Véritable village au sein de la cité phocéenne, ce que l'on appelle le quartier de la Plaine n'est autre que la place Jean-Jaurès, située à la limite des 1e, 5e et 6e arrondissements de la ville. Jadis surnommée plan Saint-Michel, du nom de la chapelle qui se trouvait à l'emplacement actuel du couvent des Minimes, elle fut rapidement rebaptisée " La Plaine " et c'est ainsi qu'elle est connue aujourd'hui. Considéré comme le repère des artistes et des noctambules, ce coin très animé de Marseille vous invite au lâcher-prise, mais aussi à l'émerveillement. Réservez donc sans plus attendre votre hôtel à Marseille et musardez dans les rues à la fois inspirantes, stimulantes et tranquilles du quartier de la Plaine. Vous aimez l'originalité ? Dans ce cas, pourquoi ne pas louer un segway pour aller de la place au Cours Julien ? Suivez le guide !

Le marché de la Plaine : un rendez-vous incontournable

vegetables-market.jpg?1585902332

Crédit photo : Tourism Media

Le marché de la Plaine envahit la place Jean Jaurès pas moins de 4 fois par semaine, de 7 h 30 à 13 h 30. Le mardi, le jeudi et le samedi, ainsi que le mercredi, jour consacré exclusivement aux fleurs. Quelque 300 commerçants vous y proposent des fruits, des légumes, mais aussi des vêtements, dans une ambiance conviviale et très animée.

L'ancien square Yves Montand : un havre de paix remis au goût du jour

Depuis les années 30, un charmant square occupait le centre de la place Jean-Jaurès. Il portait le nom du célèbre chanteur dont l'histoire est intimement liée à celle de la ville. Jusqu'il y a peu, les enfants jouaient dans les bacs à sable ainsi que sur les balançoires et autres toboggans, sous l'œil bienveillant de la statue d'Yves Montand. Cette oasis de quiétude a maintenant été modernisée, dans le cadre des travaux de réaménagement de la Plaine et c'est un espace plus vaste, plus aéré, mais toujours très fleuri et verdoyant qui s'offre désormais aux passants et aux plus jeunes.

Les rues menant au Cours Julien : street art à gogostreet-street-art.jpg?1585902206

Crédit photo : Tourism Media

Le Cours Julien, c'est le véritable QG des artistes. Pour le rejoindre, empruntez les rues Pastoret, Bussy l'Indien, Crudère et des Trois Rois : de véritables musées à ciel ouvert dédiés au street art. Cet univers ultracoloré est asbolument passionnant. Outre des créations très esthétiques et mêlant les genres, vous pouvez y admirer des fresques véhiculant un vrai message et suscitant la réflexion. La politique, l'environnement, les dérives de la société, mais aussi l'espoir, la bonne humeur, la richesse de la multiculturalité ou encore la poésie de la nature sont autant de thèmes abordés ici.

Le Cours Julien : art et détente au menu

Tous les mercredi, dès les premiers rayons du soleil, un sympathique marché paysan s'installe dans ce quartier délicieusement bohème de Marseille. Quelque 40 artisans y proposent des poissons et des fruits de la mer, de la viande et de la charcuterie, ainsi que des produits naturels et bios, cultivés localement. Une fois votre cabas bien rempli, prenez le temps de vous poser sur l'une des terrasses ombragées du Cours Julien et d'écouter le murmure de ses fontaines tout en sirotant un verre. Ensuite, faites le tour des antiquaires, des ateliers d'artistes et de créateurs, mais aussi des bouquinistes et des friperies du quartier. D'ailleurs, si vous visitez Marseille lors du marché des créateurs, ne manquez pas d'arpenter ses allées sur le Cours Julien et le Cours d'Estienne d'Orves, afin de rencontrer les quelque 150 artistes y exposant tout leur talent en matière de peinture, de sculpture, de joaillerie, de luminaires, de stylisme, de photographie, de céramique ou encore d'ébénisterie. Le soir, les noctambules envahissent les bars et restaurants du Cours Julien, ce qui annonce une nuit des plus festives qui se prolongera jusqu'à l'aube.

L'église Notre Dame du Mont : une rencontre musicale

Cette charmante église en plein cœur du quartier artistique de Marseille a été construite en 1824 et est de style néo-classique. Si l'édifice ne présente aucune caractéristique particulière sur le plan architectural, il abrite de superbes tableaux et, comme l'indique l'inscription en latin sur son fronton, il peut se vanter d'avoir accueilli Frédéric Chopin, venu y jouer de l'orgue lors des obsèques d'un ami en 1839. Aujourd'hui, cette tradition musicale a perduré, comme le montrent les nombreux concerts de musique classique, de chant et de musique sacrée organisés ici.

Voilà pour le tour de la Plaine, un quartier en constante mutation qui vous donnera sans doute envie de découvrir d'autres endroits témoignant du renouveau de Marseille. Il y a bien entendu la Friche Belle de Mai, une ancienne manufacture de tabac reconvertie en espace culturel, mais aussi les très modernes Docks Marseille, ces anciens entrepôts du port abritant aujourd'hui une agréable galerie marchande faisant la part belle aux créateurs marseillais. Le Fort Saint-Jean et le MuCEM, la Vieille Charité ainsi que le musée Regards de Provence témoignent eux aussi de ce vent plein d'espoir et de fraîcheur qui souffle sur la ville. Puis, si vous avez envie de profiter simplement, sans mettre la main au portefeuille, pensez donc à ces 7 sorties gratuites à Marseille. Si l'art vous intéresse particulièrement, vous apprécierez sans nul doute emprunter le chemin des peintres de l'Estaque, vous faire une toile en plein air ou admirer les expositions de photographie de la librairie Maupetit.