Découvrez Prague au rythme des visites des hauts lieux de la musique tchèque...

À Prague, l'œil du voyageur est ravi par le foisonnement d'œuvres baroques, Renaissance etArt nouveau qui composent son paysage. Mais les oreilles des curieux ne sont pas en reste !Jazz, opéras, musique classique et violons tziganes : toutes les mélodies s'accordent à la beauté du décor.

JOUR 1

Adage dans le cœur historique de Prague

La place de la vieille ville vous offre le spectacle de son ensemble urbain spectaculaire. Les clins d'œil baroques et Renaissance se bousculent sur les façades colorées. Toutes les heures, l'horloge astronomique met en scène ses automates selon un mécanisme ingénieux, semblant narguer les flèches imposantes de Notre-Dame du Týn. L'enchantement est à son paroxysme lorsqu'aux beaux jours, s'invitent sur cette même place des ensembles musicaux et des artistes de rues.

Poussez ensuite la porte de l'église Saint-Nicolas, les concerts de musique classique y sont monnaie courante ! Dirigez-vous vers la Tour Poudrière, située à l'entrée de la vieille ville. En face de vous se dresse un splendide spécimen d'Art nouveau : bienvenue à la Maison Municipale ! Ici, la beauté se déguste avec les yeux, les oreilles et les papilles... Et pour cause : ce bâtiment abrite la plus grande salle de concert de la ville, Smetana Hall, mais aussi deux restaurants qui tombent à pic pour le déjeuner. Profitez-en pour goûter aux vins tchèques !

Prague St-Nicholas-Church2.jpg
Eglise Saint Nicolas

### Flânerie dans la vieille ville et concerts classiques...ou jazzy

La rue Celetna, la cour Ungelt, l'église Saint-Jacques et le cloître Sainte-Agnès ponctuent votre balade.

Vous renouez avec l'émotion de Don Giovanni et des Noces de Figaro face à l'imposantThéâtre des États où le fantôme de Mozart plane inlassablement...

Vers 16h, prenez-place dans le Grand Café Orient, résolument cubiste, pour une pause café royal (café, liqueur de café, chocolat et cognac).

Il est temps de vous emplir la tête des accords de Mozart, de Smetana ou de Dvořák. Le Théâtre National, l'Opéra d'État, la salle Smetana, le Klementinum et le Rudolfinum font partie des meilleures salles en termes de programmation musicale dans la capitale tchèque. Vous avez l'embarras du choix !

Terminez votre soirée au son de la musique jazz. L'Agharta Jazz Centrum, le Reduta et l'USP Jazz Lounge (où l'ancien président Bill Clinton s'est essayé au saxo) comptent parmi les clubs de jazz les plus réputés de la ville. Avis aux amateurs !

JOUR 2

Commencez votre journée autour d'un petit-déjeuner au Café Louvre ouvert en 1902 ! Sa déco rose et crème et ses onctueux chocolats chauds font le bonheur des amoureux du style Belle Époque et des boissons gourmandes...

Le pont Saint-Charles et le musée de la musique

Il est temps de traverser le mythiquepont Saint-Charles, accompagné par les violons tziganes des musiciens de rues.

Situé dans l'ancienne église baroque Sainte-Marie-Madeleine, le musée de la musique met en lumière la longue tradition pragoise à travers une exposition passionnante. Des clavecins, des pianos-girafes et pas moins de 3 000 instruments de musique côtoient des bornes sonores pédagogiques qui dévoilent les secrets des objets exposés. Un régal pour les yeux... et les oreilles !

Goûtez aux saveurs d'une cuisine tchèque authentique au restaurant U Modré Kachničky. Le canard (sous toutes ses formes) est la star du menu. En bonus, profitez de quelques notes de piano et d'une belle décoration au charme rétro.

Prague Charles-Bridge.jpg
Pont Saint Charles

### Salutations à Mozart et croisières jazzy

L'après-midi, prenez la direction de la villa Bertramka, perchée sur les hauteurs du quartier de Smíchov. Cette belle bâtisse du XIXe siècle accueillait le compositeur lors de ses nombreux séjours à Prague. C'est ici qu'il finalisa son opéra Don Giovanni. La villa, transformée en musée depuis 1956, cumule les souvenirs de son hôte : un clavecin, des partitions et des gravures font revivre l'esprit du génie.

Parachevez votre week-end à Prague avec quelques notes de jazz à bord du Jazz Boat ! La programmation de qualité varie entre jazz traditionnel, swing, électro-jazz et blues.

Côté cuisine, régalez-vous d'une terrine de canard aux airelles ou d'un médaillon de porc sauce aux prunes. Un dîner mélodieux et gourmand sur les flots de la Vltava, pour terminer votreséjour musical à Prague, tout en harmonie...

Mozart et Prague

On associe systématiquement Mozart à l'Autriche. Pourtant un lien exceptionnel l'unissait à la capitale tchèque.

Les déboires autrichiens des Noces de Figaro se transformèrent en un franc succès auprès de public pragois. En 1787, lors de la première de Don Giovanni, cet opéra reçut un accueil exceptionnel qui fit dire à Mozart " Mes Pragois me comprennent ! ".

Les Tchèques n'en sont pas peu fiers. La Symphonie n°38 en ré mineur est d'ailleurs dédiée à la cité pragoise. Et pour cause : elle s'intitule " Prague ".

Prague sous la plume de Guy Erismann

Dans son ouvrageLa Musique dans les pays tchèques, Guy Erismann retrace l'épopée de la musique tchèque du Xe siècle à nos jours. L'auteur raconte à travers l'Histoire le parcours des compositeurs du pays.

Il évoque également les séjours et les triomphes de Mozart en terre tchèque. L'ensemble, très bien documenté, permet au lecteur de mieux décrypter l'importance de la musique dans la société tchèque. Un ouvrage de référence.

Prague en bref

Quand y aller ?

Pour vibrer au son de la musique, faites coïncider votre week-end à Prague avec l'un des nombreux festivals musicaux (organisés entre mai et octobre).

Comment se déplacer ?

Le centre-ville de Prague se parcourt très facilement à pied.

3 lignes de métro, 26 lignes de tramway, 1 ligne de funiculaire et de nombreux bus quadrillent la ville : ces transports en commun sont pratiques et bon marché.

Nombreuses compagnies de location de vélos.

Où dormir ?

Privilégier un quartier central comme le Staré Město ou le Malá Strana, pour être au plus près de l'animation nocturne et des salles de concerts et d'opéras.

Où manger ?

Maison Municipale : Náměstí Republiky, 5

Café Louvre : Národní, 22

U Modré Kachničky : Nebovidská 460/6

Jazz Boat : Dvořákovo nábřeží

" Bien que j'ai longtemps sillonné ce grand monde, je demeure l'homme que je suis : un simple musicien tchèque "

Antonín Dvořák, compositeur originaire de Bohême, est l'auteur d'innombrables pièces de musique de chambre, d'une dizaine d'opéras et de pas moins de 9 symphonies. Il dirige le Conservatoire de Prague jusqu'en 1901 et s'éteint, 3 ans plus tard, dans la capitale tchèque.

5 événements incontournables

Mai : Festival de Prague, festival international de musique classique

Mai : Festival Khamoro, festival de musique tzigane

Juillet : Ameropa, festival de musique de chambre

Septembre : Automne de Prague, festival de musique classique

Octobre : Festival international de Jazz