Couvrant une superficie de quelque 7,5 km², l'Eixample (agrandissement) représente, comme son nom l'indique, la plus vaste extension urbaine planifiée de Barcelone. Il s'agit ici de l'un des quartiers les plus récents de la ville, sa construction s'étant poursuivie jusqu'au début du XXe siècle. Ses maisons y sont disposées le long de rues dessinant un quadrillage parfait, rationalisé à l'extrême, que l'on doit à Cerdà, un ingénieur urbain catalan. Cette longue avenue qu'est le célèbre Passeig de Gràcia traverse ce quartier d'un bout à l'autre. Mais que vous soyez à gauche (izquierda) ou à droite (derecha) de cette artère, l'art nouveau et le modernisme, avec notamment les œuvres de l'incontournable Antoni Gaúdi, sont omniprésents. Des édifices hauts en couleur, dont la folie prend le pas sur l'organisation quasi militaire de ce coin de Barcelone. Réservez donc votre hôtel à Barcelone pour découvrir l'incroyable richesse architecturale de l'Eixample.

1. Le Passeig de Gràcia

Véritable musée à ciel ouvert, avec ses façades travaillées où le bois, le verre, le fer forgé et la céramique se marient pour donner naissance à des merveilles architecturales, le Passeig de Gracia vous promet également bien du bon temps dans ses grandes enseignes et boutiques de luxe.

2. La Casa Milà

casa-mila-eixample-barcelona.jpg?1586263227

Crédit photo : Tourism Media

Surnommée ironiquement la Pedrera (la carrière de pierre) de Gaudí, car elle ne répondait à aucune des normes architecturales de l'époque, la Casa Milà fait partie des sites les plus visités de la ville. Construit entre 1906 et 1912, cet édifice aux formes organiques et naturelles est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO et se trouve dans l'Eixample izquierda. Au dernier étage, une exposition présente la vie et l'œuvre de l'artiste. Pour visiter la Casa Milà, descendez aux stations Diagonal (L3 ou L5) ou Passeig de Gràcia (L2, L3 ou L4). Pour limiter le temps d'attente, pensez aux billets coupe-file et aux billets combinés si vous visitez plusieurs maisons du célèbre architecte.

3. La Manzana ou l'illa de la Discòrdia

Qu'il s'agisse de pomme d'or, de pâté de maisons ou encore d'îlot de la discorde, ces trois maisons rapprochées annoncent d'emblée la couleur. Toutes construites au début du XXe siècle, elles illustrent la rivalité de trois éminents architectes du modernisme catalan : Lluís Domènech i Montaner, Antoni Gaudí et Josep Puig i Cadafalch. Ayant tous trois des styles très différents, les casas Lléó Morera, Battló et Amatller contrastent fortement entre elles, mais aussi avec leur environnement et témoignent des dissentions entre leurs riches propriétaires qui avaient mandaté les pointures de l'époque pour faire ériger le plus beau palais.

4. La Sagrada Familia

sagrada-familia-eixample-barcelona.jpg?1586263601

Crédit photo : Tourism Media

Temple Expiatori de la Sagrada Família, tel est le nom complet de cette œuvre magistrale, toujours inachevée, dont Gaudí a entamé la construction en 1882. Un temple expiatoire ne peut être financé que par l'aumône, ce qui explique la relative lenteur de ce chantier colossal qui avance néanmoins bon train depuis que le nombre de visiteurs atteint des sommets. Il faut dire que ce symbole du modernisme catalan brille tant par sa démesure que par son originalité. C'est un passionnant poème mystique que les dentelles de pierre, les arcs en chaînette, les éléments sculpturaux naturalistes et l'abstraction des tours vous livrent ici. Pour vous y rendre, descendez à la station Sagrada Familia sur les lignes 2 ou 5 du métro. Sachez qu'en haute saison, l'affluence est telle qu'il est nécessaire d'acheter les billets, de préférence en ligne, quelques jours au préalable. Tenue adaptée de rigueur.

5. Le mercat de la Concepcio

Le mercat de la Concepcio, c'est l'envoûtant marché aux plantes et aux fleurs qui envahit l'Eixample d'une marée de corolles, tous les jours, sauf le dimanche, du 1er septembre au 30 juin. Pour vous y rendre, descendez à la station Passeig de Gràcia sur les lignes 3 et 4 du métro.

6. Le musée de la musique

Établi dans un édifice pour le moins étonnant conçu par l'architecte Puig y Cadafalch, le musée de la Musique vous propose un voyage à la rencontre de différents univers musicaux et présente une magnifique collection de guitares ainsi que d'autres instruments remarquables. Il se trouve à deux pas de la station de métro Diagonal.

7. Le musée égyptien

Au travers de trois salles d'exposition, le musée égyptien, qui figure parmi les plus importants d'Europe, vous présente son impressionnante collection de plus de mille objets qui vous permettra de comprendre les us et coutumes de cette ancienne civilisation. Des égyptologues vous y proposent de passionnantes visites guidées. Pour en profiter, mettez le cas sur l'Eixample derecha.

8 La fondation Tàpies

Essentiellement consacrée à l'œuvre du peintre catalan Antoni Tàpies, cette fondation, située entre le Passeig de Gràcia et la Rambla de Catalunya, a pour vocation l'étude et la promotion de l'art contemporain. Elle a pour écrin un superbe édifice moderniste de la fin du XIXe siècle, imaginé par le célèbre Lluís Domènech i Montaner. Les œuvres d'Antoni Tàpies sont très personnelles et particulières, notamment le Mitjó (la chaussette) qui fait partie des réalisations les plus controversées de l'artiste. Si elles fascinent les inconditionnels du genre, elles peuvent fortement troubler d'autres visiteurs. En métro, c'est la station Passeig de Gràcia sur la ligne 3 qui est la plus proche de ce musée qui vous promet une expérience hors du commun.

Si l'Eixample vous a plu, sans doute aimerez-vous aussi le parc Güell, avec ses airs de village enchanté. Il s'agit encore une fois d'une œuvre majeure d'Antoni Gaudí, classée au patrimoine de l'UNESCO. Si l'heure est plutôt à la détente, préférez-lui les plus belles plages de Barcelone. Outre un agréable bain de soleil ou de mer, elles vous proposent une foule d'activités : paddle, volley, plongée... Vous l'aurez compris : Barcelone se décline au gré de vos envies !