Bénéficiant d'un emplacement de choix sur la Côte d'Azur, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière italienne, Nice séduit par la diversité de ses paysages, entre mer et montagnes. Un doux climat méditerranéen baigne sur cette région promettant bien bon temps à ceux qui viennent y célébrer le retour des beaux jours. Ici, les températures restent très clémentes, même pendant les mois les plus froids de l'année. De ce fait, Nice au printemps, c'est déjà un avant-goût de l'été, la foule de touristes en moins. Profitez donc du calme que vous offre un séjour " hors saison " en réservant votre chambre d'hôtel à Nice et découvrez la gastronomie, l'infinie beauté, le riche patrimoine historique et architectural ainsi que le splendide cadre naturel de cette station balnéaire mondialement célèbre.

1. Cueillir les premiers rayons du soleil sur la mythique Promenade des Anglais

Impossible de venir à Nice sans parcourir, en tout ou en partie, les 7 kilomètres que décrit la Promenade des Anglais, le long de la baie des Anges. Au printemps, elle est déjà baignée de soleil et c'est à pied, à vélo ou encore en rollers que vous longez le ruban d'eaux turquoise, à l'ombre des palmiers. Si une portion est à épingler, c'est bien celle allant du Vieux-Nice à l'hôtel Negresco avec, sur votre chemin, le magnifique parc Albert Ier et le Palais de la Méditerranée.

2. Flâner dans le Vieux-Niceold-town-nice-market.jpg?1585839256

Crédit photo : Tourism Media

Avec ses toits de tuiles rouges, ses façades de couleur ocre, ses volets en bois vert et le linge qui pend aux fenêtres, le Vieux-Nice joue instantanément de ses charmes. Parcourez son dédale de ruelles, engouffrez-vous dans les passages presque secrets de ce labyrinthe hors du temps pour vous imprégner de son atmosphère singulière et vous en mettre plein les yeux avec ses édifices d'inspiration italienne. En vous hissant au sommet de la colline du château, vous bénéficierez en outre d'un magnifique point de vue sur la ville.

3. Se cultiver dans le quartier de Cimiez

En grimpant dans les bus 15, 17 ou 20, vous ralliez sans peine le quartier de Cimiez que d'aucuns considèrent comme un haut lieu de la culture niçoise. Il y a d'abord le parc des arènes, avec ses grandes étendues de pelouses plantées d'oliviers et à l'entrée duquel se cache un amphithéâtre romain classé monument historique. Puis, les jolis jardins du monastère offrant une vue panoramique sur la baie des Anges. Enfin, vous y trouverez également des musées consacrés à Henri Matisse, à Marc Chagall ainsi qu'à l'archéologie.

4. Faire le plein de senteurs sur le célèbre marché du Cours Saleyafood-fruit-market.jpg?1585839338

Crédit photo : Tourism Media

Il n'y a pas plus méditerranéen que le marché du Cours Saleya. Débordant de vie, il embaume, selon les saisons, la lavande ou le mimosa et dévoile un patchwork chatoyant de fruits et de légumes. C'est toute la Provence qui vous attend ici !

5. Se réfugier dans les musées de la ville

Si le temps se couvre, les musées sont très nombreux à Nice. Un pass de 7 jours ou 24 heures vous permet d'ailleurs d'y accéder en illimité. Alors, lequel choisirez-vous ? Le musée d'Art moderne et d'Art contemporain, le Palais Lascaris et ses instruments de musique ou encore le musée de la photographie Charles Nègre ?

6. Se laisser surprendre par la cathédrale Saint-Nicolas

Dépaysement : voilà le premier mot qui vient à l'esprit quand on aperçoit la cathédrale russe de Nice, le lieu de culte orthodoxe le plus important hors Russie. Un édifice remarquable qui s'apprécie de l'extérieur, comme de l'intérieur.

7. Randonner sur le sentier du littoral

Comme son nom l'indique, le sentier du littoral longe la mer, de Nice à Villefranche. Un itinéraire en deux parties que vous parcourez intégralement en l'espace d'1 h 30 à 2 h. Une fois à Villefranche, le bus 81 ou 100 peut éventuellement vous ramener à Nice.

8. Assister au réveil de la nature au parc Phoenix

Situé dans le quartier de l'Arenas, le parc Phoenix n'est autre que le jardin botanique et zoologique de la ville. De nombreux oiseaux, marsupiaux, porcs-épics et autres loutres vous attendent dans ce magnifique espace vert de 7 hectares. Il n'y a pas mieux pour assister au réveil de la nature !

9. Déguster les succulentes spécialités niçoises

Avec ces délices que sont le petit farci, la panisse, la socca, la pissaladière ou encore la daube, c'est tout le terroir niçois qui est mis à l'honneur dans les échoppes des marchés, les restaurants et les épiceries fines de la ville ! Comme le disait si bien Oscar Wilde : " Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder ".

10. S'offrir un premier bain (de soleil) à la plage

nice-beach-sea.jpg?1585839496Crédit photo : Tourism Media

La plage de Nice étant essentiellement composée de galets, préférez-lui, par exemple, la plage de la Passable, à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Particulièrement magique dans la lumière du matin, elle séduit par son cadre, sa vue dégagée et son petit restaurant de plage.

Cette escapade printanière vous a donné l'envie de visiter Nissa la bella avec vos enfants ? Rien de tel qu'un séjour en famille à Nice pour recharger ses batteries. De la chasse au trésor à travers la ville aux parcours ludiques de ses musées en passant par l'observation des étoiles et les concours de châteaux de sable sur la plage, il y a largement de quoi prendre du bon temps, qu'on soit tout petit ou plus grand. Puis, vous avez certainement entendu parler du célèbre carnaval de Nice. Pourquoi ne pas planifier votre séjour quand la fête bat son plein ? Parades, défilés et costumes extravagants colorent la ville chaque année, à la fin du mois de février. En vous y prenant suffisamment tôt, vous pourrez apprécier la beauté des chars fleuris déambulant autour de la place Masséna. Nice, c'est décidément une foule d'expériences à partager !