Au sud de la Pologne vit une ville qui ne s'endort jamais...

Cité royale et culturelle, Cracovie la sage s'anime dès les dernières lueurs du jour. Vibrante, exubérante et surprenante, la ville étudiante se transforme en repaire pour les clubbers et autres oiseaux de nuit. Prêt à danser jusqu'à l'aube ?

✈ Envie de partir faire la fête à Cracovie ? Profitez vite de nos offres pour réserver votre séjour à Cracovie ! ✈

Jour 1 : farniente, plage et clubbing à Cracovie

Chill-out (détente) sur la plage de Cracovie

Avec plus de 200 bars et clubs à votre disposition, votre séjour festif à Cracovie s'annonce chargé. Commencez donc en douceur, par un bon snadanie (petit-déjeuner) au Forum Przestrzenie.

Datant de l'ère communiste, cet hôtel à l'architecture massive est devenu depuis 2012 un bar-club-restaurant et l'un des lieux de rendez-vous de la culture alternative cracovienne. À partir de 10 h du matin, sa plage en bord de Vistule et son ambiance chill-out vous prépare doucement à une nuit de folie. Si le temps le permet, installez-vous dans une chaise longue et profitez de la vue sur le château deWawel.

En fin d'après-midi, dirigez-vous vers le quartier Kazimierz, pour y manger un morceau avant de succomber à l'appel des dancefloors. Vous êtes pressé ? Le Bagelmama de la rue Djawór vous promet un repas rapide !

Cracovie  Sukiennice shutterstock.jpg
Sukiennice, Cracovie - Crédit photo : Shutterstock

Du bar aux clubs de Kazimierz

Le côté hype du quartier juif tient en grande partie à ses bars et à ses clubs où se pressent les artistes de Cracovie et la jeunesse Erasmus. Le code vestimentaire y est moins strict que dans les clubs du centre historique. Parfait si vous n'avez pas envie de repasser à l'hôtel !

Sur la place Nowy, le bar l'Alchémia est un incontournable, tout comme le Singer. Attention toutefois : bien que très animés, ces établissements à l'atmosphère sombre ne plaisent pas à tout le monde.

Continuez votre soirée en allant vous emplir la tête de musique rock, new-wave et indie-pop au Piekny Pies. Autrefois installé dans une cave, tout comme une bonne partie des clubs et bars de Cracovie, le Piekny Pies a déménagé pour pouvoir accueillir des concerts live.

Du bon son plein les oreilles, vous terminez la nuit dans l'un des 3 clubs de la rue Djawór. Entre le frenchcore du Kawiarnia Naukowa, le R'n'B et le lounge bar du Caryca Dajwor, laissez le groove parler pour vous jusqu'à 7 h du matin...

Jour 2 : se remettre de sa soirée, et recommencer !

Repas polonais en centre-ville

Après cette folle nuit blanche, faites une pause devant un café en profitant des terrasses de la Rynek Glowny. Les plus frileux (ou les plus fatigués) peuvent même réclamer une couverture ou un parasol chauffant.

Le midi, prenez la direction d'un mileczny-bar (bars à lait) pour un déjeuner rapide et équilibré. Ces cantines à tout petit-prix, reliques de l'ère communiste, sont une aubaine pour les portefeuilles parfois malmenés des clubbers. Pour moins de 5 €*, vous voici attablé devant un vrai repas traditionnel polonais dans l'U Stasi de la rue Mikolajska. Attention : premier arrivé, premier servi ! Si vous voulez goûter au pierogi (raviole sucrée ou salée) ou à la kotlet schabowy (côtelettes de porc à la polonaise), arrivez avant 14 h !

Market Square Cracovie.jpg
Market Square, Cracovie

Des soirées pour tous les goûts à Cracovie

Maintenant que vous avez repris des forces, plongez de nouveau dans l'ambiance multiculturelle de Cracovie. Pour cela, poussez la porte du Klub Re à l'est du Stare Miasto (centre historique). Ouvert dès 12 h, le club propose une programmation pour le moins éclectique : rock, folk et indie. Le tout dans une atmosphère surchauffée, due en partie à l'exiguïté de la cave qui héberge cet établissement.

