Après les tourments des guerres de religion, Montpellier a su tirer profit de son nouveau statut de capitale du Languedoc et connut alors un essor considérable. C'est à cette époque que les premiers hôtels particuliers à Montpellier sortirent de terre. Des édifices raffinés et imposants qui continuèrent à fleurir à travers la ville jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Aujourd'hui, ils ne sont pas moins de 80 à témoigner de la richesse de la noblesse du temps jadis, avec leurs fenêtres, façades et balcons tout en majesté. La plupart sont privés, certains se visitent, d'autres s'apprécient uniquement depuis la rue. L'Office du Tourisme montpelliérain organise également des circuits commentés. Réservez donc sans attendre votre hôtel à Montpellier. Expedia vous livre ses coups de cœur !

1- L'hôtel de Mirman, 7 place du marché aux fleurs

768px-H%C3%B4tel_de_Mirman_%28Montpeller%29_-_08.jpg?1581330977

Crédit photo : Albertvillanovadelmoral sous licence CC BY-SA 3.0

L'histoire de l'hôtel de Mirman, qui figure parmi les plus beaux de la ville, remonte à l'époque médiévale. Retravaillé durant la première moitié du XVIIe siècle, l'édifice dévoile, derrière sa façade tout en sobriété, un superbe escalier à vis qui influença toute l'architecture de la cité au XVIIIe siècle. Ses somptueux décors intérieurs, comme son plafond peint et sculpté datant du XIIIe siècle, ses vestiges de peintures murales et sculptures médiévales ainsi que son ensemble de gypseries sont à découvrir absolument !

2- L'hôtel de Beaulac, 6 rue du Cannau

1280px-H%C3%B4tel_de_Beaulac__Montpellier_-_escalier.jpg?1581331421

Crédit photo : Auregann sous licence CC BY-SA 3.0

Bâti sur les structures d'une ancienne demeure médiévale durant la seconde moitié du XVIIe siècle, l'hôtel de Beaulac conserve encore une jolie salle voûtée d'ogive et d'autres témoins de ses origines reculées. Le décor opulent de sa façade, dont les frises datent du XVIIIe siècle, trouve notamment son prolongement dans le grand salon, exceptionnel avec ses boiseries lambrissées, ses fresques de plafond et ses toiles peintes.

3- L'hôtel de Roquemaure, 1 rue du Cannau

Poursuivons dans cette rue foisonnant d'édifices remarquables pour découvrir l'hôtel de Roquemaure et sa façade richement ornée. Appréciez la finesse de ses décors, de même que son impressionnant escalier à vis hélicoïdal.

4- L'hôtel de Fizes, 6 rue Puits-du-Temple

1280px-H%C3%B4tel_de_Fizes_%28Montpeller%29_-_Escala.jpg?1581331495

Crédit photo : Albertvillanovadelmoral sous licence CC BY-SA 3.0

Établi dans le célèbre quartier de l'Écusson, l'hôtel de Fizes est également un édifice classé au titre des moments historiques, construit entre le XVIIe et le XVIIIe siècle. Il se distingue par son portail monumental, mêlant le nouveau style Louis XIV au style maniériste, et le sublime escalier en loggia de sa cour, l'un des premiers de la ville à être doté d'une rampe en fer forgé.

5- L'hôtel de Castries, 31 rue Saint-Guilhem

Bâti en 1647, cet hôtel eut l'immense honneur d'héberger la reine de France, lors de son passage à Montpellier en 1660. Derrière sa jolie façade rythmée de pilastres et de lucarnes, un porche couvert permet d'accéder à une cour. Une fois à l'intérieur de cet édifice de plus de 400 ans, vous apprécierez le faste de la salle d'armes ainsi que la démesure du grand escalier construit intégralement en pierre.

6- L'hôtel de Claris, 34 rue Saint-Guilhem

Toujours dans la même rue, vous trouverez l'hôtel de Claris, reconstruit aux XVIIe et XVIIIe siècles. Prenez le temps de vous arrêter pour admirer les nombreux détails de sa façade : son lion, ses guirlandes, ses masques, ses palmettes, ses ferronneries ou encore sa corniche ornée de têtes sculptées.

7- L'hôtel de Cambacérès-Murles, 3 rue Sainte-Croix

Cet hôtel fut bâti en 1726 par Jean Giral pour Dominique Cambacérès, à l'emplacement de la demeure familiale dont ce dernier avait hérité. Il vaut indubitablement le détour pour sa magnifique cour ainsi que son superbe escalier d'honneur.

8- L'hôtel de Ganges, place Chabaneau

1280px-Antic_h%C3%B4tel_de_Ganges_%28Montpeller%29_-_02.jpg?1581331657

Crédit photo : Albertvillanovadelmoral sous licence CC BY-SA 3.0

Bâti par le cardinal de Bonzy, archevêque de Narbonne, pour la comtesse de Ganges, à l'emplacement précis où siégea la cour du Bayle jusqu'en 1551, l'hôtel de Ganges accueillit dès 1717 l'intendance du Languedoc avant de devenir l'hôtel de la Préfecture. Appréciez les pilastres de sa façade, son impressionnante horloge et la magnificence de ses salles d'apparat.

9- L'hôtel de Montferrier, 23 rue de l'Aiguillerie

Ce sublime édifice ayant appartenu au marquis de Montferrier au XVIIe siècle fut le siège de la Cour des comptes. Sa corniche à gargouilles ainsi que ses grandes pièces dont les plafonds à la française sont entièrement peints, de même que son grand escalier, construit sur arcs rampants, valent vraiment le coup d'œil !

10- L'hôtel de Griffy, 26 rue de l'Aiguillerie

1280px-H%C3%B4tel_de_Griffy_%28Montpeller%29_-_Fa%C3%A7ana_principal.jpg?1581331804

Crédit photo : Albertvillanovadelmoral sous licence CC BY-SA 3.0

Quelques maisons plus loin, vous trouverez l'hôtel de Griffy, datant du XVIIIe siècle. Si vous avez la chance de pénétrer dans sa cour intérieure, vous pourrez découvrir son très bel escalier dont la rampe date de 1760. Mais si vous devez vous satisfaire de sa façade, vous ne bouderez pas votre plaisir et pourrez admirer ses splendides représentations des quatre saisons.

Après avoir apprécié les joyaux cachés de la surdouée, peut-être aurez-vous envie de visiter les incontournables montpelliérains. Car s'ils sont plus connus touristes, les grands orgues de la cathédrale Saint-Pierre, la promenade du Peyrou ou encore l'éblouissante collection du musée Fabre vous feront tout autant voyager à travers les âges. Vous ne passez que quelques jours dans le Sud ? Aucun problème : 48 heures suffisent déjà pour découvrir Montpellier ! Bref, il n'y a plus à hésiter : hâtez-vous de rallier cette charmante destination qui vous subjuguera par l'aisance avec laquelle elle conjugue nature, culture et gastronomie !