Respirez la culture italienne dans un cadre baroque de rêve, avec les Alpes en toile de fond. C'est à Turin, ville phare du nord d'Italie. Fondée par les Taurins (dont elle prend son nom) en 300 av.-J.C., et ensuite intégrée dans l'empire romain, elle passe sous le domaine de la maison de Savoie au 11ème siècle, pour en devenir capitale au 16ème siècle.

C'est à Turin que naît le mouvement qui emmènera à l'unification de l'Italie, et qui réussira en 1861 avec l'appui du Second Empire. La ville devient alors la première capitale d'Italie, puis l'un de ses principaux centres industriels, où plusieurs grandes entreprises italiennes sont fondées.

Cette ville pleine d'histoire a toujours été un centre culturel à l'avant-garde : c'est dans ses cafés que les intellectuels comme Alexandre Dumas et Friedrich Nietzsche se réunissaient avec leurs pairs pour échanger. Au fil des siècles, elle a, en effet, été le berceau de plusieurs mouvements culturels et littéraires, dont l'atmosphère est encore palpable.

Les fans du foot à Turin auront aussi beaucoup à voir, étant la ville siège de deux équipes importantes, la Juventus et la Torino.

À la question "que faire à Turin", les réponses sont aussi nombreuses que variées. Nous vous avons donc sélectionné 10 immanquables.

Pensez à réserver votre hôtel à Turin le plus tôt possible et partez en toute sérénité.

1. Découvrir le Musée égyptologique, le deuxième au monde après celui du Caire

torino-museo-egizio.jpg?1579250881

L'ancienne Égypte vous fascine ? Rien de mieux, alors, que de se rendre au Musée égyptologique de Turin. Le musée de la ville piémontaise est en fait le deuxième au monde dans son genre après celui du Caire, et le plus ancien au monde entièrement dédié à cette culture. Ouvert en 1832, il abrite entre autres un temple égyptien complètement reconstruit, celui d'Ellesiya, offert par l'Égypte à l'Italie en remerciement de son engagement dans la sauvegarde des monuments nubiens. Prévoyez au moins 3 heures pour votre visite. L'entrée est gratuite le jour de votre anniversaire (il faut montrer une pièce d'identité), et un ticket sur deux est offert aux couples le jour de la Saint-Valentin.

2. Visiter Palais Madame, ancienne résidence de la maison de Savoie

torino-palazzo-madama.jpg?1579264981

Palais Madame

À quelques minutes de marche du Musée, en plein centre-ville, vous pourrez admirer le Palais Madame, ancienne résidence de la maison de Savoie. Turin a été un centre important de son royaume du 11ème au 19ème siècle, et sa capitale à partir du 15ème siècle.

Le Palais occupe l'ancien site d'une porte romaine, dont il intègre plusieurs parties encore visibles. Conçu comme fort, il est au 13ème siècle transformé en château par la maison de Savoie. Au fil des siècles, le château évolue suite aux changements de souverains et à l'évolution des styles architecturaux et artistiques. Agrémenté par une façade baroque ajoutée au 18ème siècle, il est aujourd'hui un témoignage historique qui fait partie du patrimoine mondial de l'Unesco.

3. Goûter les agnolotti, les pâtes farcies du Piémont

1618px-Agnolotti2.jpg?1579250821

Faites attention à ne pas les appeler raviolis : au Piémont, ce sont des agnolotti, les pâtes des jours de fête. La différence est simple : ces derniers sont farcis à la viande rôtie, plus précisément un mélange de trois types de rôtis (bœuf, porc et lapin), ce qui leur donne un goût plus intense. Vous pourrez néanmoins en trouver des variétés aux légumes, mais les agnolotti par excellence, ce sont ceux à la viande. Préparés avec des sauces tomate à base de viande, ou simplement au beurre et à la sauge, ils sont un délice inoubliable qui restera un temps fort de votre séjour à Turin.

4. Visiter la Mole Antonelliana et son Musée du Cinéma

torino-mole-antonelliana.jpg?1579250991

La Mole Antonelliana, symbole de Turin et siège du Musée du Cinema

Après votre pause agnolotti, il est temps de visiter le symbole de Turin, pas loin du Palais Madame. La Mole Antonelliana est un monument historique dont la construction a commencé en 1863.

Originellement conçue comme un imposante synagogue, elle est acquise par l'État italien et inaugurée en 1889. Avec sa hauteur de 167,5 mètres, elle reste l'édifice le plus haut du centre-ville. De ce fait, il offre un panorama à ne pas rater : depuis sa terrasse, accessible à pieds ou en ascenseur, vous pourrez prendre des magnifiques photos de la ville avec les Alpes en toile de fond. Depuis l'année 2000, la Mole abrite également le musée du cinéma, qui utilise des installations artistiques et des parcours multimédia interactifs pour vous emmener au cœur du cinéma italien et international.

