Dans les années 50, Paris retrouve le sourire !

Avec la fin de l'Occupation et le début des Trente Glorieuses, la capitale de l'Hexagone est en pleine euphorie ! Boom des naissances, montée en puissance de la consommation, révélations et révolutions dans le milieu du cinéma et de la chanson... Paris va mieux et le fait savoir ! Des allées de Saint-Germain-des-Prés à la terrasse des Deux Magots, de la Cinémathèque aux Trois Baudets, revisitez les années 1950 sourire aux lèvres, accompagné par les airs de Vian et Brassens !

Venez profiter d'un séjour unique dans la capitale et réservez dès maintenant votre hôtel à Paris avec Expedia !

10 idées pour revivre les années 1950 à Paris

1- Se balader dans Saint-Germain-des-Prés, LE quartier des années 1950

Dans les années 1950, le Tout-Paris n'a d'yeux que pour Saint-Germain-des-Prés ! Repaire des intellectuels, des artistes et des chanteurs, il réunit la crème de la crème de la capitale, de Sartre à Gréco en passant par Queneau et Genet. Comme eux, traversez la rue de Rennes, passez devant l'Église de Saint-Germain, rendez visite aux bouquinistes des quais de Seine et profitez du jardin du Luxembourg.

2- Boire un café au Deux Magots, le repaire de Boris Vian

Au cours de votre visite de Saint-Germain, profitez-en pour vous attabler au célébrissime café des Deux Magots, un des repaires préférés de Boris Vian, mais aussi de Gide, Picasso et Prévert. Tout en lisant J'irai cracher sur vos tombes ou L'Écume des jours, les deux chefs-d'œuvre de l'auteur, commandez un chocolat à l'ancienne, marque de fabrique de l'établissement.

3- Parcourir les allées du parc Georges Brassens

Les années 1950 marquent aussi les débuts de Georges Brassens, le célèbre chanteur à la guitare et à moustache blanche. Alors, pour lui rendre hommage, quoi de mieux que de visiter le parc qui lui est consacré dans le XVème arrondissement, le tout en chantonnant La Mauvaise Réputation ?

4- Plonger dans l'abstraction artistique des années 1950

Marquées par la montée en puissance de l'art abstrait, les années 1950 surprennent et intriguent ! On réinvente les idées, on joue avec les concepts et on se laisse emporter par une folie créatrice... Pour vous en rendre compte, visitez les galeries Arnoux et Trigano, deux lieux consacrés à l'art des fifties !

5- Redécorer votre intérieur avec du mobilier des années 1950

Tables en formica, luminaires tout en rondeurs, fauteuils design, électroménager à ne plus savoir qu'en faire... Dans les années 1950, les Français cèdent à la frénésie de la consommation et garnissent leur intérieur ! Rendez-vous dans la boutique vintage des Chi(n)euses pour vous aussi céder aux joies du shopping!

Mobilier et décoration années 1950 - Crédit photo : iStock

6- Tapisser vos murs de posters des 50's

Pour compléter votre nouveau mobilier, quoi de mieux que de les accompagner d'affiches de pubs vintage ? Afin d'en dégoter d'originales, rendez-vous aux puces de Saint-Ouen et parcourez les trésors de Poster Paul !

7- Se mettre à la mode des années 1950

Côté mode, les années 1950 tranchent avec la décennie précédente, beaucoup plus classique et limitée à cause de la guerre. Là, les femmes renouent avec une féminité pleinement assumée et les hommes se parent de costumes amples. Chez Goldy Mama et Chine Machine, trouvez des vêtements d'époque pour parfaire votre style !

8- Prendre l'apéritif et dîner dans une ambiance rétro

De l'apéro au dîner, étrennez votre nouvelle tenue dans un bar à l'ambiance " années 50 " ! Commandez donc un verre de vin au Cinquante, cassez la croûte au Béguin et sirotez un whisky dans l'atmosphère feutrée de Lapérouse.

