En tant que partenaire de voyage officiel de la Ligue des champions de l'UEFA, nous avons décidé de visiter les villes des 16 clubs encore en lice pour vous présenter en détail les lieux à ne pas manquer lors de votre prochain voyage. Dans cet article, nous nous rendons à Madrid, berceau de deux des équipes qualifiées pour les huitièmes de finale : le Club Atlético de Madrid et le Real Madrid CF.

***Suivez votre club favori partout en Europe, au fil des matches de l'UEFA Champions League, et voyagez comme un champion avec Expedia à Découvrez nos offres de voyage !***

_logo_UEFA2.png?1549528778_

Il va sans dire que le Real Madrid CF est l'un des clubs de football les plus performants au monde, tandis que le Club Atlético de Madrid, même s'il reste relativement dans son ombre, ne manque pas de hargne et a même remporté la Supercoupe de l'UEFA face à son rival en 2018. L'enthousiasme des supporters est quant à lui parfaitement incroyable quelle que soit l'équipe, et cette passion du foot est loin d'être confinée aux stades.

Des petites places aux bars à tapas, les rues de Madrid fourmillent de supporters les jours de match, et l'ambiance est tout simplement électrique à chaque fois que l'un des clubs remporte un titre, recrute un nouveau joueur ou marque un but.

Et avec les visites des stades, les bars de supporters et une atmosphère des plus chaleureuses, les fans de football en visite n'ont aucun mal à se joindre à la fête. Alors, qu'attendez-vous pour vous mêler aux Madrileños et explorer les meilleures choses à faire et à voir à Madrid ?

Imagebox_-_Circulo_de_Bellas_Artes_Madrid_-_2018_05_03_Madrid-387.jpg?1548991798

Crédit image : Tourism Media

À la rencontre des équipes : le Real Madrid CF et le Club Atlético de Madrid

Real Madrid CF

Quand on pense aux meilleurs clubs du monde, celui-là vient tout de suite à l'esprit. Beaucoup le considèrent tout simplement comme le numéro 1 (surtout ses supporters, évidemment). Son palmarès n'est en effet dépassé que par le FC Barcelone en Europe, et il possède plus de titres de la Ligue des champions de l'UEFA que n'importe quelle autre équipe. La simple évocation de quelques-uns des joueurs qui ont sublimé ce sport en portant le maillot blanc suffit à se faire une idée de la grandeur du club : Zinedine Zidane, Roberto Carlos, Luís Figo, David Beckham, Cristiano Ronaldo, et encore aujourd'hui, Sergio Ramos...

ANECDOTE

Le nom actuel du club a été adopté en 1920, lorsque le roi Alphonse XIII a ajouté le mot " real ", qui signifie " royal " (et qu'une couronne a été intégrée au blason de l'équipe).

Imagebox_-_Puerta_del_Sol_-_2018_05_08_Madrid_Iconic-341.jpg?1549536546

Crédit image : Tourism Media

Club Atlético de Madrid

La " deuxième équipe " de la ville, fondée en 1903, a elle aussi remporté d'assez grandes victoires. Le triomphe du Club Atlético de Madrid en 2018 contre le Real Madrid CF lors de la Supercoupe de l'UEFA a été la troisième victoire de l'équipe dans cette compétition.

Parmi les plus grands noms qui ont porté le maillot aux rayures rouges et blanches, citons Christian Vieri, Sergio Agüero, Fernando Torres et Diego Costa, qui est d'ailleurs revenu au club en 2018 après trois ans passés au Chelsea FC. Grand fan du club, le roi d'Espagne Philippe VI en est devenu le président d'honneur en 2003.

ANECDOTE

Los Colchoneros, ou " les matelassiers ", est l'un des nombreux surnoms de l'équipe, car les rayures du maillot ressemblent apparemment aux vieux couvre-lits !

Rayo Vallecano de Madrid

Eh oui, Madrid compte un troisième club dans son impressionnant patrimoine footballistique ! Celui-là ne possède pas le palmarès de ses grands rivaux, mais les supporters du Rayo Vallecano de Madrid (les " Rayistas ") sont à fond derrière leur équipe, qui fait du yoyo entre la Liga et la Segunda División (seconde division). Le stade du Rayo Vallecano de Madrid, Vallecas, est situé dans le quartier populaire du même nom, au sud-est du centre-ville de Madrid, et peut accueillir 15 000 personnes environ.

Imagebox_-_Barrio_de_las_Letras_-_2018_05_03_Madrid-275.jpg?1548992076

Crédit image : Tourism Media

Pleins feux sur les stades de football de Madrid : l'Estadio Santiago Bernabéu et l'Estadio Metropolitano

Estadio Santiago Bernabéu (MSV 320) - Quartier Chamartín

L'atmosphère autour du stade du Real Madrid CF est électrique, même les jours sans match. Il s'agit du troisième plus grand stade d'Europe, avec plus de 81 000 places et trois espaces de réception. Il est possible de le visiter de manière autonome avec un audioguide interactif, afin de parcourir les expositions sur l'histoire du club, d'admirer les trophées et même de jeter un œil dans les vestiaires et la loge royale. Le prix des visites est réduit pour les abonnés. Les billets pour les matches peuvent quant à eux être achetés en ligne ou au guichet, mais ils sont vite épuisés pour les plus grandes rencontres, comme les derbys ou lors des compétitions importantes.

S'y rendre : Le stade est situé à 20 minutes de route du centre-ville, et à 15 minutes de l'aéroport en voiture. Vous pourrez également vous y rendre en métro via la ligne 10 jusqu'à la station Santiago Bernabéu.

