Un voyage au plus-que-parfait dans le pays des hommes " parfaits "...

Le territoire cathare, orné de ses sentinelles de pierres inexpugnables, vous invite à revivre l'épopée fascinante des hommes qui se désignaient comme les " parfaits " ou les " bonshommes ".

Venez caresser, le temps des vacances, la chaude lumière du sud à travers la garrigue parfumée, les vignes généreuses et les chemins de randonnée... Voyageur, préparez-vous à remonter le temps !

Le pays cathare, une promenade à travers l'histoire

L'expansion des cathares

Il était une fois, au moyen-âge, une communauté chrétienne connue sous le nom du peuple des cathares.

Très appréciés dans les contrées occitanes (actuelles régions Midi-Pyrénées et Languedoc Roussillon), ils se déplaçaient de Carcassonne à Béziers en passant par Foix,Toulouse et Albi, prêchant la " bonne " parole auprès de ceux qu'ils croisaient.

Ils dénonçaient la propriété, les fastes de l'église, le culte des images, les sacrements et les luttes de pouvoir et d'argent. Ils prônaient un retour à la sobriété, aux valeurs des saintes Écritures et à une vision spirituelle de la religion. Leur idéologie intéressa la noblesse locale comme les comtes de Toulouse, de Foix et de Mirepoix. C'est dire s'ils étaient populaires

55d6063f338d9c015f99de97a08deb0a.jpgLa forteresse de Montségur

La répression de l'Eglise

Et pourtant, le courant cathare, un brin subversif, n'était pas du goût des autorités religieuses dominantes. Face au succès croissant de ces " bonshommes ", l'Église trembla et ordonna une croisade contre les dissidents cathares... Et voilà que les armées de Simon de Montfort (le chef des troupes papales) débarquèrent dans les pays de la langue d'oc !

Les douces terres du sud devinrent alors le théâtre d'affrontements sanglants. Les cathares résistèrent durant de longues années, en vain. L'inquisition fut mise en place et les persécutions se multiplièrent. Ultime refuge de l'église cathare, la forteresse deMontségur capitula en 1244.

Ainsi disparurent les cathares et, avec eux, un pan de la culture occitane, mise à l'honneur par les troubadours (musiciens médiévaux).

Si les cathares furent évincés, les majestueux châteaux qui les accueillirent portent toujours les marques de cette histoire aussi tragique qu'exaltante. La culture du Midi semble conserver intacte l'empreinte de l'idéal cathare.

Sur les traces des Cathares

La ronde des châteaux

Faites la tournée des châteaux du Pays cathare et revivez pas à pas l'épopée des " bons chrétiens ".

Juchés sur des promontoires rocheux vertigineux, dominant le cadre accidenté et sauvage du paysage languedocien et midi pyrénéen, les châteaux du Pays cathare impressionnent !

Le plus célèbre, le château de Montségur, rappelle la fin tragique de l'aventure cathare. Là, à 1 207 mètres d'altitude, une centaine d'hérétiques cathares vaincus par les vicissitudes de l'histoire s'immolèrent, dans les flammes du bûcher préparé par les armées du pape. Sur place, une stèle rappelle l'évènement.

Autre point incontournable, même vertige : la citadelle de Quéribus. Erigée sur une étroite crête rocheuse, elle vous donne le sentiment d'être le maitre du monde. Vous dominez la plaine insondable du Roussillon et assistez aux noces du vent et de la lumière méridionale.

À quelques pas de Quéribus, le château de Peyrepertuse vous invite à défier les crêtes du massif des Corbières. Le cadre est si chevaleresque que l'on s'attend à voir surgir les soldats de l'armée de Montfort à tout moment.

Le château d'Aguilar dévoile quant à lui sa silhouette massive, telle une couronne auréolant la montagne. La pierre et la nature, sauvages, s'adonnent ici à un éternel duel de beauté et de majesté.