Autre cave, autre atmosphère : le Piwnica Pod Baranami existe depuis 1956. Foncez-y pour commencer votre soirée au son du jazz et devant un choix incroyable de cocktails.

Les nostalgiques se retrouvent dans l'ambiance 70-80's du Łubu Dubu sur Mikołajska : fauteuils en skaï, affiches et vinyles d'époque, musique disco et boules à facettes... Pensez à enfiler votre pantalon patte d'eph' !

Mais si vous préférez vous mêler aux jets-setters, alors filez à la porte du très sélect Baccarat de la rue Stolarska. Tenue correcte exigée pour pouvoir vibrer au son des DJ internationaux invités ici.

Plus abordable, mais dans un tout autre style, le Cien propose un mix d'house et de techno. Valeur sûre des nuits de Cracovie depuis 2003, ce lieu a accueilli quelques grands noms de la scène internationale tels que Alex Miles, Carita La Nina ou D. Ramirez. Un bon endroit pour clôturer votre week-end de fête et de folies à Cracovie !

" Dans son sens le plus large possible, la musique que je fais est la version contemporaine de la musique électronique. ", Philipp Sherbune.

Philipp Sherbune, chroniqueur, journaliste pour The Wire, Pitchfork et parfois le New York Times, est également DJ la nuit. Habitué de l'Unsound Festival de Cracovie, il est aussi un des éditeurs de Rhapsody.com et l'inventeur du terme " Microhouse ". Complétez votre playlist de voyage pour le découvrir !

Festival Unsound, temps fort de Cracovie

Relativement jeune, le Festival Unsound résonne chaque mois d'octobre depuis 2003, au cœur de Cracovie. En 12 ans, la petite manifestation qui ne rassemblait que quelques spectateurs est devenue un incontournable de la musique électro et underground. Éclectique, aussi bien dans sa programmation (dubstep, noise, néoclassique...) que dans les lieux investis (hangars, musées, églises...) l'Unsound festival a essaimé à Londres, à Toronto et même à New York !

Cracovie en bref

Quand y aller ?

Pour faire la fête ? Toute l'année ! En été, les bars et les clubs perdent de nombreux étudiants, mais gagnent les touristes.

Faites des économies sur votre séjour à Cracovie en réservant votre vol et votre hôtel ensemble sur Expedia.

Comment se déplacer ?

En bus/tram : ticket 24h, 2,50 €* env., service de nuit
À pied : facile et prudent, pour aller d'un club à l'autre

Où dormir ?

Parmi les hôtels de Cracovie, posez vos valises dans un hôtel du centre-ville, délimité par le Planty Park. Ou alors dans les quartiers Podgorze ou Kazimierz.

Où manger ?

Forum Przestrzenie : Marii Konopnickiej 28
Cuisine polonaise et internationale, prix de 1,50 à 5,50 €* env.

Bagelmama : Dajwór 10
Bagels, soupes, prix de 2,10 à 4 €* env.

U Stasi : Mikolajska 16
Cuisine polonaise, prix de 0,50 à 4,65 €*

Trattoria Mamma Mia : Karmelicka 14
Pizzas, prix de 3,50 à 7,70 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

Le saviez-vous ?

David Bowie, qui a enflammé les pistes avec son célèbre Let's dance, a puisé son inspiration en Pologne pour composer son titre Warsawa (Varsovie). Mais il n'est pas le seul : Joy Division à ses débuts portait le nom de Warsawa, et les groupes ELP (rock progressif) et Tangerine Dream (musique électronique) ont rendu hommage au pays avec un album chacun. U2ne s'est " contenté " que d'un seul titre : New Year's Day !

De là à dire que Cracovie, la capitale culturelle de la Pologne, est également capitale de la fête et de la musique...

4 évènements festifs incontournables à Cracovie

Juin : Grande parade des dragons ; défilé coloré et résolument festif !

Juin : Wianki ; fête de la Saint-Jean, festivités et concerts à Wawel

Juillet : Festival de la culture juive

Octobre : Unsound festival ; le plein de musique électro