À Rome, une fois les musées fermés, le Colisée déserté et les rues illuminées, la vie s'installe dans les bars et les clubs de la ville... Découvrez où sortir a Rome pour profiter un maximum de vos soirées !

Commencez votre soirée à Rome par un aperitivo (apéritif) dans un bar étudiant avant de rejoindre le dance floor de l'une des boîtes à la mode dans la Cité éternelle. Mettez-vous sur votre 31 : le chic des nuits de la capitale italienne n'a d'égal que l'élégance et le charme des Romains et des Romaines qui la font vivre...

✈ Réservez votre vol et votre hôtel à Rome avec Expedia
pour profiter d'un séjour au meilleur prix ! ✈

Début de soirée : pré-festivités à la romaine

Aperitivo dans le centre historique

Les alentours de la Piazza Navona regorgent de bars à vin dans lesquels les Italiens aiment se retrouver. Ils y dégustent un verre de vino rosso (vin rouge) accompagné d'une assiette de charcuterie, ou de fromage du pays. Accompagnez-les !

Le Cul de Sac, tout près de la très touristique Piazza, se targue d'être le plus ancien bar à vins de Rome ! Il en est en tout à cas le plus riche en références. Testez l'un des millésimes parmi la centaine proposée, et savourez-le en prenant votre temps à la façon des Italiens : lentamente (lentement). La nuit ne fait que commencer !

Au Cavour 313, c'est dans une ambiance feutrée que vous dégustez votre apéro romain. Marbre et bar en acajou : le chic et l'opulence de la ville se retrouvent aussi dans son décor authentique.

Puis vous poussez la porte du bar Del Fico sur la Piazza éponyme. " Del Fico " qui signifie aussi " cool et branché " en italien, vous propose une ambiance rythmée et haute en couleur. Parfaite pour commencer à vous échauffer, avant d'aller danser.

Piazza Navona Jean-Pierre Dalbéra CC BY 2.0.jpg
La Piazza Navona - Crédit photo : Jean-Pierre Dalbéra sous licence CC BY 2.0

Bière et ambiance bohème à Trastevere et Testaccio

De l'autre coté du Tibre, dans le quartier de Trastevere, laissez-vous gagner par l'ambiance bohème de Freni e Frizioni, un ancien garage reconverti en bar. En été, la terrasse est à vous ! Sirotez-y l'un des nombreux cocktails de la carte, à la belle étoile. Et en hiver, c'est dans l'une de ses deux salles façon vintage que vous vous réfugiez !

Dans le même style, mais plus tourné vers la bière - l'autre boisson italienne -, l'Oasi della Birra sur la Piazza Testaccio met en plus à votre disposition un buffet d'amuse-gueules. Une occasion en or de prendre des forces pour affronter les longues heures à venir dans les clubs de la capitale...

Si vous passez au San Calisto, situé sur la place du même nom, ne vous étonnez pas : ici, vous buvez la bière à la bouteille. C'est même une tradition ! Mais souvenez-vous, " une fois n'est pas coutume "...

Passion du clubbing dans la Ville éternelle

Voyage au centre de la fête à Rome

C'est dans le quartier de Testaccio que les clubs sont les plus nombreux. Du rock au jazz en passant par la techno, toutes les musiques y sont représentées. À vous de faire votre choix !

L'Akab Cave sur la via di Monte Testaccio est la plus grande discothèque du quartier. Hyper branché, ce club situé dans une ancienne usine désaffectée accueille souvent de grands DJ. Allez-y en début de soirée pour écouter du jazz et du rock en live, ou plus tard dans la nuit pour vous déhancher sur de la dance et de la house.

Au Metaverso, l'ambiance reste drum & bass tout au long de la nuit. Sauf durant la nuit Twiggy ! Cette dernière a lieu une fois par mois, le samedi, et revisite les modes des années 60. Soyez rassurés : perruques colorées et pantalons pattes d'éléphants ne sont cependant pas obligatoires... !

Trastavere Street Michiel Jelijs CC BY 2.0.jpg
Quartier de Trastavere - Crédit photo : Michiel Jelijs sous licence CC BY 2.0

Du Piper au Gilda en passant par le clubbing en plein air...

