Visitez Dublin, un verre de bière à la main !

Étroitement liée à l'histoire du célèbre breuvage, Dublin se découvre aussi au fil de ses innombrables pubs. Ils sont plus de mille dans la capitale et vous permettent de prendre le pouls de l'ambiance irlandaise. Un parc, des musées et les joyaux d'architecture de la ville sont aussi au programme de votre délicieux week-end à Dublin.

JOUR 1

Le marché gourmand du samedi matin

Démarrez votre séjour par une plongée dans la vie animée de Dublin. Le Temple Bar Food Market est ouvert tous les samedis, de 10h à 16h30. Coloré et animé, c'est le plus connu des marchés de Dublin. Allez-y pour déguster les fromages irlandais sur le stand de Sheridans Cheesemongers ou goûter aux tartes traditionnelles de Sarah Webb sur le stand The Gallic Kitchen. Ne manquez pas non plus le Book Market, la partie du marché dédiée à la littérature.

Dublin, entre gastronomie et histoire de la bière

Pour calmer une fringale laissée par la visite des nombreux stands du marché, rendez-vous au Temple Bar. Dans ce pub typique, laissez-vous tenter par un irish beef (pièce de bœuf cuisinée dans la bière brune), accompagné d'une pint (500 ml) de Guinness et couronné d'un irish coffee (café à la crème et au whisky).

Votre après-midi débute ensuite par une balade sur Grafton Street. Faites-y un peu de lèche-vitrine ou visitez l'un de ses nombreux pubs avant de rejoindre le Guinness Storehouse.

Au cœur de la fameuse brasserie de St Jame's Gate, découvrez toute l'histoire de l'un des symboles de l'Irlande : la Guniness. 7 étages lui sont consacrés ! Plongez-vous dans le gigantisme du musée: fontaine géante, chaudière en cuivre, vieilles publicités... Découvrez également le processus de fabrication de la Stout (bière brune) et apprenez-en un peu plus sur la vie du fondateur de la brasserie : Arthur James Guinness.

Au 7e étage vous attend le Gravity Bar où vous dégustez la pint (offerte) tout en admirant une vue à 360° sur Dublin. Le building est en forme de pinte, et vous êtes maintenant tout en haut dans la mousse...

Dublin-Pub.jpg
Pub Oliver St John Gogarty's - Photo : Tourism Ireland

### Tournée des pubs dublinois

Vous voici de retour dans le quartier de Temple Bar. Offrez-vous une tournée des pubs pour goûter à l'atmosphère endiablée qui envahit la ville les samedis soir.

Poussez d'abord la porte du Oliver St John Gogarty's Pub et écoutez les prestations live de talentueux musiciens irlandais. Poursuivez avec une visite au Porterhouse Brewing Company pour goûter des bières artisanales dans une ambiance traditionnelle avant de terminer par un beef & guinness casserole (ragoût de bœuf à la Guinness) sous les boiseries du The stag's Head.

JOUR 2

Des bangers et des Vikings...

Pour bien commencer votre dimanche à Dublin, offrez-vous un full irish breakfast (petit déjeuner irlandais), au Gallagher's Boxty House. Ce restaurant traditionnel vous sert une copieuse assiette composée de rashers (bacon), tomates, œufs, champignons et bien entendu, de bangers (saucisses) et de white and black pudding (boudin blanc et noir).

Après ce petit-déjeuner gargantuesque, rendez-vous dans le monde des Vikings. Le Dublinia Museum vous attend à deux pas de la Christ Church Cathedral.

Trois étages vous permettent de découvrir la vie des irlandais à l'époque des Vikings. À la fin de la visite, empruntez l'arche qui relie le musée à la l'église pour admirer l'architecture de la plus ancienne cathédrale de Dublin.

Un pub de 90 mètres !

Sortez ensuite du centre-ville de Dublin et rendez-vous, à 3 km de là, dans le deuxième plus grand parc d'Europe : le Phoenix Park. Après avoir parcouru quelques allées à la recherche des daims sauvages, dirigez-vous vers le pub atypique de The Hole in the Wall.

Dans le plus long pub du monde (90 mètres), prenez le temps de déguster une Kilkenny pression (bière rousse irlandaise) ou une Smithwick's (bière à haute fermentation).

