Lancez-vous à la découverte de l'œuvre de l'un des architectes les plus remarquables d'Europe : Antoni Gaudí.

Entrez dans l'univers fantasmagorique du maître catalan où les formes et les couleurs séduisent. Maisons, palais, basilique ou parc : les pièces maitresses de l'architecture Gaudienne sont autant de trésors à admirer au fil de vos balades dans la capitale catalane.

JOUR 1

Les maisons de Gaudi

Votre week-end à Barcelone prend des airs de voyage dans le passé ! Découvrez les réalisations de Gaudí des plus récentes aux plus anciennes, en remontant le temps...

L'une des dernières signatures de Gaudí dans Barcelone est apposée sur La Casa Milà située tout en haut du Passeig de Gràcia. Dès sa construction, l'étrange maison fait l'objet de toutes les controverses et est rapidement rebaptisée péjorativement la Pedrera (la carrière) par les Barcelonais.

Mais l'imposante masse sculptée de la maison n'est que la façade du génie. À l'intérieur, deux patios percent la Casa Milà pour mieux la baigner de lumière. Après la visite des combles, grimpez jusqu'au dernier étage où la terrasse forme un paysage ondoyant sur le toit.

En sortant, visitez la Casa Batlló, située juste en face. Construite quelques années auparavant, c'est une œuvre joyeuse, colorée et onirique. Les tuiles ondulantes du toit rappellent la peau d'un poisson brillant sous le soleil tandis que les balcons prennent la forme de fragments de squelette humain.

casa-batllo-EDAM.jpg
Casa Batlló

Descendez ensuite le Passeig de Gràcia en direction du centre historique à la recherche de la Casa Calvet. Toujours occupée, elle n'est malheureusement pas ouverte au public. La façade et ses ornements valent pourtant le détour. Vous pouvez vous consoler en déjeunant dans le restaurant situé au rez-de-chaussée, au cœur d'un décor signé Gaudí.

Le Palau Güell

Rendez-vous ensuite au Palau Güell (palais Güell). Cette œuvre de jeunesse, à deux pas de la Rambla, est une commande de la famille Güell qui lui confiera, des années plus tard, la réalisation du célèbre Parc Güell. La façade de pierre et de métal présage le cachet de Gaudí. Son œuvre ne demande alors qu'à éclore.

Terminez votre journée en dégustant une glace ou quelques tapas sous la lumière de la première œuvre de Gaudí : les lampadaires en bronze et en fer forgé de la Plaça Real.

JOUR 2

Une basilique pas comme les autres

Première étape de votre deuxième journée à Barcelone : la célèbre et délirante Sagrada Familia. En y entrant, vous vivez une expérience unique, celle de visiter un monument déjà historique, mais toujours en construction ! Examinez chaque gargouille et chaque sculpture avant de vous lancer dans l'ascension des tours ou à l'assaut des niches accrochées sur la façade.

À l'intérieur, la nef est une véritable forêt de pierre qui donne le ton de cette basilique que Gaudí ne verra jamais s'achever. Comme dans bon nombre de ses réalisations, la nature est omniprésente et sert l'hommage mystique souhaité par Gaudí.

À l'issue de la visite, rendez-vous au Loidi, pour apprécier la cuisine du chef Martin Berasategui.

dragon-parc-guell-istockphoto.jpg
Parc Güell

Le Parc Güell, un chef d'œuvre à ciel ouvert

L'obsession du maître pour la nature est totalement exaltée dans le Parc Güell. Dès l'entrée, l'un des symboles de Barcelone, le célèbre caméléon multicolore en mosaïque, vous salue. Montez ensuite vers le haut du parc pour observer l'une des vues les plus connues (et touristiques) de la ville depuis la succession de bancs en céramiques qui bordent la terrasse.

Plus qu'une promenade, la découverte du parc est une véritable immersion dans le monde de Gaudí. En redescendant par les pentes courbes de ce jardin merveilleux, vous retrouvez, sous la terrasse, une forêt de colonnes en pierre semblable à celle de la Sagrada Familia.

Entrez ensuite dans l'intimité de l'architecte en découvrant la maison où il passera les dernières années de sa vie. Transformée en musée, elle abrite de nombreuses œuvres de Gaudí et de ses proches collaborateurs.

N'hésitez pas à flâner des heures dans le parc en traquant les moindres détails laissés par les artisans ayant travaillé sur ce chantier gigantesque.

Votre séjour à Barcelone touche à sa fin. Admirez la douce lumière qui se reflète sur la ville. La capitale catalane s'étend à vos pieds et les flèches de la Sagrada Familia s'élèvent face à la mer pour un dernier souvenir avant le départ.

Si l'architecture vous passione, découvrez notre guide sur le sujet à Budapest !

La petite histoire de Gaudí

Deux anecdotes caractérisent la personnalité et la vie de Gaudí.

Tout d'abord, le couple d'industriels commanditaires de la Casa Milà n'habita presque jamais la maison, obligé de l'hypothéquer pour payer les honoraires de Gaudí, suite à un procès retentissant. Face à l'intransigeance de l'architecte, on raconte que lors des visites du chantier, le couple oscillait entre fureur et abattement.

Au fil des années, Gaudí adopte un style de vie quasi monastique. C'est tout près de la Casa Calvet qu'il sera renversé par un tramway, sans aucun papier sur lui. Il n'est pas immédiatement reconnu et passe pour un vagabond tant son allure est négligée et ses vêtements usés. Il ne fut donc que tardivement transporté à l'hôpital où il mourut quelques jours plus tard, finalement identifié par le chapelain de la Sagrada Familia.

Barcelone sous l'œil de Michelangelo Antonioni

Profession reporter de Michelangelo Antonioni est un thriller qui débute en Afrique avant de rejoindre plusieurs grandes villes européennes, dont Barcelone. Le réalisateur italien choisit le Palau Güell comme lieu de tournage dans la capitale catalane.

Barcelone en bref

Quand y aller ?

Du printemps à l'automne pour profiter au mieux du dialogue entre la pierre et la lumière, au cœur de l'œuvre de Gaudí.

Comment se déplacer ?

Métro : di.-je. 5h-00h, ve. et veilles de jours fériés 5h-2h, sa. 24h/24.

Bus : 6h30-22h, toutes la nuit pour quelques lignes.

Taxi : Comptez environ 10€ pour une course en ville

Où dormir ?

Le quartier de Gràcia est idéalement situé pour les amoureux de Gaudí.

Où manger ?

Restaurant El Casa Calvet: Casp, 48

Le Loidi : Mallorca, 248

Ils ont dit

" Tout est issu du grand livre de la nature... cet arbre proche de mon atelier : voici mon maître "

Le célèbre architecte Antoni Gaudí nait en 1852 et meurt en juin 1926 à Barcelone. Il est le principal représentant du modernisme catalan. Son œuvre, objet de nombreuses controverses, et son influence, vont définitivement marquer Barcelone et contribuer à son attrait touristique.

Calendrier

5 événements incontournables

Avril : Sant Jordi, fête en hommage au saint patron de Catalogne

Juin : Marché moderniste de l'Eixample, expositions et marché d'art autour du modernisme

Août : Festa Major de Gràcia, Fête du quartier de Gràcia

Septembre : Festa de la Mercé, hommage à la sainte patronne de Barcelone

Décembre : Marché de Noël de la Sagrada Familia