Avis aux gourmands et aux gourmets : la région Midi-Pyrénées est l'endroit idéal pour régaler vos papilles !

Réputée pour le foie gras, le safran, la truffe noire du Quercy et bien d'autres produits, la région Midi-Pyrénées offre à ses visiteurs une diversité de saveurs et de terroirs. Partez à la découverte de sa gastronomie, conviviale et généreuse, et de ses nombreuses spécialités en parcourant le Tarn, le Gers et le Quercy lors d'un voyage forcément riche en goûts...

Parcours gastronomique dans le Tarn

Perché au sommet du Puech de Mordagne, le village de Cordes-sur-Ciel, surnommé aussi la " ville aux cent ogives " domine la vallée du Cérou. Elle est, selon l'écrivain Albert Camus, échouée " à la frontière d'un autre univers ". Grimpez dans ce village par ses ruelles escarpées et imprégnez-vous de son ambiance médiévale...

Un petit creux à l'issue de cette ascension ? Dégustez les fameux croquants, gâteaux secs aux amandes, ou les Pierres de Cordes, des caramels mous aux amandes, enrobés de chocolat. En piochant dans votre sachet gourmand, appréciez les effets de la lumière sur les tons rose et gris des façades en grès du village. Un spectacle qui révèle toute sa splendeur au coucher du soleil...

Croustade_aux_pommes Nefertyna CC BY 2.0.jpg
Croustade aux pommes - Crédit photo : Nefertyna sous licence CC BY 2.0

Pot au feu à l'albigeoise avec saucisse et haricots secs, plats où le canard et l'oie sont rois : la ville d'Albi n'est pas en reste côté gastronomie !

Mais avant de vous attabler dans l'un de ses nombreux restaurants, prenez le temps de vous promener sur les berges du Tarn et d'admirer les moulins albigeois en brique joliment restaurés. Ce patrimoine vous évoque justement quelques pâtisseries locales : janots (biscuits à l'anis), gimblettes (biscuits en forme d'anneau au cédrat), croustade (tarte recouverte et garnie de pommes ou de pruneaux), fouace (brioche à la fleur d'oranger)... Les " becs sucrés " n'ont que l'embarras du choix !

Reprenez la route et arrêtez-vous cette fois, entre Albi et Castres, dans le joli village médiéval de Lautrec, capitale de l'ail rose. Avec son goût sucré et son peu d'acidité, ce bulbe aromatique séduit les palais les plus réticents et a l'avantage de se converser longtemps.

À la rencontre des saveurs du Gers

Difficile d'évoquer le Gers sans penser au foie gras, d'une qualité exceptionnelle dans la région. Lors de votre séjour gastronomique, visitez les fermes et les petites exploitations pour en apprendre un peu plus sur ce savoir-faire unique. En chemin, opérez une halte à Auch, réputée pourses ruelles médiévales fleuries.

Flânez dans son centre historique à la découverte de l'escalier monumental et de la statue de d'Artagnan, avant d'emprunter les Pousterles d'Auch, d'étroites ruelles en escaliers.

Besoin d'un petit digestif ? Direction Condom, capitale historique de l'Armagnac. Avant de vous rendre au musée dédié à cet alcool local, laissez-vous charmer par la façade de ses vieux hôtels et sa cathédrale Saint-Pierre.

Truffe noire DP.JPG
Truffes noires

Balade gourmande dans le Quercy

" La truffe, plus on en parle, moins on la trouve ! " a-t-on coutume de dire dans le Lot. Symbole fort de la gastronomie du Midi-Pyrénées, la truffe noire du Quercy est cueillie exclusivement en hiver, autour du village de Lalbenque.

Pour admirer les paysages secrets et le patrimoine trufficole de cette localité, suivez donc le circuit qui serpente entre les truffiers et entre les murets de pierre sèche.

Au détour d'une rencontre, vous apprenez que l'épice la plus chère au monde est cultivée dans le Lot, depuis le temps des Croisades : le safran ! Si sa culture est tombée dans l'oubli après le XVIIIe siècle, aujourd'hui 60 producteurs continuent à la cultiver dans la région. La cueillette très poétique s'effectue à la main : mieux vaut être très patient, car pour obtenir 1 gramme de safran du Quercy, il faut 250 fleurs...

