Wembley, Arsenal, Chelsea... découvrez pourquoi Londres rayonne dans le milieu du football depuis plus d'un siècle.

Parmi toutes les religions de cette ville cosmopolite, le football en est une incontournable. La capitale britannique n'abrite pas moins de 14 clubs de foot et presque autant de stades. Alors, chaussez vos crampons : immediate boarding !

JOUR 1

Bienvenue au Wembley Stadium

Commencez votre séjour de fan du ballon rond par la visite d'un des symboles phares du football britannique: le Wembley Stadium. Ce stade de 90 000 places, reconstruit en 2007 pour accueillir les Jeux Olympiques de Londres, est le deuxième plus grand d'Europe.

Accessible en métro (station de Wembley Park au nord-ouest de Londres), il ouvre ses portes au public pour une visite exceptionnelle. En suivant le parcours du Wembley Stadium Tour, vous découvrez les tribunes, la loge royale, la salle de presse et les vestiaires. Et enfin, vous foulez le célèbre tunnel emprunté par les joueurs avant d'entrer sur le terrain. Vous entendez les supporters crier ?

À la fin de la visite, ne manquez pas de saluer la statue de Bobby Moore, le footballeur qui a offert la victoire à l'Angleterre lors du mondial 66.

Dirigez-vous ensuite vers High Road et le pub JJ Moon's pour un club sandwich et... une bière évidemment !

Dans les tribunes du stade d'Arsenal

Vous êtes un fervent supporter des Gunners ? Direction la station de métro Arsenal et l'Emirates Stadium pour assister à un match en live. Pas de temps à perdre : la ligue anglaise a en effet fixé les horaires des matchs à 16 h pour éviter les débordements de fin de soirée.

Situé au nord de Londres, le stade d'Arsenal vous accueille dans une atmosphère festive et bon enfant pour un match de Premier League inoubliable.

La plupart étant généralement à guichet fermé, privilégiez les rencontres amicales ou de divisions secondaires pour lesquelles il est plus facile d'obtenir des billets. Et si vous n'avez pas réussi à vous procurer des places, installez-vous confortablement dans un pub à proximité du stade et profitez de l'ambiance.

À la sortie, vous pouvez aller faire un peu de shopping dans la boutique du club d'Arsenal : Highbury House. À vous les écharpes, maillots et ballons aux couleurs de l'ancienne équipe de Thierry Henry.

Londres, jusqu'au bout de la nuit

Après le match, regagnez le centre de Londres. Dirigez-vous à pied vers Upper Street à 25 min de marche d'Emirates Stadium. Une fois sur place, profitez des bars de nuit, comme The Library ou Rattlesnake, pour faire la fête dans une des rues les plus hype de Londres !

JOUR 2

Allez Chelsea, allez les " Blues " !

Après une grasse matinée bien méritée, rendez-vous à la station de Fulham Broadway. Vous arrivez à 400 mètres de la pelouse d'un des clubs les plus mythiques de Londres : Chelsea, également appelé The Blues.

stanford-bridgeCCommons.jpg
Stamford Bridge par Erik Drost sous licence CC BY 2.0

Avant de rejoindre le Stamford Bridge Stadium, reprenez des forces à TheAnglesea Arms, l'un des pubs attitrés des fans de l'équipe de Chelsea. L'ambiance y est sportive et chaleureuse!

Après un hamburger et une pinte de bière, il est temps d'aller visiter le stade de Chelsea. Au musée, vous découvrez les maillots ayant appartenu aux plus grands, les coupes rappelant les plus belles victoires et les portraits de vos idoles. Vous pénétrez ensuite dans l'enceinte Stamford Bridge Stadium et ressentez la puissance de ce lieu historique.

À la sortie, dirigez-vous vers le second stade du district : le Craven Cottage, siège du Fulham FC et admirez sa façade de briques rouges façon " factory ".

Club de Tottenham et vue sur Londres

Cap vers le nord de Londres pour découvrir le stade de White Hart Line, berceau du Tottenham. Ce club, dont les membres sont surnommés les Lillywhites, en raison de leurs maillots blancs, est le premier à avoir remporté un trophée européen : la Coupe des coupes.

Profitez ensuite d'une pinte de bière au Paramount Bar, en haut de la tour Center Point. La vue sur Londres est magique...

Le Wembley Stadium, stade aux deux vies

Souvent appelé simplement " Wembley ", le plus grand stade d'Angleterre a vécu deux vies. Le premier stade fut construit pour accueillir l'exposition britannique de 1924. Il devint rapidement un haut lieu du football anglais. Également utilisé comme stade olympique, salle de concert et stade de rugby, le Wembley Stadium fut rasé en 2003. Une nouvelle arène de 90 000 places fut reconstruite et ouverte en 2007. Aujourd'hui, l'arche de 133 m de haut, surplombant le stade, se voit depuis le centre de Londres.

Londres sous la plume de John King

Le football londonien a son écrivain en la personne de John King. L'auteur de Football Factory nous plonge dans la vie d'un supporter de l'équipe de Chelsea. Tom Johnson, le protagoniste, nous emmène dans l'ambiance sombre du hooliganisme des années 80 : matchs, bières et bagarres sur fond de racisme et de chômage.

Londres en bref

Quand y aller ?

La saison de football en Angleterre débute mi-août et se termine en mai. Si vous voulez assister à un match, il est préférable programmer votre week-end à Londres durant cette période.

Comment se déplacer ?

Métro : Les stades sont proches des stations de métro. Il est donc plus facile d'emprunter le tube. Procurez-vous une Oyster Card (carte d'abonnement). Horaires 5 h 00 - minuit (dimanche horaires restreints)

Bus : très abordables, les bus circulent 24 h/24

Où dormir ?

Si vos déplacements se font en métro, un hôtel proche du quartier de King's Cross et de sa grosse station est préférable.

Où manger ?

Paramount Bar : New Oxford Street (réservation obligatoire)

The Beehive : Stoneleigh Road, Tottenham

The Anglesa Arms : 15 Selwood Terrace

" Le football en Angleterre n'est pas une question de vie ou de mort. C'est bien plus important. "

David Beckham, la star du football anglais, est né à Londres en 1975. Engagé à l'âge de 17 ans par Manchester United, il emmène le club vers la victoire et remporte la Premier League grâce à ses talents de buteur. Pourtant, en 1998, lors de la coupe du monde, il est accusé par les supporters d'avoir fait perdre l'équipe d'Angleterre. Sa carrière rebondit ensuite quand il gagne la Ligue des Champions, toujours aux couleurs de Manchester United, en 1999.

5 événements incontournables

Mars : Finale de la Coupe de la Ligue

Juillet à mai : UEFA Champions League

Août : Emirates Cup, compétition amicale entre le club d'Arsenal et de grandes équipes européennes.

Août : Lancement de la Premier League (Championnat d'Angleterre)

Août : Community Shield, match caritatif entre le champion d'Angleterre et le gagnant de la coupe de la Ligue