Castle From Above.jpgLe château de Peyrepertuse

Randonnées sur les chemins cathares

Envie de partir sur les pas des cathares ? Fuyant l'inquisition et les persécutions, ils mirent le cap vers la Catalogne. Suivez le chemin des bonshommes de Foix en Ariège à Berga en Espagne. Vous pouvez, en fonction de votre temps et de vos envies, n'effectuer qu'un segment du trek.

Empruntez aussi le sentier moyenâgeux qui vous mène, en une bonne demi-journée, du château de Montségur, dernier fief des cathares, jusqu'àLavelanet. Les bonshommes empruntaient ce chemin pour aller vendre leurs draps tissés de laine de mouton.

Les plus sportifs mettent le cap vers le sentier cathare qui, serpentant entre garrigues, vignes et châteaux cathares, mène le visiteur de Port la Nouvelle, sur les bords de la Méditerranée à Foix, en Ariège.

Si vous voulez vous limiter à l'essentiel, optez pour le tronçon entre Montségur et Roquefixade (17 km), deux sites emblématiques de l'histoire des bons hommes.

Un château cathare ésotérique

Avis aux passionnés de mystères insondables ! Le château de Montségur est un lieu entouré de légendes. Dernier bastion de la résistance cathare, la forteresse pyrénéenne abritait, dit-on, les clés de la connaissance du graal (objet mythique) ainsi qu'un trésor cathare.

On raconte également qu'au solstice d'été, les rayons du soleil s'alignent avec une précision millimétrée sur l'architecture du monument.

Château du Graal ou château tout court, le site n'en demeure pas moins exceptionnel.

Les cathares sous la plume d'Anne Brenon

Anne Brenon, écrivaine et conservatrice des archives de France vous éclaire sur la société des bonshommes dans son ouvrage Le vrai visage du catharisme.

Elle y analyse la religion des cathares qui se considéraient comme de bons chrétiens, alors que leurs adversaires catholiques les qualifiaient d'hérétiques.

Pourfendant les idées reçues, Anne Brenon s'attache à montrer le " vrai visage des cathares ", dans le contexte historique de la société médiévale. Un ouvrage très documenté à recommander aux spécialistes comme aux néophytes.

Le pays cathare en bref

Quand y aller ?

Au printemps pour les paysages effervescents, en été pour le temps au beau fixe (à éviter toutefois si vous craignez la chaleur) et à l'automne pour les couleurs saisonnières et les températures encore douces.

Comment se déplacer ?

Lalocation de voiture est indispensable pour explorer les terres cathares et partir à l'assaut des nombreux châteaux.

Les plus sportifs optent pour les randonnées ou les chevauchées à VTT.

Pour des vacances relax, voguez sur le canal du Midi qui coule paisiblement non loin des citadelles vertigineuses.

Où dormir ?

Narbonne,Albi,Limoux,Carcassonne,Mirepoix, et Foix sont les principales cités du Pays Cathare. Elles abritent de nombreux hôtels, pour tous les budgets. Perpignan et Béziers permettent également de rallier les lieux historiques des cathares. Les amateurs d'ambiance intime préfèrent les gites et les maisons d'hôtes de la campagne languedocienne.

Où manger ?

La Cantine : 19 rue des Marchands, 09000 Foix

Auberge du Relais Cathare : le bourg, 81470, Cambon les Lavaur

LaTaverne à Bacchus : 1 place de l'Ormeau, 11300 Pieusse, Limoux

Le Petit Bouchon : Place du Marechal Leclerc, 09500 Mirepoix

" Je ferai fondre comme graisse le rocher pour y griller le maitre "

C'est dans ses termes que ce serait exprimé Simon de Montfort, chef des armées du pape, avant de partir à l'assaut de la forteresse de Montségur.

5 évènements incontournables

Avril : Chasse aux oeufs au Château de Quéribus

Juin : Fête de la Musique

Juillet : Les Ailes de l'Urga : spectacles de vols de rapaces au Château de Peyrepertuse

Août : Festival Les Médievales à Duilhac-sous-Peyrepertuse, spectacles et animations dans la forteresse

Septembre : Journées du Patrimoine