Pour la plupart des gens, visiter Venise relève d'une expérience de voyage inoubliable, pour ne pas dire magique. Omniprésente à Venise, l'eau confère à la cité lacustre son charme et sa physionomie uniques, et lui a permis de développer le réseau de canaux le plus célèbre au monde. En plus de vous offrir des vues éblouissantes sur la ville, les ponts qui enjambent ces canaux sont de véritables merveilles architecturales.

Venise compte 438 ponts à l'heure actuelle. Ce chiffre est variable toutefois si l'on compte les nouveaux ponts suspendus en construction et ceux des petits canaux désormais comblés dont la destruction est programmée, voire en cours. Ces ponts, dont 300 en pierre, 63 en fer et 75 en bois, sont pour certains des œuvres d'art à part entière.

Sans bas-côtés ni balustrades, les premiers ponts (ou plutôt les tout premiers " passages suspendus ") furent construits durant l'expansion de l'île du Rialto, en l'an 813. Depuis, ils ont servi à relier le cœur de Venise à ses 118 îlots, donnant petit à petit à Venise son aspect actuel. En vous promenant le long de ces ponts, témoins des patrimoines historique et artistique de la ville, vous serez instantanément plongés au temps des Doges et de la Serenissima. Poursuivez la lecture pour découvrir les 10 plus beaux ponts de Venise.

Faites des économies sur votre séjour à Venise en réservant votre vol et hôtel ensemble sur Expedia.

1. Le pont du Rialto : le plus ancien et le plus célèbre

Notre parcours commence au pied du Grand Canal dont les méandres divisent le centre historique de Venise. Les rives du Grand Canal furent les premières à être reliées par un pont à supports fixes, remplaçant le ponton flottant précaire qui s'y trouvait auparavant. Sa structure en bois, réalisée par l'architecte Nicolò Barattiero pendant la deuxième moitié du XIIIe siècle comprenait une partie centrale mobile permettant le passage des navires.

Un siècle plus tard, une fois le pont agrandi et doté de rambardes en fer, les rangées de boutiques et d'échoppes installées sur le pont du Rialto en font le centre névralgique des activités commerçantes du quartier. Endommagé par le temps, le pont subit de nombreux dommages et deux effondrements consécutifs. Il fut donc décidé de créer une structure plus solide, en pierre, pour le remplacer. Conçue par Antonio Da Ponte, cette nouvelle structure a été achevée en 1591. Monument-phare de Venise, ce pont ne compte qu'une seule arche de 28 mètres de long et 22 mètres de large reposant sur 12 000 piliers en orme massif.

italy-74477_1280.jpg?1548963150

2. Le pont des Soupirs et sa légende

Non loin de la Place Saint-Marc, entre le Palais des Doges et les nouvelles prisons, vous attend l'un des plus emblématiques ponts de Venise. Conçu par l'architecte Antonio Contino di Bernardino, le pont des Soupirs (ou " Ponte dei sospiri " en Italien) est une structure en style baroque, de marbre et pierre d'Istrie. Ancien lieu de passage des condamnées vers les cellules de l'ancienne prison, ce pont était entièrement fermé, afin d'éviter toute tentative d'évasion.

L'origine de son nom serait liée aux soupirs et aux cris de désespoir que poussaient les prisonniers en le traversant, comme l'a décrit Lord Byron dans l'un de ses poèmes les plus inspirés. Le pont des Soupirs est aussi le plus souvent représenté en peinture et en photo, et le plus souvent cité ! De nombreux ponts similaires s'en inspirent un peu partout dans le monde, en particulier à New York, en Angleterre et même au Pérou ! Et si l'envie vous prend de le découvrir de l'intérieur, pensez à réserver votre visite guidée à l'avance !

venice-3788218_1280.jpg?1548964145

3. Le pont de l'Académie (Ponte dell'Accademia)

Trente-sept jours, y compris le jour de Noël, c'est tout le temps qu'il aurait fallu pour achever en 1933 la construction de ce nouveau pont sur le Grand Canal en lieu et place de son prédécesseur, le Ponte della Carità. Cette structure qui ne devait être que temporaire est désormais un pont en bois célèbre auprès des touristes, en particulier pour sa vue sublime sur le Canalazzo et le bassin de Saint-Marc.

Rénové en 2018, ce pont de bois et de métal à l'arc majestueux mesure 48 mètres de long, ce qui en fait encore de nos jours l'un des plus grands ponts et des plus impressionnants qui soient. Il a donné naissance également à l'expression ironique, typiquement vénitienne : " Provvisorio come il Ponte dell'Accademia " (" Provisoire comme le pont de l'Académie ") !

