Ah Paris... Vous pensez en avoir fait le tour et, pourtant, elle a toujours de quoi vous surprendre. Le plus souvent, ceux qui visitent la Ville Lumière ciblent en effet ses musées et ses monuments célèbres. Cela dit, ses rues méritent elles aussi que vous vous y attardiez et pas forcément pour vous offrir une pause shopping dans la capitale de la mode. Réservez donc sans plus attendre votre hôtel à Paris et sillonnez les plus belles rues de Paris qui contribuent sans nul doute à sa réputation de plus belle ville du monde.

1. La rue Crémieux, dans le XIIe

Aussi insolite que méconnue, la rue Crémieux fait la joie des mordus d'Instagram avec ses charmantes petites maisons aux couleurs acidulées qui lui donnent un petit air de Portobello Road ou de Burano. Pour vous y rendre, sautez dans le métro et descendez aux stations Quai de la Rapée ou Gare de Lyon.

2. L'avenue Trudaine, dans le IXe

paris-street-9th-arrondissement.jpg?1586250827

Crédit photo : Tourism Media

Devant son nom à un notable du XVIIIe siècle, Daniels Charles Trudaine, intendant des Finances chargé des Ponts et Chaussées, cette petite rue à la limite de Montmartre éblouit par ses immeubles haussmanniens. Arpentez-la en levant le nez, pour apprécier toute la finesse de l'architecture de ses imposantes bâtisses et ne manquez pas de marquer une pause dans les agréables bars et restaurants du coin. En métro, visez la station Anvers.

3. Le passage du Chantier, dans le XIIe

Le passage du Chantier, c'est comme une immersion dans l'univers de Pinocchio. Au XVIIe siècle, c'était la rue des ébénistes et des menuisiers. Une tradition que perpétue depuis trois siècles la jolie boutique Laverdure et fils, spécialisée dans les métiers d'art. Descendez donc aux stations Ledru-Rollin ou Bastille pour vous engouffrer dans cette ruelle pavée aux devantures aussi charmantes que chargées.

4. La rue des Thermopyles, dans le XIVe

Avec ses maisonnettes de quelques étages seulement, cette rue a des airs de campagne. Ici, la glycine court, d'un côté à l'autre de la rue, formant des arches végétales sous lesquelles il fait bon flâner. C'est un véritable village au cœur de la ville qui vous attend à deux pas de la station Pernty.

5. La rue Mouffetard, dans le Ve

5th-arrondissement-paris.jpg?1586251347

Crédit photo : Tourism Media

Mon premier figure parmi les rares rues épargnées par les travaux du Baron Haussman et n'a donc pour ainsi dire pas changé depuis plus de 2000 ans. Si vous avez lu Les Misérables, peut-être reconnaîtrez-vous mon deuxième qui a tant inspiré Victor Hugo. Le secret de mon troisième réside au numéro 52 dont la porte dissimule un passage dérobé conduisant à un véritable havre de paix. Mon tout, c'est bien entendu la rue Mouffetard, à quelques encablures de la station de métro Place Monge.

6. La rue du Chevalier de la barre, dans le XVIIIe

18th-arrondissement-street-paris.jpg?1586251642

Crédit photo : Tourism Media

Derrière le Sacré Cœur, à quelques pas de la place du Tertre, se cache l'une des plus belles rues de la capitale. Particulièrement jolie la nuit, lorsqu'elle est déserte, elle vous captera instantanément par son ambiance mystérieuse et la splendeur de ses édifices illuminés. En métro, descendez à la station Abbesses.

7. La Cité fleurie, dans le XIIIe

Une oasis de verdure au cœur de la ville, un repère d'artistes, mais aussi un lieu chargé d'histoire, car il abritait une bibliothèque allemande fondée par des écrivains antihitlériens durant Deuxième Guerre mondiale. La Cité fleurie, c'est tout ça. En passant son porche, vous avancez sur l'allée de terre de cet écrin luxuriant ou des œuvres artistiques sont en train de naître. C'est donc une vraie bouffée d'oxygène qui vous attend à quelques centaines des mètres des stations Galière ou Saint-Jacques.

8. La rue des Vignoles, dans le XXe

Un dédale d'impasses : voilà la singularité de la rue des Vignoles qui vous plonge dans l'ambiance d'un petit village champêtre, en plein cœur de Paris. Vous y trouverez même un marché, place de la Réunion. Ce labyrinthe et ses belles surprises vous attendent à quelques pâtés de maison des stations Avron ou Buzenval.

9. La rue du Chat-qui-Pêche, dans le Ve

Il s'agit ici de l'une des rues les plus étroites de Paris. Elle doit son nom à une légende, dont les deux protagonistes ne sont autres qu'un chat noir et son chanoine-alchimiste de maître. Pour vous la faire conter, descendez du métro à la station Saint-Michel.

10. La Cité Durmar, dans le XIe

En poussant la porte du numéro 154 de la rue d'Oberkampf, vous découvrirez une petite enclave où artisans, riverains et artistes cohabitent en parfaite harmonie. L'endroit est verdoyant, apaisant et foisonne de petites boutiques faisant la part belle à l'artisanat. Ce monde à part vous attend à deux pas de la station Ménilmontant.

Et si, après les belles petites rues de la capitale, vous vous attaquiez maintenant aux mythiques Champs Élysées ou aux 10 ponts les plus connus de Paris ? Le romantique pont Mirabeau, le tristement célèbre pont de l'Alma, l'impérial pont Alexandre III ou encore le pont de Bir-Hakeim, avec sa magnifique vue sur la tour Eiffel, ne demandent qu'à vous faire passer d'une rive à l'autre de la Seine. Paris ne serait certes pas Paris sans ses ponts, mais elle perdrait aussi une part importante de son identité si elle était dépourvue de ses espaces verts. Mettez donc le cap sur les plus jolis coins de verdure de la capitale et goûtez aux charmes des jardins à la française, dépaysez-vous en observant leur flore, parfois exotique ou offrez-vous une parenthèse enchantée dans ces oasis de quiétude. Bref, visiter Paris, c'est vraiment aller de surprise en surprise.