Alerte COVID-19 : les réglementations en matière de voyages évoluent rapidement, notamment concernant les tests de dépistage à la COVID-19 avant le voyage et les règles de quarantaine à l’arrivée à destination.

île-du-Prince-ÉdouardCanada

Le berceau du Canada compte de nombreuses richesses naturelles et historiques : huîtres du Golf du Saint-Laurent, phares du XIXe siècle et lieu de fondation du Canada.

Si l'Île-du-Prince-Édouard est la plus petite et la moins peuplée des provinces du Canada, elle en est également l'une des plus emblématiques. Devenue populaire en 1908 grâce au roman pour enfants Anne of Green Gables (Anne et le bonheur), elle attire aujourd'hui des milliers de touristes venus visiter ses villages de pêcheurs victoriens, ses phares du XIXe siècle et ses côtes battues par le vent.

Charlottetown, la capitale de la province, est considérée comme le berceau du Canada. En effet, c'est là que la Confédération Canadienne fut organisée en 1864. La Government House, où loge le gouverneur, se trouve près du Victoria Park. Après avoir visité le centre historique de Charlottetown, une balade dans les boutiques et les restaurants de briques rouges du quartier de Victoria Row, ou au marché agricole qui se tient deux fois par semaine (le mercredi en saison et le samedi toute l'année) vous permettra de vous imprégner de la vie locale.

C'est à Cavendish, sur la rive nord de l'île, que se déroule l'action d'Anne of Green Gables. La romancière, L.M. Montgomery, qui a vécu près de la maison aux pignons verts, en a fait le décor de son histoire. À 30 minutes de route vers l'est se trouve l'entrée du parc national de l'Île-du-Prince-Édouard, sur une étroite péninsule du golfe du Saint-Laurent. Vous y verrez de superbes dunes de sable et quelques-unes des plus belles plages de l'île.

En parcourant les nombreux petits villages de pêcheurs chargés d'histoire, vous aurez sûrement l'occasion de goûter aux huîtres et aux homards de première fraicheur, typiques du milieu insulaire. Le sentier de la Confédération, qui parcourt l'île depuis Tignish jusqu'à Elmira, traverse bon nombre de petites villes et de spectaculaires paysages, à sillonner à pied ou à vélo. Sur votre chemin, vous croiserez d'anciens phares ronds, carrés ou octogonaux. Le plus vieux phare de l'île, construit en 1846, se trouve sur la côte sud, à Point Prim.

L'aéroport de Charlottetown assure les liaisons aériennes avec les aéroports des grandes villes canadiennes. Vous pourrez aussi emprunter le Pont de la Confédération qui relie l'île au continent. Il traverse un chenal de 13 kilomètres de long, gelé une partie de l'année. Fin juin, l'éclosion des fleurs sauvages qui teintent l'île de mille couleurs en fait l'époque la plus pittoresque de l'année.

Villes populaires à île-du-Prince-Édouard

Charlottetown qui includes scènes de nuit, patrimoine architectural et neige
Charlottetown
Historique, Île et Visite

…"

Les bonnes raisons d’y aller

  • Centre des arts de la Confédération
  • Front de mer historique de Charlottetown
  • Rue Victoria Row
Centre culturel et artistique Eptek montrant neige
Summerside
Personnes sociables, Restauration et Historique

…"

Les bonnes raisons d’y aller

  • Port de Summerside
  • Centre culturel et artistique Eptek
Green Gables montrant neige et maison
Cavendish
Personnes sociables, Beach View et À pied

…"

Les bonnes raisons d’y aller

  • Parc national de l'Île-du-Prince-Édouard
Phare de Souris mettant en vedette plage de sable et neige
Souris
Beach View, Personnes sociables et Aventure

…"

Les bonnes raisons d’y aller

  • Phare de Souris
North Rustico montrant neige et signalisation
North Rustico
Personnes sociables, Beach View et Fruits de mer

…"

Les bonnes raisons d’y aller

  • Phare de North Rustico
Plage de Brackley
Beach View, Personnes sociables et Parc naturel

…"

Les bonnes raisons d’y aller

  • Parc national de l'Île-du-Prince-Édouard