Découvrez la petite surdouée du sud : Montpellier !

Jeune et dynamique, Montpellier fait partie du club très fermé des villes où il ferait bon vivre. Vous voulez vous en assurer ? Le temps d'un week-end, prenez la direction de celle que l'on surnomme " la surdouée " ! Laissez-vous séduire par son centre historique, son splendide musée Fabre et par la nature méditerranéenne qui s'invite aux portes de cette cité du sud...

Jour 1

Le cœur historique de Montpellier

À peine arrivé à Montpellier, commencez votre exploration des lieux par l'incontournable centre historique. Surnommé l'Écusson, celui-ci regorge de vieilles pierres et de bâtiments anciens, dont certains remontent à 985 : année de naissance de la ville. Depuis 2004, ce secteur a connu un important changement en devenant presque intégralement piéton. Montpellier riche de cette superficie de 24 km2 peut désormais se targuer d'être la plus vaste zone piétonnière de France ! C'est donc sans vous préoccuper de la circulation et des klaxons que vous pouvez commencer à vous y balader. Bonheur !

Partez de la place de la Comédie, somptueuse esplanade ovale entourée d'immeubles haussmanniens, puis engouffrez-vous dans les " circulades ". Ces petites rues médiévales en forme de cercle sont truffées de boutiques, de restaurants et de cafés. Passez par la rue de l'Ancien Courrier et rentrez dans la cour intérieure de l'hôtel Montcalm. Particulièrement représentatif de l'architecture de la ville, ce lieu plein de charme et chargé d'histoire vous fait instantanément voyager dans le temps...

Traversez le centre et dirigez-vous à présent vers la cathédrale Saint-Pierre de Montpellier. Cet imposant bâtiment gothique aux allures de château fort est la plus grande église de tout le Languedoc-Roussillon. Passez par la promenade royale du Peyrou et jetez un œil à son arc de triomphe, monument d'architecture classique qui n'a rien à envier à son cousin de la capitale !

montpellier centre.jpg
Centre ville de Montpellier - Crédit photo : Peter sous licence CC BY 2.0

" Si j'étais en état de vivre dans le lieu qui me serait le plus agréable , je choisirais la ville de Montpellier, et j'en ferais le nid de ma vieillesse. Il n'y a point d'endroits où l'on puisse passer plus doucement ses jours, soit qu'on ait égard à la bonté de l'air, soit aux mœurs des habitants et aux commodités de la vie "

Eugène Thomas, homme politique et grand réssitant français cite ici Joseph Scaliger, érudit du XVIème siècle, dans son ouvrage Montpellier : tableau historique, topographique et descriptif pour servir de guide à l'étranger. Joseph Scaliger déclare ainsi sa flamme à cette jolie ville du Sud. A votre tour d'aller la découvrir !

Art moderne et douceur de vivre à Montpellier

Besoin d'une pause culturelle ? Alors, direction le musée Fabre. Cet édifice étonnant vous surprend. Il doit beaucoup aux importants travaux de rénovation de 2007 : plus grand, plus beau, il abrite aujourd'hui des salles au design contemporain. Parmi elles, un espace est entièrement dédié à Pierre Soulages, peintre et graveur de la région. Au travers d'expositions et d'une collection permanente, le classique se frotte ici au moderne, au numérique et aux œuvres du monde entier !

Pour terminer votre première journée à Montpellier, prenez la direction du quartier Saint-Roch. Organisé autour de l'église du même nom, ce secteur cosmopolite de l'Écusson est un des plus populaires de la ville. Il compte de nombreux petits bars à vins et à tapas qui vous invitent à vous installer en terrasse. Attablez-vous à l'un d'entre eux, comme au Comptoir Saint-Paul ou au Marché Saint-Roch, et goûtez simplement à la douceur de vivre montpelliéraine, un verre de muscat à la main...

Jour 2

Du vert à Montpellier

Après une première journée bien urbaine, que diriez-vous de vous rapprocher un peu de la nature ? Si l'aventure vous tente, commencez en douceur en vous rendant au Jardin des Plantes de Montpellier. Créé au XVIème siècle, il serait l'un des plus anciens de France ! Au cœur de cet espace protégé d'une superficie de 4,6 hectares, vous découvrez plus de 2 000 espèces végétales différentes et savourez un petit moment de tranquillité.

