Découvrez les plages du Débarquement du 6 juin 1944, théâtre d'une opération militaire hors du commun.

Les plages de Normandie sont chargées d'un passé impressionnant. Partez sur les traces des Alliés et revivez de manière unique l'un des épisodes les plus marquants de la Seconde Guerre mondiale.

Retour sur un jour de juin 1944... le Jour J.

La bataille d'Omaha Beach

Le Débarquement du 6 juin 1944, c'est avant tout le choix de cinq plages stratégiques situées entre la côte ouest du département du Calvados et la côte sud-est du Cotentin. Leurs noms de codes ? Utah, Omaha, Gold, Juno et Sword.

Premier et tragique épisode du Débarquement, la bataille d'Omaha Beach qui vaut à la plage le surnom de Bloody Omaha (Omaha la sanglante) en raison des nombreuses pertes humaines recensées.

Ne manquez pas le cimetière de Colleville-sur-Mer qui surplombe la plage : les soldats américains tombés pour libérer l'Europe y reposent sous des croix immaculées. Un spectacle poignant où la beauté de la nature semble vouloir alléger le poids du passé.

memorial ohama beach.jpg
Mémorial Ohama Beach

Des musées pour mieux comprendre l'histoire

À l'ouest, l'épisode d'Utah Beach fut un succès militaire. Construit à l'endroit même où débarquèrent les soldats il y a 70 ans, le Musée du Débarquement est une visite incontournable. Passionnant, il retrace chronologiquement les événements du "Jour J" à l'aide d'objets et de documents d'époque.

Dans le secteur de Gold Beach, découvrez le Débarquement depuis les rangs adverses. Visitez sans hésiter la batterie de Longues-sur-Mer (un ancien poste de défense allemand).

Entre les plages Gold et Sword, la plage Juno fut le lieu du débarquement des troupes canadiennes. Pour honorer leur contribution à la libération de l'Europe, la ville de Courseulles-sur-Mer leur consacre un musée : le Centre Juno Beach. Ce lieu culturel présente l'ensemble de l'action canadienne menée pendant la Seconde Guerre mondiale.

La Pointe du Hoc est un spot à ne pas manquer. À la jonction d'Utah Beach et d'Omaha Beach, cette avancée sur la mer fut un point stratégique sur lequel eu lieu l'un des plus durs combats de la Bataille de Normandie.

Le long de la voie de la Liberté...

La voie de la Liberté est un itinéraire retraçant le parcours des Alliés lors de la libération du Nord de la France à partir du 6 juin 1944. Empruntez-la et découvrez l'histoire unique des communes de la côte normande.

De Sainte-Mère-Église...

Le parcours débute à Sainte-Mère-Église, première commune française libérée par les airs. En effet, comme le prévoyait l'opération Overlord (le nom de code des événements), des milliers de parachutistes américains surprirent les Allemands avant même le début du Débarquement.

Près de l'église, levez la tête : la silhouette d'un parachutiste est encore accrochée au clocher ! Ne manquez pas le Musée Airborne qui illustre l'action des forces aéroportées alliées et accueille les cérémonies de commémoration annuelles.

... ASaint-Côme-du-Mont

La petite commune de Saint-Côme-du-Mont, près d'Omaha Beach, a elle aussi été le témoin de combats pour la liberté. Dans la bataille, les Allemands tuèrent, à un carrefour, un chef de char américain. Son corps resta là plusieurs jours. Ce lieu fut alors baptisé le Dead Man's Corner (le carrefour de l'Homme Mort). Le seul bâtiment du croisement abrite désormais un musée : allez y admirer le matériel des parachutistes !

arromanches beach.jpg
Arromanches

Les incontournables : Arromanches et le mémorial de Caen

Autre ville pleine de surprises, Arromanches vous en apprend encore plus sur l'organisation du Débarquement. Les vestiges du port artificiel construit par les Alliés en 1944 sont encore visibles depuis le littoral. Assemblé au large des côtes normandes, le Port Mulberry devait rendre possible le ravitaillement des soldats. Pour tout savoir sur son fonctionnement, foncez au Musée du Débarquement !

Votre visite sur les traces des Alliés doit forcément passer par le Mémorial de Caen. Véritable mine d'or pour les fans d'histoire, il en dit long sur la vie sous l'occupation, relate le Débarquement, mais revient aussi sur une grande partie de l'Histoire du XXe siècle. Des centaines d'heures de films et des dizaines de milliers de photos vous font remonter dans le temps... Bon voyage !

John Steele, le parachutiste de Sainte-Mère-Eglise

Lors de l'assaut aérien lancé sur Sainte-Mère-Eglise la nuit du 5 au 6 juin 1944, de nombreux parachutistes n'atterrirent pas exactement où ils l'avaient prévu...

Ce fut le cas de John Steele, parachutiste américain qui, blessé, resta accroché au clocher de l'église pendant deux heures. Finalement détaché par des soldats allemands, il est fait prisonnier et devient le symbole de la ville ! Encore aujourd'hui, un faux parachutiste est attaché au clocher de l'église du village en son honneur.

Les plages du Débarquement sous l'œil de Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki, Gerd Oswald et Darryl F. Zanuck

Le long-métrage Le Jour le plus long est très certainement l'un des films les plus connus sur le Débarquement du 6 juin 1944. Entre vérités historiques et fiction, il retrace les combats des Alliés. L'acteur français Bourvil incarne le maire de Colleville-sur-Mer. Ce film américain a remporté l'Oscar du meilleur film en 1962 et a joui d'un grand succès auprès du public français lors de sa diffusion à la télévision.

Les plages du Débarquement en bref

Quand y aller ?

Pour apprécier au mieux les plages et paysages normands, préférez l'été ou le printemps. Juin est le mois idéal pour profiter des événements organisés en mémoire du Débarquement.

Comment se déplacer ?

En train : depuis toutes les grandes villes de France pour vous rendre à Caen ou Carentan.

En voiture : pour parcourir la région à votre guise.

En bus : plusieurs bus relient les principales villes de la région.

Où dormir ?

La côte normande regorge de petits hôtels de charme. Pour être au plus près des plages, mais rester en ville, logez-vous à Caen ou à Cherbourg. Vous y trouverez également des établissements haut de gamme.

Où manger ?

La Chaumière : 10 rue Mer, Longues-sur Mer

Le John Steele : 4 rue Cap de Laine, Sainte-Mère-Église

" Vous êtes sur le point de vous embarquer pour la grande croisade vers laquelle ont tendu tous nos efforts pendant de longs mois. Les yeux du monde sont fixés sur vous. "

Le Général Dwight David Eisenhower joua un grand rôle dans la Bataille de Normandie en tant que chef des Forces Alliées en Europe. Stratège militaire, il donna le feu vert pour le Débarquement du 6 juin 1944. Président de l'OTAN (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord) dans les années 50, il devient Président des États-Unis en 1952.

5 événements incontournables

27 mai : Memorial Day, commémoration du Débarquement au cimetière américain de Colleville-sur-Mer

8 mai : Armistice de mai 1945, cérémonies officielles et militaires

6 juin : Fête anniversaire du Débarquement, festivités à Sainte-Mère-Eglise

6 juin : D-Day Festival, spectacles et concerts à Bayeux

6 juin : Ultra D-Day Trail, course à pied à l'occasion de l'anniversaire du Débarquement sur Omaha Beach