs restaurants et leurs échoppes de produits de bouche.

2. Les marchés d'artisans et de créateurs

Si les arts graphiques vous passionnent, cap sur le 5e arrondissement. Le marché de la création y concentre les œuvres de peintres, photographes et sculpteurs. Un véritable musée à ciel ouvert dont les collections sont sans cesse renouvelées : l'idéal pour musarder en famille ou avec l'être aimé.

3. Les bouquinistes des quais de Saône

1280px-LYON_-_Quai_de_la_Pe%CC%82cherie.jpg?1570614875

Quai de la Pêcherie, Lyon - Crédit photo : Jacmin sous licence CC BY 3.0

Établis sur les rives de la Saône, et plus précisément le long du quai de la Pêcherie, dans le 1er arrondissement, les bouquinistes lyonnais mettront en joie les passionnés de littérature. Ici, nombreux sont les romans, bandes dessinées, ouvrages d'art, recueils anciens, cartes postales et gravures qui attendent patiemment d'être feuilletés ou scrutés. Et pour ce faire, les quais aménagés non loin de là et les sympathiques cafés du quartier sont des endroits rêvés. Profitez de ce moment hors du temps et, surtout,

donnez raison à Émile Zola : " Il n'y a jamais trop de livres ! Il en faut, et encore, et toujours ! ".

4. Les marchés atypiques

Avec ses 600 exposants couvrant chaque semaine pas moins de 5 hectares, les Puces du Canal sont le deuxième marché d'antiquaires de l'Hexagone. Articulées autour de ces trois univers que sont le Hangar, la halle Louis la Brocante et le village des containers et l'école, consacrés respectivement aux antiquités du XVIe au XXe siècle, aux vide-greniers et à la vague contemporaine, tendance et vintage, elles vous accueillent les jeudis et samedis matins, ainsi que le dimanche jusque 15 h. Intéressé ? C'est rue du Canal à Villeurbanne que l'on chine ! Philatéliste ?

Savez-vous qu'un marché aux timbres se tient tous les dimanches place Bellecour ? Il existe depuis 1892, pour le plus grand bonheur des collectionneurs de produits d'affranchissement, cartes postales, télécartes...

nNoctambule ? Le marché biologique du soir, place Ambroise Courtois ou celui où se réunissent les producteurs de pays, place Carnot, vous promettent d'agréables emplettes au crépuscule.

5. Un marché de Noël lumineux

1280px-Marche%CC%81_de_Noe%CC%88l_de_Lyon_au_soir_du_8_de%CC%81cembre_2017.jpg?1570614756

Crédit photo : Florian Pépellin sous licence CC BY SA 4.0

Durant les quatre semaines qui précèdent la fête de Noël, pas moins de 140 chalets s'installent sur la grande place du quartier d'Ainay, plongeant ainsi l'ancienne capitale des Gaules dans une atmosphère des plus féériques. Fanfares, échoppes gourmandes avec des spécialités des quatre coins du monde, artisans, ateliers créatifs, animations pour enfants contribuent à y faire régner une ambiance conviviale et chaleureuse, axée sur le partage. Début décembre, la fête des Lumières vient encore renforcer la

magie des lieux avec ses artistes de rue talentueux et les monuments lyonnais, sublimés par la fée électricité.

Bien répartis à travers la ville, les marchés lyonnais vous offriront sans doute un premier aperçu de la cité des gones. Mais il serait dommage de se limiter à ce survol sommaire des hauts lieux lyonnais. Parmi les incontournables de Lyon, citons bien entendu le vieux Lyon, qui vous plongera au cœur du Moyen-Âge et de la Renaissance avec ses ruelles pavées ourlées de maisons colorées et de monuments ayant résisté à l'épreuve du temps, comme la cathédrale Saint-Jean ou l'Hôtel de Gadagne.

Puis, il y a aussi les singulières traboules, un passage obligé de la Croix-Rousse, sans oublier le funiculaire conduisant à la colline de Fourvière. Affamé par toutes ces pérégrinations ? C'est que l'heure est venue de s'attabler dans un authentique bouchon lyonnais. L'occasion de découvrir, dans une ambiance chaleureuse, des spécialités culinaires lyonnaises comme le sabodet aux lentilles ou la crêpe guignol à la praline rose. Bref, de quoi garder un délicieux souvenir de votre séjour dans la capitale de la gastronomie française.

Photo de couverture : Halles de Lyon -Paul Bocuse - Crédit photo : Arnaud 25 sous licence CC BY-SA 4.0