3, 2, 1 : le coup d'envoi du Carnaval de Nice est donné ! Cette année, vous visitez la capitale azuréenne en mode " parade et défilé "...

Cortèges colorés, costumes extravagants et mises en scène à couper le souffle : voilà ce qui vous attend à Nice à la fin du mois de février ! Vibrez au rythme de la fête et profitez du soleil de la Côte d'Azur en retraçant, à votre rythme, le parcours des chars qui font la renommée de l'évènement...

Balade fleurie sur la promenade des Anglais

A la découverte de la ville

Avant d'admirer le cortège des chars fleurisducarnaval de Nice, gagnez le front de mer et prenez le temps de flâner le long de la promenade des Anglais. Ses chaises bleues et ses palmiers vous invitent à la rêverie, face aux flots de la mer Méditerranée...

Même si la Prom' a perdu bon nombre de ses anciens hôtels particuliers, cette artère piétonne a toujours fière allure et reste l'un des symboles de la Riviera.

Au milieu des joggers et des familles, vous guidez vos pas jusqu'au pied de la colline du Château. Empruntez ensuite les escaliers ou l'ascenseur qui vous mène sur les hauteurs de Nice.

Une fois au sommet, la baie des Anges se dessine, bordée par la célèbre promenade que vous venez de parcourir. Vous admirez aussi, émerveillé, la poésie du panorama donnant sur les toits du Vieux Nice.

nice_carnaval_fleurs.jpg
[Photo](https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Carnaval_deNice-_bataille_defleurs-_2.jpg) par [Zil](https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Zil) sous license [CC BY-SA 3.0](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) par Zil sous license CC BY-SA 3.0)

Des fleurs...des fleurs !

Mais il est déjà temps de redescendre pour assister aux batailles de fleurs, caractéristiques du carnaval niçois. Un magnifique spectacle au cours duquel la magie des costumes rivalise avec celle des chars colorés par des milliers de pétales...

Plus de 50 heures de travail sont nécessaires à la " mise en beauté " de chaque véhicule carnavalesque. Ultime challenge : les fleurs doivent rester fraîches. Le piquage de chacune d'elle est donc réalisé au dernier moment. Un travail de fourmi, et un résultat bluffant que vous immortalisez d'un clic !

Et si vous tentiez d'attraper, parmi les 80 000 à 100 000 fleurs lancées aux spectateurs lors des défilés, une branche de mimosas ou un lys ? De délicieux souvenirs parfumés à emporter dans vos valises...

Les parades autour de la place Masséna

Délices locaux

Avant de rejoindre la place Masséna, lieu emblématique du carnaval de Nice, perdez-vous quelques instants dans le Vieux Nice. Ce quartier typique est orné de façades rouges et jaunes, d'étroites ruelles, et de volets pastel...

Vous marquez maintenant une pause à la terrasse de l'un des bars de la place Rossetti pour siroter un pastis de Nice, liqueur anisée réalisée à base de plantes séchées, collectées sur les monts voisins.

Et avant d'aller swinguer sur un air de samba ou au rythme des musiques du carnaval, reprenez des forces. Dégustez la célèbre socca (une galette de farine de pois chiche cuite dans un four à pizza) et une part de tarte aux blettes sucrée, un dessert typiquement niçois !

nice_carnival.jpg
[Photo](https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Le_carnaval_de_Nice_en_mars_2009.JPG) par [Lyly](https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Le_carnaval_de_Nice_en_mars_2009.JPG) sous license [CC BY-SA 3.0.](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) par Lyly sous license CC BY-SA 3.0.)

Des moments magiques

Pour rejoindre le lieu de la fête, vous empruntez la promenade du Paillon : ce ruban de verdure en plein cœur de la ville s'impose à vos sens comme un véritable voyage botanique.

