Vivez Rome en musique le temps d'un week-end !

La capitale italienne a de quoi ravir les mélomanes ! Entre ses concerts live, son auditorium flambant neuf et ses night-clubs à l'ambiance survoltée, Rome ne tient pas en place. Et quand l'été arrive, les berges du Tibre s'animent de toutes les mélodies possibles.

JOUR 1

La Rome des visiteurs à l'oreille fine

La place Navone figure parmi les plus belles places du monde. Ses proportions gigantesques et ses façades colorées ravissent les amateurs d'une architecture élégante. Installez-vous de bon matin sur la terrasse du Bras Café pour un cappuccino bien frappé. Admirez la splendide fontaine des Quatre-Fleuves sur un fond feutré de musique lounge.

Place Navone

La promenade se poursuit en direction de Campo dei Fiori. Parcourez les petites ruelles animées de ce charmant quartier. À midi, après la balade, la carte de L'Angelo Divino est tentante. Cet agréable bar à vins (enoteca en italien) sert de belles assiettes de charcuterie accompagnées de crus italiens de qualité. L'atmosphère est intimiste et jazzy. Vous pouvez aussi choisir de déjeuner au comptoir de l'Open Baladin, réputé pour sa bière artisanale, en écoutant la musique branchée que sélectionne le DJ aux platines.

Autour des ondulations du Tibre

L'après-midi est le moment idéal pour arpenter le Trastevere, sur la rive gauche du Tibre. Ce quartier pittoresque regorge de pépites, au nombre desquelles la basilique Santa Maria, la Villa Farnèse ou encore les jardins du Janicule qui surplombent la ville éternelle.

À la nuit tombée, direction le Big Mama. Ce temple du blues, chaleureux et bondé, propose chaque soir des concerts live à vous couper le souffle.

Lorsque sonne minuit, il est temps de traverser à nouveau le fleuve pour se rendre dans le trépidant quartier du Testaccio. Les boîtes de nuit s'alignent sur la Via di Monte Testaccio, le haut lieu des soirées endiablées de Rome. Le Caffé Latino (assez chic) et le Caruso Café de Oriente (plus convivial) plaisent aux amateurs de salsa et de musique latino-américaine. L'Akab Cave et l'Alibi programment une musique électro house sur leurs dance floors agités.

JOUR 2

Arts de rue sur la Piazza di Spagna

Le dimanche matin, rendez-vous Piazza di Spagna sous les premiers rayons du soleil romain. Installez-vous sur les mythiques marches de l'Église de la Trinité-des-Monts pour profiter des joyeux spectacles musicaux des artistes de rue.

Pour un déjeuner rock, faites étape à The Old Marconi, savant mélange de bistrot italien et de pub irlandais, dans le quartier voisin de Monti.

Piazza di Spagna

De l'opéra italien à la scène musicale alternative

Après le déjeuner, rejoignez le quartier étudiant de San Lorenzo. Effervescent de jour comme de nuit, le lieu possède une âme bohême très caractéristique. Installé à la terrasse d'un café ou sur le banc d'un parc, délectez-vous des concerts improvisés qui s'y donnent.

Le soir, toutes les options sont ouvertes. La fibre classique vous gagne ? Achetez un billet pour une représentation du Teatro dell'Opera di Roma. La Traviata, La Bohême ou Le Barbier de Séville sont régulièrement au programme. L'intérieur somptueux de ce mythique opéra construit en 1880 vaut le détour.

Si vous êtes plus rock, direction le sud, au Circolo degli Artisti où des groupes de rock indépendant se produisent dans une ambiance déchaînée... pour clore votre séjour musical à Rome par une dernière expérience de haute voltige !

Le long du Tibre (Lungo il Tevere)

De la mi-juin à la mi-septembre, les berges du Tibre s'emplissent de musique sur plus d'un kilomètre et demi. Depuis le quartier du Prati au nord jusqu'à l'île Tibérine au sud, le lieu vit au rythme des concerts qui débutent en fin de journée pour finir aux petites heures du matin. Avant d'assister aux représentations, rafraîchissez-vous au bord de la plage aménagée face au château Saint-Ange.

Rome en musique avec Woody Allen

Woody Allen fait escale à Rome avec " To Rome with Love ". Sorti en 2012, le film met en scène des personnages cocasses qui se croisent dans les dédales de la capitale italienne, à la recherche de l'amour. La B.O. romantique navigue entre des airs comme La Traviata, Tosca, Non Dimenticare, Volare ou bien encore Arrivederci Roma.

Rome en bref

Quand y aller ?

En été ! C'est la saison que les passionnés de musique préfèrent, en raison de la grande quantité de festivals. Cependant, Rome est une ville agréable toute l'année.

Comment se déplacer ?

Le meilleur moyen de parcourir les rues étroites du centre historique est à pied.

Bus : 5h30-00h puis une vingtaine de lignes de nuit ; attention, les bus nocturnes circulent selon des trajets différents.

Tramway : 5h30-00h00

Métro : lu.-je. 5h30-0h30, ve. et sa. 5h30-1h30, di. 5h30-23h30 ; 2 lignes, A et B, desservent les faubourgs du sud (quartier de l'Eur) et du nord (Flaminio).

Vous pouvez acheter un ticket valable pour tous les transports en commun de Rome à 1,50€ ou bien un ticket journée à 6€*.

Taxi : une course aéroport-ville intra-muros coûte 48 € depuis Fiumicino et 30 € depuis Ciampino.

Où dormir ?

Les hôtels de Rome sont nombreux et variés. Pour être au plus près des visites de votre parcours, optez pour un hôtel à proximité de la place d'Espagne ou dans le quartier du Travestere.

Où manger ?

L'Angelo Divino : via dei Balestrari, 12-14 ; lu.-sa. 10h30-2h

Open Baladin : via degli Specchi, 5-6 ; tous les jours 12h-2h

Ombre Rosse Caffé : piazza Sant'Egidio, 12-13 ; tous les jours 8h-2h

The Old Marconi : via Santa Prassede, 9c ; tous les jours 12h-1h30

* Les prix sont donnés à titre indicatifs et peuvent varier.

" Entrer dans ces salles de concert, c'est comme pénétrer dans le ventre d'un violoncelle. "

Renzo Piano est un architecte italien contemporain de réputation mondiale. Il a dessiné, entre autres, le centre Georges-Pompidou à Paris et le building du New York Times à New York. En 2002, il livre aux Romains le Parco della Musica. Cet auditorium composé de trois salles de concert interconnectées et d'un amphithéâtre à ciel ouvert fait l'admiration de tous. Son design contemporain et son acoustique parfaite en font un lieu d'exception dans le quartier en plein essor du Flaminio.

5 évènements incontournables

Juin : Festival des Thermes de Caracalla, programmation classique de l'opéra de Rome

Juin à août : Roma Vintage, festival de musique des années 60, 70 et 80

Juillet : Rock in Roma, festival international de rock

Juillet : Fiesta Festival, festival de musique latine et caribéenne

Octobre : Roma Jazz Festival, festival de jazz dans les auditoriums et clubs de jazz de la ville