Si vous êtes plus faune que flore, dirigez-vous vers le parc zoologique Henri-de-Lunaret. Ouvert en 1963, il abrite quelque 1 460 animaux sur 60 hectares, dont des guépards, des rhinocéros et des anacondas. En passant, allez saluer les 2 girafes, Yoda et Chester, que le parc accueille depuis 2010.

pic saint loup.jpg
Pic Saint-Loup - Crédit photo Isabelle Blanchemain sous licence CC BY 2.0

L'aquarium de Montpellier et le Pic Saint-Loup

Montpellier se distingue aussi pour sa faune sous-marine présente à l'Aquarium Mare Nostrum ! Ici, point de girafes, mais 400 espèces différentes d'animaux marins dont des hippocampes, des piranhas, des manchots et des requins !

Enfin, sachez que la nature n'est jamais loin à Montpellier : on dit même qu'elle se déroule aux portes de la cité. Pour vous en convaincre, gagnez donc le Pic Saint-Loup situé à 20 km de la ville : vous profitez d'une balade exceptionnelle dont l'itinéraire culmine à 668 m de hauteur. Vous vous délectez alors d'une vue impressionnante sur Montpellier et sa région. Magique !

Le quartier Antigone de Montpellier

Conçu par l'architecte catalan Ricardo Bofill, le quartier Antigone s'étire vers l'est de Montpellier. Il a nécessité plus de 30 ans de travaux, de 1977 aux années 2000. Misant sur une architecture néo-classique d'inspiration gréco-romaine, il regroupe des logements sociaux, une piscine olympique et une médiathèque. Un des meilleurs exemples d'urbanisme moderne, beau et fonctionnel.

Montpellier sous la plume de Marie Susplugas

Des vestiges anciens, des chapelles invisibles, une mystérieuse Cadillac plantée dans un mur et les restes d'une enceinte médiévale... Retrouvez tous ces petits secrets dont Montpellier regorge dans l'ouvrage de Marie Susplugas, le bien nommé Montpellier, secret et insolite. L'auteur y propose des parcours, des visites atypiques et des curiosités qui surprennent aussi bien les touristes et les Montpelliérains eux-mêmes !

Montpellier en bref

Quand y aller ?

De mai à septembre, le climat est plus que clément dans la région de Montpellier. Préférez le début et la fin de la saison touristique, si vous souhaitez profiter d'une athmosphère plus calme.

Comment se déplacer ?

Empruntez le réseau TAM (Transports de l'agglomération de Montpellier) et ses lignes de bus et de trams, ou optez pour les pistes cyclables !

Où dormir ?

De nombreux hôtels à Montpellier vous attendent. Vous avez l'embarras du choix !

Où se restaurer ?

Les tanins d'abord : 10, rue Roucher, Montpellier, bar à vin proposant d'excellents crus du Languedoc-Roussillon, à déguster avec des tapas. Entre 5 à 30 €*

V Restaurant : 55, avenue Marie-de-Montpellier, Montpellier, une réinterprétation de grands classiques de la gastronomie par le chef Julien Dubroc. Environ 45 €*

Restaurant Leclere : 41, rue de la Valfère, Montpellier, des produits simples sublimés par le chef Guillaume Leclere. Entre 20 et 35 €*

Matt'Burger : 1, rue Gondeau, Montpellier, hamburgers artisanaux et originaux au cœur du quartier Saint-Roch. De 10à 20 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier

4 évènements incontournables

Mi-juin : Le Printemps des Comédiens, dans plusieurs théâtres de la ville, nombreuses représentations mêlant théâtre, cirque et spectacle vivant

Fin juin, début juillet : Montpellier Danse, dans toute la ville, spectacles de danse avec la participation de plus de 300 compagnies

Juillet : Festival de Radio-France, dans toute la ville, série de concerts souvent gratuits, dans des styles très variés

Fin octobre : Festival du Cinéma méditerranéen de Montpellier, au palais des congrès et dans plusieurs cinémas, manifestation dédiée au 7e art en Méditerranée