Le son des percussions monte jusqu'à vous. À l'extrémité du jardin Albert 1er, l'immense place Masséna vous accueille dans un tourbillon de musiques et de couleurs. Ses immeubles sur arcades, sa fontaine du Soleil et ses statues représentant les sept continents en font un véritable joyau architectural !

Au milieu de décors gigantesques, laissez-vous envoûter par la magie du corso carnavalesque (défilé de chars) illuminé la nuit venue. Pluie de confettis, géants de 8 à 16 mètres de haut, grosses têtes, funambules, artistes de rue et musiciens venus du monde entier vous réservent un spectacle inoubliable !

Le carnaval de Nice vu depuis les tribunes...

Les évènements d'ouverture et de clôture du carnaval sont accessibles à tous. Cependant, certaines manifestations peuvent être appréciées avec une visibilité parfaite, depuis des tribunes et un " promenoir " (galerie ouverte jouxtant le parcours de chars) installés à cet effet. Et payants.

Le prix par adulte, pour 2 spectacles, s'élève à environ 35 €* en tribune.

Préparez votre déguisement. Les spectateurs en costume ont un accès gratuit au promenoir. Soyez aux premières loges du corso carnavalesque !

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier

Le carnaval de Nice sous la plume de Romain Gary

Romain Gary emprunta le pseudonyme d'Émile Ajar pour signer le roman La vie devant soi, avec lequel il obtint son second Prix Goncourt. Dans ce livre, on note plusieurs références au carnaval de Nice. Rien d'étonnant pour cet écrivain qui débarqua à Nice à l'âge de 14 ans, et vécut toute sa jeunesse dans la capitale de la Côte d'Azur...

Le carnaval de Nice en bref

Quand y aller

Le carnaval de Nice a lieu tous les ans pendant la deuxième quinzaine du mois de février. L'occasion de passer des vacances d'hiver pour le moins originales !

Comment se déplacer ?

En voiture : plusieurs parkings se trouvent près des lieux des manifestations. Attention, la circulation est fermée :

  • à partir de 12h30 pour les spectacles débutant à 14h30,

  • à partir de 19h pour ceux débutant à 21h.

En transports en commun : le plus simple est de prendre le tramway jusqu'à l'arrêt " Opéra-Vieille Ville " afin d'assister à la Bataille des Fleurs (promenade des Anglais) puis jusqu'à l'arrêt " Masséna " pour voir le corso (défilé).

Où dormir ?

A proximité de la promenade des Anglais ou de la place Massena.

Où manger ?

La table Alziari : 4, rue François-Zanin, Nice

Cuisine niçoise, plats à partir de 8 €*

Chez Palmyre : 5, rue Droite, Nice

Cuisine niçoise, menu à moins de 15 €*

Oliviera : 8 bis, rue du Collet, Nice

Spécialités italiennes, plats à partir de 14 €*

Gepetto : 5, rue Gioffredo, Nice

Cuisine italienne, menus à partir de 21 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier

" Toujours je chanterai, sous tes tonnelles, ta mer d'Azur, ton ciel pur, et toujours je crierai, dans ma ritournelle, vive, vive Nice ! "

Le célèbre parolier de la chanson officielle du carnaval de Nice, créée en 1905, est le Niçois Menica Rondelly. Il a écrit Nissa la Bella, mais également plusieurs chansons qui accompagnèrent le carnaval de 1909 à 1923. Dans les années 60, la chanson officielle tomba en désuétude. Aujourd'hui, ce sont des fanfares et des groupes de musique venus des quatre coins du monde qui rythment les défilés et la fête !

4 évènements incontournables autour du carnaval de Nice

De mi à fin février : Fête du citron à Menton, animations populaires et chars décorés

Février : Fête du mimosa à Mandelieu-la-Napoule, encore plus de fleurs dans votre carnaval méditerranéen !

Février : Fête des violettes à Tourrettes-sur-Loup

Fin février : Concert de clôture du carnaval, place Masséna à Nice