Au fil des monuments toulousains chargés d'histoire, laissez opérer le charme de la Ville Rose...

Toulouse vous ouvre ses portes pour vous faire découvrir l'histoire de ses lieux emblématiques. Dans le centre-ville piéton, vous flânez du Capitole à la basilique de Saint-Sernin, puis gagnez les bords de la Garonne pour rejoindre le couvent des Jacobins et les hôtels particuliers. Une belle balade historique sous le soleil toulousain en perspective...

Jour 1 : un tour des monuments emblématiques de la ville rose

De la place des Carmes au Capitole

Entamez votre épopée historique à travers Toulouse dès le matin en vous rendant sur la place des Carmes, située au sud de la vieille ville. Vous flânez ici dans le plus grand et le plus ancien marché de la ville. Empruntez ensuite le cardo romain, cet axe historique nord-sud qui vous mène au cœur de la cité toulousaine.

Dans la rue des Filatiers, vous vous émerveillez devant l'architecture des immeubles et plongez au cœur des vieilles artères de la Ville Rose en remontant la rue Saint-Rome, qui débouche sur la place du Capitole.

La majestuosité des bâtiments qui entourent cette place ornée de la croix du Languedoc vous laisse pantois. Datant de 1759, la façade de l'Hôtel de Ville est ponctuée de statues et de 8 imposantes colonnes de marbre rose, représentant les 8 Capitouls (magistrats municipaux). Visitez la salle des Illustres dans le musée classé monument historique, puis le donjon du Capitole. Captez la magie de sa splendeur, et profitez-en pour faire un tour à l'office de tourisme !

Toulouse Place du Capitole Benh LIEU SONG CC BY SA 3.0.jpg
Place du Capitole - Crédit [photo](https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/4e/Toulouse_Capitole_Night_Wikimedia_Commons.jpg) : [Benh LIEU SONG](https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Benh "User:Benh") sous licence [CC BY-SA 3.0](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.en) sous licence CC BY-SA 3.0)

Du Capitole à la basilique de Saint-Sernin

Après une halte déjeuner dans l'un des restaurants qui constellent les alentours de la place du Capitole, vous empruntez la rue piétonne du Taur. Direction : la célèbre basilique de Saint-Sernin.

Inscrite au patrimoine mondial pour son appartenance au chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, la basilique toulousaine est un chef-d'œuvre de l'art roman. Elle abrite le tombeau de l'évêque de Saint-Sernin et fut à ce titre un lieu de pèlerinage très prisé au Moyen-âge.

Sa grandeur vous impressionne, tout comme ses sculptures à couper le souffle et ses tours dressées vers le ciel. Un joyau historique dont la construction s'est achevée à la fin du XIe siècle.

Des images d'un autre temps plein la tête, vous vous dirigez doucement vers votre hôtel. En chemin, pourquoi ne pas faire une halte gastronomique pour déguster un cassoulet, du jambon de porc noir gascon ou des saucisses de Toulouse ? Des mets qui comptent eux aussi dans le patrimoine culturel de la région !

Jour 2 : A la découverte de l'Histoire de Toulouse, au fil de l'eau

Matinée autour du cloître et de l'église des Jacobins

Le deuxième jour, vous poursuivez votre découverte de la Ville Rose en vous rendant au couvent des Jacobins, situé entre le Capitole et le fleuve de la Garonne. Cette merveille gothique, datant des XIIIe et XIVe siècles, est intégralement construite en briques roses : un autre symbole de Toulouse.

L'église à la double nef abrite une voûte unique en forme de palmier, au-dessus du chœur. Vous y découvrez l'histoire de l'ensemble conventuel construit par l'ordre des frères prêcheurs et habité par les frères dominicains. Le corps de saint Thomas d'Aquin, théologien et philosophe de son état, y repose.

Laissez vos pas résonner dans le cloître, la salle capitulaire puis la chapelle Saint-Antonin. Saviez-vous que cet ensemble chargé d'histoire servit aussi d'université à la ville de Toulouse de 1229 à la Révolution française ?

Toulouse Pont Neuf Shutterstock.jpg
Pont Neuf - Crédit photo : Shutterstock

Un après-midi " balade " jusqu'aux rives de la Garonne

L'après-midi, vous flânez au grès des hôtels particuliers bâtis le long de la Garonne. Au XVIe siècle, le commerce du pastel enrichit nombre de Toulousains qui édifient ces hôtels de briques roses, symbole de leur puissance économique.