Dublin Old-Jameson-Distillery.jpg
Old Jameson Distillery

Fin de journée dublinoise entre whisky et bière

Reprenez la route pour rejoindre la Old Jameson Distillery. Ici, pas de bière, mais vous découvrez la fabrication d'une autre spécialité des pubs irlandais : the whisky. Étape par étape, vous suivez la transformation des céréales qui composent le breuvage. À la fin de la visite, une dégustation du whisky Jameson vous est offerte !

Terminez votre week-end attablé au Brazen Head. Dans ce très vieux pub aux murs de briques (il a ouvert au XIIème siècle!) vous savourez l'autre bière incontournable en Irlande : la Murphy's Irish Stout. Bercé par le récit d'un conte folklorique irlandais, levez votre verre à la beauté de Dublin et aux 1001 saveurs de ses bières de renom.

L'abus d'alcool est dangeureux pour la santé, à consommer avec modération.

Vous êtes amateurs de bières et autres douceurs ? Découvrez aussi notre guide gastronomique sur Bruxelles !

L'Irlande et la bière en quelques lignes...

L'histoire d'amour entre l'Irlande et la bière pourrait avoir commencé à l'époque néolithique avec la culture de l'orge et du blé. C'est pourtant au 5e siècle, à l'époque de Saint Patrick, que le brassage devient une spécialité du pays.

C'est ensuite au 18e siècle qu'Arthur Guinness crée l'Irish Stout dans sa brasserie de Dublin. D'abord appelée Porter, elle est destinée à concurrencer une bière anglaise, mais devient et reste finalement un monument de la culture traditionnelle irlandaise.

Dublin sous la plume de Pierre Joannon

Dans Il était une fois Dublin, l'historien Pierre Joannon raconte la naissance et l'histoire de Dublin. De la Liffey à la Guinness, des Vikings à la guerre d'indépendance, vous croisez dans ce livre tous les faits et les hommes qui ont contribué à faire de la ville ce qu'elle est aujourd'hui.

Dublin en bref

Quand y aller ?

En mars bien entendu pour vibrer au rythme des festivités de la Saint Patrick, ou au cœur de l'été pour profiter des températures clémentes.

Comment se déplacer ?

À pied : pour toutes les visites du centre-ville

En transport en commun :

Bus de jour : tarifs allant de 1,20 € à 2,30 € (6h-23h30),

Bus de nuit : tarifs allant de 4 € à 6 € (0h30-4h30)

Tram : tarifs allant de 1,30 € à 2 €*

Où dormir ?

Choisissez un hôtel situé non loin des pubs les plus connus, dans le centre ville, comme par exemple au sud de la rivière à Temple Bar.

Où manger ?

The Temple Bar : 2-5 Wellington Quay, Dublin 2

Oliver St. John Gogarty's Pub : 58/59 Fleet Street, Dublin 2

Gallagher's Boxty House : 20-21 Temple Bar Street, Dublin 2

The Hole in the Wall : Blackhorse Avenue, Dublin 7

The Brazen Head : 20 Lower Bridge Street, Dublin 2

*Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

" Moi, Patrick le pécheur, je suis le plus rustique et le moindre de tous les fidèles, et méprisables pour un très grand nombre... "

Maewyn Succat (Saint Patric) est né en Écosse vers l'an 385. Esclave en Irlande durant 6 ans, il s'évade et rejoint les îles de Lérins pour y poursuivre des études de théologie. En l'an 411, le pape Célestin lui donne pour mission de retourner en Irlande et d'évangéliser le pays. Il est rapidement ordonné évêque et prend le nom de Patricius. À sa mort, le 17 mars 461, l'Irlande est effectivement convertie au christianisme.

5 événements incontournables

Janvier : Tradfest, le festival de musique traditionelle du quartier de Temple Bar.

17 mars : Saint Patrick, parade et festivités en l'honneur du saint patron Irlandais.

Avril: Dublin Bay Prawn Festival, festival de la crevette

Septembre : Arthur's Day, dégustations et festivités en hommage au fondateur de la célèbre brasserie

Octobre: Oktoberfest, de l'Allemagne à l'Irlande, à George's Docks