5. Faire du shopping à Porta Palazzo, l'un des plus grands marchés d'Europe

1920px-Vue_du_marche%CC%81_de_Porta_Palazzo_a%CC%80_Turin_%282017%29.jpg?1579265236Marché de Porta Palazzo - Crédit photo : Pierre5018 sous licence CC BY-SA 4.0

Le marché de Porta Palazzo, situé dans une structure Art Nouveau réalisée en 1916, n'est pas seulement le plus grand marché de Turin, mais l'un des plus grands d'Europe. Ici, vous pourrez découvrir une vaste gamme de traditions et produits locaux typiques, comme la noisette piémontaise IGP, à l'arôme intense, qui est d'ailleurs utilisée dans la production du chocolat gianduja, mais aussi des fromages comme le gorgonzola, le taleggio, le toma piémontaise, et bien sûr la truffe blanche d'Alba. C'est aussi un bon endroit pour goûter les Baci di Dama, les biscuits à base de noisettes et chocolat typiques de la région.

6. Boire un Bicerin, la boisson appréciée par Alexandre Dumas

Bicerin.jpg?1579265640

Le Bicerin - Crédit photo : Jeremy Hunsinger sous licence CC BY 2.0

À quelques minutes à pied du marché, l'un des cafés historiques de Turin vous attend : le Caffè al Bicerin. Ici, comme d'ailleurs dans de nombreux autres cafés de la ville, vous pourrez vivre l'ambiance des intellectuels européens du 19ème siècle, comme Alexandre Dumas et Friedrich Nietzsche, qui fréquentaient ces lieux pour y discuter de leurs ouvrages en buvant un Bicerin, la boisson au café typique de Turin.

Elle se compose de café, chocolat chaud et crème fouettée, ingrédients qui ne sont pas mélangés, mais disposés en couches l'un sur l'autre. " Parmi les belles et bonnes choses remarquées à Turin, je n'oublierai jamais le bicerin " écrivait Dumas en 1852. Vous n'aimez pas le café ? Commandez un chocolat chaud, qui, en Italie, est toujours épais et onctueux - à boire à la cuillère.

7. Se balader dans Cit Turin, le quartier Art Nouveau de la ville

Cit-Turin.jpg?1579265554

Pendant la Belle-Époque et la période de l'Art Nouveau, Turin devient un important centre industriel, l'un des plus importants d'Italie, recevant cinq expositions universelles de 1884 à 1911. Cette stabilité financière se reflète dans le développement de Cit Turin, son nouveau quartier résidentiel, où la haute bourgeoisie italienne et internationale construit ses résidences à la mode.

Elles sont encore à voir aujourd'hui, par tous ceux qui prennent le temps de se balader dans ce quartier historique. Parmi elles, ne ratez pas la Casa Fenoglio-Lafleur. Pour vous y rendre, empruntez le métro ou le train et descendez à la gare Torino Porta Susa. Vous pouvez aussi choisir ce quartier pour tout votre séjour, en réservant votre hotel à Cit Turin.

8. Découvrir l'ancienne tradition du chocolat gianduja

1920px-Gianduiotti.jpg?1579265085

Les fans du chocolat seront dans leur élément à Turin. Une importante foire du chocolat artisanal y a lieu chaque année en automne, la plus grande d'Italie. Mais surtout, celle-ci est la ville du gianduja, de cette crème tartinable de chocolat aux noisettes au succès mondial.

Son histoire est très spéciale : en 1806, les maîtres chocolatiers de Turin étaient à la recherche d'une façon de remplacer, à travers d'autres ingrédients, le contenu de cacao dans leurs créations, à cause du blocus continental imposé par Napoléon sur les produits britanniques. L'un des ingrédients utilisés était la noisette piémontaise IGP, qui sera plus tard utilisée grillée. Miam !

9. Se promener dans le Parc du Valentino, sur la rive du fleuve Pô

1280px-Torino__parco_del_Valentino_%2801%29.jpg?1579502038

Parc du Valentino - Crédit photo : Gianni Careddu sous licence CC BY-SA 4.0

Faites une pause dans ces 500 000 m2 de parc, où l'on peut facilement passer une journée entière en oubliant que l'on est dans une grande ville. Le parc du Valentino est situé sur la rive du fleuve Pô, le plus long d'Italie, qui ne nait pas loin de Turin et traverse horizontalement tout le pays, en se jetant dans la mer Adriatique.

Le parc a toujours été très important pour la ville. C'est ici, en effet, qui ont eu lieu cinq des six expositions universelles que la ville de Turin a accueillies. Il compte aussi : le Château du Valentino datant du 17ème siècle et bâti par Christine de France (patrimoine de l'Unesco), le jardin botanique et le village médiéval, une réplique d'un village du moyen âge construite au 19ème siècle. À voir en toute saison.

10. Emprunter le train à crémaillère pour monter à Superga

superga-2891051_1920.jpg?1579261436

Vue de Turin depuis la colline de Superga

Les fans d'Instagram ne manqueront pas d'occasions pour prendre des photos à Turin. Cependant, c'est depuis la colline de Superga, à 654 mètres de haut, que l'on peut prendre des clichés de panoramas à couper le souffle.

Il faut prévoir une demi-journée pour la visite qui comprend le tour de sa Basilique, d'inspiration classique, bâtie par la maison de Savoie en 1731. Pour vous y rendre, utilisez les transports publics pour arriver à la gare de Sassi. De là, empruntez le romantique train à crémaillère pour monter en haut de la colline : il s'agit d'une ligne historique, ouverte en 1884 et longue plus de trois kilomètres, avec une pente maximale de 21°. Les passionnés de randonnée pourront aussi choisir de s'y rendre à pied.