9- Tels Truffaut et Godard, se faire une toile à la Cinémathèque !

Temple des grands noms de la Nouvelle Vague, la Cinémathèque française vous permet comme eux de revisiter les classiques du cinéma et de vous lancer dans des débats passionnés ! Alors, tel un Truffaut, un Godard, un Chabrol ou un Rohmer, payez-vous une toile et réinventez le cinéma !

10- Assister à un concert dans la salle mythique des Trois Baudets

Ayant accueilli Boris Vian, George Brassens, Bobby Lapointe, Juliette Greco ou encore Pierre Perret, les Trois Baudets est de ces salles légendaires qui ont marqué leur époque. Prenez-y un verre, réservez un siège et profitez de la musique dans la plus pure tradition des années 1950 !


Boris Vian, le rebelle talentueux

Écrivain, poète, parolier, acteur, scénariste, peintre, ingénieur, trompettiste de jazz... On se demande bien quel talent Boris Vian n'a pas eu ! Mais ce qui caractérise sûrement le plus ce touche-à-tout, c'est bien son esprit rebelle, distillé dans ses nombreux écrits et ses chansons. Que ce soit sur l'air du Déserteur, dans les lignes de J'irai cracher sur vos tombes ou les rimes de La complainte du progrès, Vian a toujours mis un malin plaisir à vouloir agacer ses contemporains... Le tout avec un talent et une grâce certaine. Mort à 39 ans en 1959, il aura traversé son époque tel un éclair, mais l'aura surtout marquée à jamais.

En 1950, Marcel Bich lance... le stylo Bic !

Fondée en 1945 par le baron Marcel Bich, la société Bic rentre dans l'histoire en 1950 en lançant le Bic Cristal, un stylo à bille jetable vendu à l'époque pour la modique somme de 50 centimes. Améliorant le modèle inventé par le hongrois Laszlo Biro, le baron rencontre avec ce stylo un succès phénoménal et devient l'un des pontes de l'industrie. Pour preuve : aujourd'hui, plus de 100 milliards d'exemplaires de Bic Cristal ont été vendus dans le monde. Un chiffre qui donne le tournis...

Ils l'ont dit... dans les années 1950

" Le cœur de Paris, c'est une fleur. Une fleur d'amour si jolie que l'on garde dans son cœur, que l'on aime pour la vie. " Charles Trenet dans Le Cœur de Paris.

5 événements qui ont marqué la décennie 1950

1950 : Première retransmission en direct à la télévision française.
1952 : François Mauriac reçoit le Prix Nobel de Littérature.
1957 : Spoutnik, le premier satellite de l'histoire est lancé dans l'espace.
1959 : Publication d'Astérix le Gaulois. 1959 : Sortie des Quatre Cents Coups, premier film de François Truffaut et déclencheur de la Nouvelle Vague.

Votre playlist Paris 1950

La Mauvaise Réputation - George Brassens - 1952 Interdite d'antenne à sa sortie, cette chanson reste un des plus beaux succès du chanteur, et un des plus représentatifs de l'esprit rebelle de Brassens.

Le Déserteur - Boris Vian - 1954 Sans aucun doute l'un des plus beaux textes écrits pour dénoncer les ravages de la guerre et une des plus belles chansons françaises.

Sur Ma Vie - Charles Aznavour - 1956 Le premier grand succès de Charles Aznavour, illustration parfaite de ses immenses talents de parolier.

Bambino - Dalida - 1957 Une mélodie inoubliable, une voix hors du commun et une chanson d'exception.

La Foule - Édith Piaf - 1957 Quand Piaf reprend une valse péruvienne, cela donne La Foule, une de ses plus grandes chansons.

https://embed.spotify.com/?uri=spotify%3Auser%3Aexpediafrance%3Aplaylist%3A3gWFAhM2wLLV5VumblC6BA