Pour la prochaine dégustation, mettez les voiles jusqu'à Rocamadour. Cette cité sacrée est agrippéeà la falaise, dans une superposition de maisons et de chapelles. Elle est réputée pour la basilique Saint-Sauveur et la crypte Saint-Amadour, classées au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Rocamadour a aussi donné son nom à un petit fromage de chèvre au lait cru. Concluez votre séjour en assistant à la fabrication de ce délice fondant, et savourez son goût unique dans une des fromageries des environs. Bon appétit !

" Je suis envoûté par cette forteresse naturelle, par ce désert où le ciel, le minéral, le végétal, tout vous ramène à l'essentiel. Tant pis pour les extravagances des amateurs de facilité. La magie de l'Aubrac ne se donne qu'à celui qui s'y adonne ", Michel Bras.

Le chef cuisinier Michel Bras installe en 1992 son restaurant Le Suquet au sommet d'une colline dominant le village de Laguiole. Il décroche sa 3e étoile au guide Michelin en 1999.

Le pastis gascon : pas un alcool, un biscuit !

Au premier abord, le pastis gascon peut sembler très basique puisque cette spécialité ne contient que de la farine, de l'eau et du sel. Néanmoins pour étirer la pâte sur de longues tables jusqu'à ce qu'elle devienne translucide, le doigté des croustadières (petites mains préposées à sa fabrication) est primordial.

On raconte d'ailleurs que la mesure étalon du pastis gascon est le voile d'une mariée... La pâte est ensuite découpée, posée en couches au fond d'un moule puis garnie de pommes parfumées à la vanille et à l'armagnac. Une spécialité à déguster sur place, et à rapporter dans vos valises !

Le Midi-Pyrénées gastronomique en bref

Quand y aller ?

Le printemps est la meilleure saison pour visiter la région Midi-Pyrénées : les champs et les vergers se parent de 1000 couleurs et les températures sont modérées.

Comment se déplacer ?

Louez une voiture à Toulouse, par exemple, pour parcourir les petits villages pittoresques et découvrir les trésors culinaires authentiques et parfois bien cachés du Midi-Pyrénées.

Où dormir ?

Réservez un hôtel en Midi-Pyrénées, à Cordes-sur-Ciel pour profiter de la nuit cordaise et de sa magie. Dans le Quercy, offrez-vous une chambre avec vue vertigineuse dans un hôtel de de Rocamadour ou dans l'incontournable ville rose, en réservant un hôtel à Toulouse.

Où manger ?

La Table du sommelier : 20, rue Porta, Albi
Cuisine du marché, menu à partir de 17 €* Au Café gascon : 5, rue Lamartine, Auch
Cuisine du terroir, réservation obligatoire. Formule le midi à 17 €* Hostellerie du Vieux Cordes : Haut de la Cité, Cordes
Cuisine autour du canard et du saumon, déjeuner à partir de 22 €* (fermé en janvier) Restaurant Jehan de Valon : cité médiévale, Rocamadour
Cuisine du terroir, déjeuner à partir de 19,5 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Le Gers sous l'œil d'Étienne Chatiliez

Avec le film Le Bonheur est dans le pré, tourné à Vic en 1995, Étienne Chatiliez a donné une image du Gers où bonheur rime avec qualité de vie. Cette ode au bien-manger et au bien-boire est un joli coup de projecteur sur la région. Un film à visionner en guise de bouchée apéritive à votre séjour gastronomique !

4 événements incontournables en Midi-Pyrénées

Dernier week-end d'octobre : Fête du safran du Quercy ; à Carjac

De novembre à mars : Marchés au foie gras du Gers ; à Samatan, Fleurance, Gimont, Eauze, Seissan

De décembre à mars : Journées de la truffe ; à Lalbenque

Toute l'année : Visite des caves du Roquefort Société ; Roquefort-sur-Soulzon (allez-y au printemps pour éviter les foules !)