La capitale de l'Irlande, petite par sa taille, n'a pourtant rien à envier à ses consœurs européennes en matière d'architecture, de culture et d'animation !

Entre la richesse de ses musées, l'effervescence de ses rues, et l'ambiance chaleureuse de ses pubs : Dublin laisse à tous les voyageurs qui la traversent une trace indélébile. Préparez-vous pour un week-end étourdissant, dans le sillon des spots incontournables de la capitale irlandaise.

JOUR 1

L'histoire de Dublin avec un grand H

Commencez votre journée par un circuit à bord d'un bus à étage. De O'Connell Street à Phoenix Park, cette visite 'en hauteur' de la ville vous donne un aperçu complet des endroits à découvrir à pied durant votre week-end.

Arrêtez-vous dans l'enceinte du Trinity College, l'un des symboles de la ville de Dublin. Cette université a accueilli de nombreux Dublinois célèbres, tels Bono du groupe U2 ou l'écrivain James Joyce. Sa bibliothèque abrite The Book of Kells (datant de l'an 820), l'un des plus beaux et anciens manuscrits du monde.

Dirigez-vous ensuite vers le National Museum of Ireland. Dans ses galeries, vous découvrez l'Irlande à travers son archéologie et son histoire. L'établissement réunit la plus importante collection au monde d'objets en or, datant de l'époque préhistorique. Vous y admirez de nombreuses créations celtiques comme la Broche de Tara ou le Calice d'Ardagh : deux pièces d'orfèvrerie d'une valeur inestimable.

Dublin Spire.jpg
Fleuve Liffey, Samuel Beckett Bridge, et Spire

### Pub, gastronomie et bière

Prenez le temps de goûter à la cuisine et à l'ambiance irlandaise dans un pub. À l'intérieur du Auld Dubliner, vous dégustez une Guinness (bière brune irlandaise) et un Boxty (crêpe de pomme de terre), bercé par les accords de la musique celte.

Traversez ensuite le fleuve Liffey en empruntant le Ha'penny Bridge. Depuis 1919, il n'y a plus de taxe (1/2 penny, d'où le nom...) pour parcourir le plus vieux pont de Dublin.

Arrivé sur la rive Nord, dirigez-vous vers O'Connell Street et le célèbre Spire de Dublin. Ce cône, haut de 120 mètres et construit en 2003, symbolise le renouveau de la plus grande avenue de Dublin. Le soir, son sommet s'illumine et vos yeux tout autant !

Le whiskey fait intégralement partie de l'histoire de la ville. Pour vous en rendre compte, faites une visite à la Old Jameson Distillery. Dans le bâtiment en pierres apparentes et surmonté d'une très haute cheminée, vous assistez à la reconstitution d'une distillation à l'ancienne. Ne partez pas sans goûter au traditionnel breuvage mordoré.

JOUR 2

Clin d'œil à Molly Malone et retour sur la grande famine

Pour bien commencer votre seconde journée dans la cité irlandaise, prenez la direction de Grafton Street. Dans cette rue animée de Dublin, vous découvrez la statue de Molly Malone, la petite poissonnière, devenue icône de la capitale. Il s'agit en réalité d'un personnage folklorique et fictif, né des paroles d'une chanson populaire dublinoise.

Flânez dans cette rue commerçante avant de rejoindre le Famine Memorial sur Custom House Quay. Ce monument, érigé en mémoire de la grande famine (1845-1852), est constitué de sculptures à la silhouette cadavérique représentant les Irlandais fuyant leur pays. Une œuvre pour le moins, saisissante.

Dublin, version trésors créatifs

Rendez vous ensuite près de Merrion Square. Poussez la porte de la National Gallery où vous pouvez admirez des Picasso, Caravaggio, Van Gogh et autres. Si l'art moderne vous intéresse, montez dans le Luas (tramway) pour quelques arrêts et allez découvrir l'Irish Museum of Modern Art. Vous serez surpris !

Gagnez maintenant le quartier de Temple Bar. Immergez-vous au cœur de ses nombreuses ruelles. Entre ses petits magasins et ses pubs traditionnels, vous aurez de quoi faire !

Dublin Castle.jpg
Dublin Castle

Entre histoire, nature et danse irlandaise

Faites ensuite un crochet par le Dublin Castle (le château de Dublin). Vestige du XIIème siècle, ce bâtiment abrite à présent des expositions ainsi qu'un espace de conférence. Vous pouvez notamment y observer le trône de Guillaume III et l'immense salle de bal baptisée St Patrick Hall.

Dirigez-vous enfin vers le plus grand parc de la ville pour prendre un bon bol d'air frais ! Le Phoenix Park accueille le zoo de Dublin, mais aussi le Wellington Monument (un obélisque grandiose). Parcourez ses allées verdoyantes et regardez autour de vous : avez-vous la chance d'assister à un match de polo ou de cricket, où même d'apercevoir un renne ?

Votre week-end ne peut se terminer sans une soirée dans l'un des pubs renommés de Dublin. Au Cobblestone Pub, vous dansez au son de la musique irlandaise comme celle du célèbre groupe des Pogues. Et ce, jusqu'au bout de la nuit.

L'imaginaire Molly Malone

La petite poissonnière est une figure fictive et emblématique de la ville de Dublin. La chanson qui lui donne naissance (intitulée Cockles and Mussels, 1880) est aujourd'hui un hymne très populaire. Partie intégrante du folklore irlandais, Molly Malone a même sa propre statue sur la très fréquentée Grafton Street.

Dublin sous l'œil de Rodrigo García

Avec Albert Nobbs, Rodrigo García nous projette dans le Dublin du XIXème siècle. Ce scénario conte l'histoire d'une femme (jouée par Glenn Close) qui se travestit pour pouvoir travailler dans une ville en proie à de terribles difficultés économiques. Toute la misère de Dublin à cette époque est retranscrite dans ce film aux 3 oscars.

Dublin en bref

Quand y aller ?

Visitez Dublin entre mars et septembre pour profiter de températures clémentes.

Comment se déplacer ?

En bus : goûtez au charme du bus touristique pour découvrir une première fois la ville. Empruntez ensuite les lignes de bus classiques ou de tramway pour gagner du temps dans vos déplacements.

À pied : de préférence, Dublin étant une ville peu étendue.

Où dormir ?

Optez pour un hôtel non loin du quartier de Temple Bar, en plein centre ville, qui regorge d'établissements hôteliers destinés aux visiteurs qui apprécient les soirées animées !

Où manger ?

The Auld Dubliner : 24-25 Temple Bar, Dublin 2.

The Old Storehouse : 3 Crown Alley, Temple Bar, Dublin 2.

Cobblestone Pub : 77 King Street North, Dublin 7.

" L'autel de la liberté chancelle quand il n'est cimenté que par le sang "

Daniel O'Connell (1775-1847), avocat et homme politique irlandais, fut le premier maire catholique de Dublin. Il mena toute sa vie un combat pour l'égalité des droits et l'émancipation des catholiques d'Irlande et d'Angleterre. Une artère de la ville porte son nom.

5 événements incontournables

Janvier : Tradfest, le festival de musique traditionelle du quartier de Temple Bar.

Mars : St Patrick's Festival, une semaine de fête, de concerts et de défilés.

Septembre : Dublin Culture Night, expositions et concerts gratuits dans toute la ville

Septembre : Arthur's Day, dégustations et festivités en hommage au fondateur de la célèbre brasserie Guinness

Octobre : Halloween