C'est en vous éloignant un peu du centre historique de Rome et en rejoignant le quartier étudiant de la ville que vous trouvez l'entrée du Piper. Dressé sur la via Tagliamento, dans le secteur de San Lorenzo, ce club fondé en 1965 est toujours autant réputé. Il se peut d'ailleurs que vous deviez sans doute patienter un peu avant de pouvoir y entrer. Mais une fois à l'intérieur, à vous la diversion jusqu'au petit matin (05h00) !

Vous préférez peut-être une ambiance plus intimiste que celle du Piper ou du Goa (l'autre discothèque star de Rome) ? Misez alors sur le Gilda Club et ses soirées à thème, sélects et très hype. Attention, comme beaucoup de clubs à Rome, le Gilda ferme en été pour organiser des soirées sous la pleine lune... En l'occurrence, ici, sur la plage de Fregene.

Et comme à la Bibliotechina (dans le parc Rosati), ouverte seulement de juin à octobre, vous pouvez voir le jour se lever sur la piste de danse, comme sur la merveilleuse ville de Rome !

" Devenir DJ est une mission, pas un travail. Un peu comme un prêtre qui prend les vœux ", Claudio Coccoluto.

Claudio Coccoluto a commencé sa carrière de DJ à 13 ans, en 1978, dans la ville de Gaeta au sud de l'Italie. Mais c'est réellement en 1985 qu'il en fait sa profession, en rejoignant Rome. Ami de Giancarlino, l'un des charismatiques propriétaires du Goa, Claudio organise avec lui le festival Amore qui est en passe de devenir l'un des rendez-vous majeurs du Nouvel An à Rome. Prenez date !

Focus sur les clubs en plein air de Rome

Tout comme les commerces, une grande majorité des clubs de la Citta Eterna ferment leurs portes l'été venu. Mais certains les rouvrent ailleurs, et en plein air !

Ces bars saisonniers permettent de profiter de la fraîcheur toute relative des nuits romaines (la température descend rarement en dessous de 20 °C). La Bibliotechina, le Circolo degli Artisti ou le BarKabar sont par exemple renommés pour leurs soirées outdoor animées !

Rome en bref

Quand y aller ?

À moins de vouloir connaître absolument les soirées en plein air, la meilleure période pour profiter des discothèques de Rome s'étend entre octobre et mai. En été, beaucoup de clubs restent fermés.

Découvrez toutes nos offres de séjours à Rome à petits prix et faites des économies en réservant votre vol et votre hôtel ensemble sur Expedia.

Comment se déplacer ?

En bus : et/ou bus de nuit à partir de minuit
En métro : 05h30-00h30 (dim. 23h30, ven.-sam. 01h30)

Où dormir ?

Réservez votre hôtel à Rome en optant pour un hôtel bar ou pour un hôtel dans le quartier bohème de Trastevere. Le très animé secteur de Testaccio est aussi un site stratégique pour qui veut rentrer à pied d'une folle nuit de fête...

Où manger ?

Trastevere KmZero : Vicolo de Cinque 30/a
Cuisine italienne, plats autour de 10 €*

8 Millimetri : via del Moro 8
Cuisine italienne, prix de 5 € à 10 €*

Mordi e Vai : via B Franklin 12E
Cuisine italienne, snacks de 3 € à 5 €*

Osteria " Ancora Qua " : via Pavia 28B
Cuisine locale, plats de 10 € à 35 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Rome en fête sous l'œil de Paolo Sorrentino

Récompensé en 2014 par l'Oscar du meilleur film étranger, le film La Grande Belleza de Paolo Sorrentino vous plonge dans l'atmosphère de la Rome actuelle. Ses images et son intrigue vous invitent à voguer entre les journées calmes dans les palais et les soirées folles et décadentes où se mêlent danse, alcool et sexe. Ce film s'égrène sur des musiques de Bob Sinclar ou Yolanda Be Cool. De quoi mettre tous vos sens en éveil lors de votre voyage vers Rome !

4 événements incontournables à Rome

Février-mars : Carnevale ; fêtes, défilés, danse et musique

Juin - juillet : Rock in Roma ; festival de rock dans la cité éternelle

Novembre : Roma Jazz Festival ; auditorium Parco della Musica, musique live et danse

31 décembre : Festa di San Silvestro ; réveillon à Rome, festivités de rue, pétards, etc.