4. Le pont des Déchaussés

Le pont des Déchaussés (Ponte degli Scalzi ou della Ferrovia) fut construit en 1846 juste après l'inauguration de la gare ferroviaire de Santa Lucia pour garantir un accès plus rapide à cette hauteur entre la rive nord et la rive sud du Grand Canal Réalisée en fonte par Neville (l'architecte à qui l'on devait déjà le Ponte dell'Accademia), la première version de ce pont n'a pas résisté à l'épreuve du temps et a dû être remplacée par un pont en pierre d'Istrie dans les années 30, sur les dessins de l'ingénieur Miozzi. Le poète italien Diego Valeri en fit la description suivante : " 'Un esile sopracciglio marcato a candida meraviglia " (que l'on peut traduire par " Un sourcil fin, arqué d'un émerveillement naïf ")

5. Le Ponte dei Tre Archi

Le Ponte di San Giobbe est le dernier exemple de ce type de construction. Plus connu sous le nom de Ponte dei Tre Archi (ou Pont des Trois Arches), ce pont - qui est l'un des plus importants de la ville - enjambe le canal de Cannaregio. Formé de deux petites arches latérales entourant une arche centrale de grande taille, ce pont offre un point de vue panoramique sensationnel sur le canal et ses berges.

Construit en bois au début du XVIe siècle, ce pont fut rebâti en pierre en 1688 par Andrea Tirali. À la fin du XVIIIe siècle, l'ajout de lourdes balustrades en briques complète sa modernisation.

6. Le Ponte dei Pugni (littéralement, " Pont des coups de poing ")

De toutes les traditions vénitiennes, il en est une des plus étranges, qui a perduré dans le sestiere de Dorsoduro pendant plusieurs siècles, celle des impitoyables rixes à coups de poing qui se déroulaient sur ce pont. Entre septembre et Noël, les deux factions rivales des Castellani et des Nicolotti, sous l'égide de leurs champions respectifs, se défiaient sur le frêle pont enjambant le Rio de San Barnaba, qui à l'époque n'avait pas encore de rambardes.

Ces batailles épiques et sans pitié, aux conséquences néfastes, furent interdites au XVIIIe siècle, car jugées trop violentes.

5807100623_c150f899ea_b.jpg?1548964691

Ponte dei Pugni - Crédit photo : VeniceWiki, sous licence CC BY-SA 2.0

7. Le Ponte delle Tette (littéralement, " Pont des seins ")

Oui, vous avez bien lu : Venise abrite bien un " Pont des seins " ! L'origine de son nom remonte à la république de Venise, lorsque toute la zone dite " delle Carampane " (" mérétrices ", en dialecte) n'était qu'un vaste " quartier chaud " où les belles de jour avaient pour habitude de se montrer aux balcons des lupanars en tenue légère pour attirer les clients passant par le pont ou les ruelles voisines.

8. Le pont de la Paille (Ponte della Paglia)

Si vous êtes un amateur de photographie, ce pont est à voir absolument ! Non seulement vous pourrez y profiter de la meilleure vue qui soit sur le très romantique pont des Soupirs, mais vous serez aussi aux premières loges pour admirer le soleil descendre lentement derrière la silhouette dessinée à l'encre de chine de la basilique Santa Maria della Salute. Ce pont, qui enjambe le Rio di Palazzo, tient son nom des barques chargées de paille que les commerçants amarraient au ponton voisin.

9. Le pont de la Liberté (Ponte della Libertà)

" L'isolamento di Venezia è finito senza alcuna offesa alla sua divina bellezza " (" L'isolement de Venise a pris fin sans que sa divine beauté ne soit offensée ")... Tel fut le titre des actualités diffusées par l'Istituto Luce, en 1933, au lendemain de l'inauguration du pont reliant le centre historique de Venise à la péninsule italienne.

Né d'un effort d'organisation titanesque, ce pont de plus de 4 kilomètres de longueur et 20 mètres de largeur demeure à l'heure actuelle le plus long pont de toute l'Italie et le principal point d'accès à la cité lacustre depuis la botte italienne.

10. Le pont de la Constitution (Ponte della Costituzione ou Ponte di Calatrava)

Inauguré en 2008, ce pont construit d'après les dessins du fameux architecte Santiago Calatrava est surnommé Ponte di Calatrava par les Vénitiens. Quatrième pont érigé sur le Grand Canal, le pont de la Constitution relie Piazzale Roma à la gare de Venise-Santa-Lucia. D'apparence moderne, ce pont s'intègre parfaitement dans le paysage alentour. Il présente une structure principale en acier, un tablier et des rambardes en verre, ainsi que des piliers d'arches en béton armé.

Élégant et surtout très commode, le ponte di Calatrava n'est pas toujours des plus " stables ". Par temps de pluie, son tablier de verre devient particulièrement glissant et dangereux pour les piétons qui le traversent, au grand dam des banques de Venise qui ont dû verser des dédommagements aux nombreux infortunés.

1200px-Ponte_della_Costituzione.jpg?1549453070

Ponte della Costituzione - Crédit photo : Christoph Radtke sous licence CC BY 3.0.

Où dormir ?

Choisissez votre hôtel à Venise parmi notre large sélection. Selon vos envies, trouvez un hôtel près du Rialto, un hôtel près du Pont des Soupirs ou encore un hôtel sur le Grand Canal.

Plus d'infos :

Pour en savoir plus sur Venise et ses incontournables, consultez nos guides de voyage :

Weekend à Venise en amoureux

7 sorties gratuites à Venise

5 places à ne pas manquer à Venise

Voyage artistique au cœur de Venise du XVIIIe siècle

5 spécialités gastronomiques à goûter à Venise

Les Voyages d'Adélaïde à Venise (infographie décalée et originale)

etc.