Parmi eux, l'hôtel de Bernuy vous attend au coin du cloître des Jacobins. Vous ne pouvez pas le manquer : il est surmonté d'une tour d'escalier et orné d'un balcon couvert à l'italienne.

En descendant la rue, vous arrivez place d'Assézat et détaillez la façade de l'hôtel particulier du même nom. Classé monument historique, ce bâtiment fut érigé par l'un des plus illustres architectes toulousains : Nicolas Bachelier. Symbole des critères architecturaux de l'époque, l'hôtel abrite aujourd'hui la fondation Bemberg (collections d'art) et l'Académie des Jeux floraux.

Après tant de beauté, vous vous dirigez vers la Garonne et empruntez le pont Neuf, l'un des plus anciens de la cité. Alors que vous observez une pause " nature " au bord des flots, un autre joyau historique de Toulouse vous fait de l'œil : l'Hôtel-Dieu Saint-Jacques. L'édifice séculaire vous appelle pour une ultime flânerie dans le Toulouse d'antan. Toutes les bonnes choses ont une fin !

" Qu'il est loin mon pays, qu'il est loin / Parfois au fond de moi se raniment / L'eau verte du canal du Midi/ Et la brique rouge des Minimes / Ô mon pays, ô Toulouse... ", Claude Nougaro.

Claude Nougaro est un célèbre chanteur français, lui aussi entré dans l'Histoire, et originaire de Toulouse. Dans cette chanson intitulée Ô Toulouse, il rend hommage à sa ville natale. En 2004, ses obsèques furent célébrées dans la basilique de Saint-Sernin, classé monument historique depuis 1840. Une station de métro porte aujourd'hui le nom de ce chanteur emblématique de la cité toulousaine.

Le festival " Toulouse les Orgues "

Depuis 1996, chaque année en octobre, la région Midi-Pyrénées accueille des concerts et des récitals d'orgue dans ses plus beaux lieux.

La ville de Toulouse est à elle seule dotée de 20 orgues, dont 9 sont classés aux monuments historiques. L'orgue de la basilique de Saint-Sernin est le plus célèbre d'entre eux !

Toulouse en bref...

Quand y aller ?

Partez à la découverte de l'histoire toulousaine au printemps ou à l'automne, afin d'éviter les grandes chaleurs et l'affluence touristique.

Comment se déplacer ?

À pied : dans les rues piétonnes et le long de la Garonne

En métro : pour les plus longues distances

En voiture : pour découvrir les environs de la ville rose. Pensez à la location de voiture à Toulouse, pour un séjour en toute sérénité.

Où dormir ?

Privilégiez un hôtel au coeur de Toulouse pour être au plus près des monuments historiques. Ou séjournez au calme non loin des rives de la Garonne.

Où manger ?

Les Caves de la Maréchale : 3, rue Jules Chalande, Toulouse
Cuisine française, menus entre 15 €* et 40 €*

Le Tranchoir : 1 bis rue du May, Toulouse
Cuisine française, menus entre 15 €* et 45 €*

Le Coq Hardi : 6 rue Jules Chalande, Toulouse
Cuisine française, menus entre 20 €* et 40 €*

Le Mas de Dardagna : 1 Chemin Dardagna, Toulouse
Cuisine française, menus entre 25 €* et 60 €* (le soir, sur réservation)

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier

L'Histoire de Toulouse sous le regard d'Anne Le Stang

Vous voulez tout savoir du passé de Toulouse ? Plongez-vous dans le livre Histoire de Toulouse illustrée, d'Anne Le Stang.

Cité incontournable du temps des Romains et ancienne capitale du Languedoc, Toulouse est un symbole de réussite. Aujourd'hui, elle rayonne dans les domaines de l'aviation et de la spatiologie : un autre aspect de la ville, futuriste cette fois, à découvrir lors de votre séjour !

4 évènements incontournables à Toulouse

Juin : Le Marathon des mots ;lectures de textes littéraires dans toute la ville

Septembre : Festival international de piano ; récitals au cloître des Jacobins

Mi-juin : FestivalRio Loco ;musiques du monde à l'honneur

Avril : Festival de Flamenco ;musiques et danses espagnoles sur les scènes toulousaines