Où se restaurer et que faire à Chamartín

Vous adorerez passer un peu de temps dans ce district avant et après le match, et pas seulement parce qu'il fourmille de supporters. Chamartín est parsemé de restaurants de tapas et de bars sympathiques, et compte plusieurs hôtels.

Bien connu des Madrilènes, le restaurant-grill Asador Donostiarra[1] est un repaire populaire des supporters du Real Madrid CF, à seulement 15 minutes de marche du stade. Vous pourrez également chercher les joueurs et leur moitié toujours glamour dans les boutiques et les restaurants de Salamanca, l'un des quartiers les plus huppés de Madrid, à une courte distance de marche de Chamartin.

Asador Donostiarra, Calle de la Infanta Mercedes, 79, 28020 Madrid

_2018_05_06_Madrid-61.jpg?1548991970_Crédit image : Tourism Media

Estadio Metropolitano - Quartier San Blas-Canillejas

Le stade du Club Atlético de Madrid a ouvert ses portes fin 2017 et a rapidement été annoncé comme hôte de la finale de la Ligue des champions de l'UEFA 2019. Cette nouvelle arène peut accueillir environ 68 000 spectateurs. Dotée d'un remarquable toit ondulé et de sièges rouge vif, elle peut être visitée avec ou sans guide. Les billets pour les matches peuvent être achetés sur le site Web du club ou à l'entrée, bien que les places pour les rencontres majeures soient souvent vite épuisées ; il est donc préférable de s'y prendre à l'avance si possible.

S'y rendre : Le stade est accessible en voiture, en environ 20 minutes depuis le centre-ville, ou par le métro, via la ligne 7 jusqu'à la station Estadio Metropolitano. Notez que vous devrez changer de ligne si vous partez du centre-ville. Le stade est par ailleurs à 5 minutes de route de l'aéroport Adolfo-Suárez de Madrid-Barajas.

Où se restaurer et que faire à San Blas-Canillejas

Il s'agit d'un quartier industriel en développement, donc n'hésitez pas à vous rendre dans le centre de Madrid si vous avez le temps. Si vous n'avez pas réussi à obtenir un billet pour le match, le Musée de cire de Madrid pourra faire office de consolation : peuplé de légendes du football, parmi lesquelles Zidane et Ronaldo, il mérite amplement une visite. Et si vous souhaitez manger quelque chose avant le match, ne manquez pas de vous rendre au nord du quartier San Blas-Canillejas pour savourer un plat espagnol traditionnel au sympathique El Goterón.

El Goterón, Calle Aliaga, 12, 28022 Madrid

Imagebox_-_Fountain_of_Neptune_-_2018_05_03_Madrid-323.jpg?1549536644

Crédit image : Tourism Media

Faire la fête à Madrid après le match

Où célébrer la victoire : les fontaines de Madrid

En cas de victoire, et ce peu importe l'équipe madrilène, les bars et les rues du centre-ville s'animent avec ferveur. Toutefois, pour vous joindre au noyau dur des supporters de votre équipe de cœur, vous devez savoir à quelle fontaine vous rendre. En effet, les Madrilènes adorent fêter leur triomphe en dansant et en s'éclaboussant dans les fontaines, se livrant à des petites fêtes aquatiques à chaque victoire majeure (ou même mineure).

Les passionnés du Real Madrid CF se rassemblent ainsi autour de la fontaine de Cybèle, près de l'hôtel de ville, tandis que les amoureux du Club Atlético de Madrid préfèrent la fontaine de Neptune, surplombée par une statue du dieu romain. Les fans du Rayistas ont quant à eux jeté leur dévolu sur la fontaine à l'extérieur du siège de l'Assemblée de Madrid. Enfin, quand c'est l'équipe nationale espagnole qui gagne, les rivalités locales sont mises de côté et tous se réunissent au centre-ville, sur la Plaza de Colón !

Imagebox_-_Madrid_City_Hall_-29.jpg?1548991915

Crédit image : Tourism Media

Sortir à Madrid

La concentration de bars et de clubs augmente à mesure que l'on descend le Paseo de la Castellana en direction du centre-ville. Si vous ne parvenez pas à obtenir un billet pour le stade, il existe de nombreuses alternatives pour profiter de l'atmosphère bouillonnante des jours de match. Dans le centre, les pubs et bars à vin de Sol se remplissent vite de supporters joviaux en quête de l'écran le plus proche, tandis que le Barrio de Las Letras, le quartier des Lettres, est un lieu (un peu) plus calme.

Informations pratiques

Vous pouvez prendre un vol pour Madrid depuis plusieurs aéroports français. Le trajet dure environ 1 heure 30 depuis Paris et 1 heure 15 depuis Marseille ou Lyon. Côté hébergement, le mieux est sans doute de séjourner dans un hôtel à proximité de l'un des stades de Madrid, surtout si vous avez des billets pour un match. On trouve en effet de nombreux hôtels près de l'Estadio Santiago Bernabéu et de l'Estadio Metropolitano.

Alors, prêt pour votre voyage footballistique à Madrid ? Des hôtels élégants aux bars pleins de vie et aux paisibles rues pavées, la capitale de l'Espagne séduit à coup sûr. La seule question est de savoir quelle équipe vous allez soutenir...

Pour mieux organiser votre séjour foot à Madrid, consultez le guide de voyage Expedia : Madrid pour les sportifs en un week-end.

logo_UEFA2.png?1549528778