Forêts luxuriantes, paysages volcaniques et côtes à couper le souffle, le Cap-Vert est un véritable puits de nature qui n'attend plus que vous !

Au large du Sénégal, les dix îles du Cap-Vert ont su préserver une nature sauvage et fascinante. Envie d'une grande bouffée d'air iodé ? Foncez tout droit à la découverte de Santo Antão, Fogo, et São Vicente, 3 îles immanquables de ce petit paradis à la croisée de l'Europe, de l'Afrique et de l'Amérique latine...

Randonnées à la rencontre des volcans capverdiens

Ascensions à Santo Antão

Santo Antão est la deuxième plus grande île de l'archipel et reste l'une des plus belles grâce à sa nature riche et préservée. La ville de Ponta do Sol, au nord, constitue un bon point de départ pour les nombreuses randonnées que vous promet l'île. Ne manquez pas de rejoindre le cratère de Cova, d'où vous avez une vue unique sur la mer et les reliefs du cratère lui-même. Vous pouvez aussi marcher jusqu'au petit village très coloré de Fontainhas, qui semble comme perché sur la montagne...

Dans la vallée de Ribeira Grande, vous observez une nature modifiée par l'homme pour les cultures du sol. Aménagés en " terrasses ", les terrains sont utilisés pour faire pousser des spécialités capverdiennes : des patates douces, du manioc, des bananiers ou encore des cannes à sucre. D'ailleurs, n'oubliez surtout pas de goûter au " remontant " local : le grog au rhum. Celui de São Antão est considéré comme le meilleur de tout l'archipel !

Pour toujours plus de tranquillité, rendez-vous du côté du Monte Trigo, un volcan éteint autour duquel les balades vous font saisir le sens et l'essence du mot " paisible ". La plage de Tarafal, non loin de là, est elle aussi un véritable havre de paix, dans un décor paradisiaque.

Santo Antao.jpg
Santo Antão

Circuits à Fogo

L'île de Fogo (feu en portugais) est incontournable pour connaître une toute autre facette de la nature du Cap-Vert. Vous y découvrez notamment l'impressionnant Pico de Fogo, un volcan actif dont le sommet culmine à 2 829 mètres d'altitude.

Vous êtes aussitôt captivé par l'intensité de la cendre noire qui recouvre les alentours du volcan et qui appelle à l'ascension ! Vous partez pour l'une des plus belles randonnées de votre vie. Durant environ 4 heures, vous gravissez les 1 000 mètres qui vous séparent du sommet... Vous êtes finalement récompensé par une vue époustouflante ! Baladez-vous ensuite autour du cratère du Chã das Caldeiras. Au pied du volcan, n'hésitez pas à faire un tour à São Felipe, une bourgade restée très authentique.

Paysages surprenants et faune sauvage

Randonnées et farniente à São Vicente

São Vicente, île natale de Cesária Évora, est célèbre pour ses évènements artistiques tels que le Carnaval de Mindelo, sa capitale. Elle serait même surnommée le petit Brésil !

Cependant, São Vicente est aussi et avant tout une île aux plages absolument magnifiques. Allez donc écouter le bruit des vagues à Sandy Beach ou à Boca da Lapa. Vous pouvez y accéder à pied depuis la ville de Calhau et il est même possible de camper dans certaines des grottes qui longent la plage. Au programme : eau turquoise et sable blanc à volonté !

L'ascension du Monte Verde est un passage obligé pour les grimpeurs en visite au Cap-Vert. Une fois en haut de ses 774 mètres, la vue sur les îles de Santo Antão et Santa Lucia est incroyable ! L'autre montagne de São Vicente s'appelle le Monte Cara, littéralement le " mont visage ", en raison de sa forme.

Tortue Carette.jpg
Tortue Carette

Safari tropical à Boa Vista

Enfin, tout le long de votre voyage, soyez attentif, car vous pouvez croiser différents animaux. En effet, bien que le Cap-Vert ne possède pas une importante faune sauvage, certaines espèces ponctuent vos balades et randonnées. Laissez-vous surprendre par les lézards géants ou les singes dans les montagnes ! Boa Vista est toujours l'endroit choisi par les tortues géantes pour pondre leurs œufs. D'ailleurs, saviez-vous que les tortues adultes reviennent sur leur lieu de naissance pour y pondre à leur tour ?

Au-dessus de vos têtes, les oiseaux qui peuplent le ciel capverdien sont très nombreux. On recense près de 75 espèces dont des oiseaux marins tels que le balbuzard qui se nourrit essentiellement de mérous ou le pufino, l'albatros local !

Le pufino, albatros du Cap-Vert

Si vous avez de la chance et que vous êtes observateur, vous apercevrez peut-être au-dessus de l'archipel, le fameux pufino, un oiseau marin typique du Cap-Vert. Il s'agit d'un albatros vivant en groupe sur des îles désertes comme l'îlot de Rombo. Leur lieu de vie n'est pas difficile à identifier : il suffit de chercher les îlots recouverts de guano, nom donné aux excréments d'oiseaux, une matière très fertile.

Le cap Vert sous la plume de Jean-Yves Loude

De nombreux écrivains sont aussi de grands voyageurs. C'est le cas de Jean-Yves Loude, un ethnologue et journaliste lyonnais qui n'a cessé de parcourir le monde, en commençant par l'Asie, dans sa jeunesse. Dans son livre Cap-Vert. Notes Atlantiques, l'auteur mêle fiction et expérience personnelle pour conter les 10 îles de l'Archipel à travers 10 nouvelles...

Le Cap-Vert en bref

Quand y aller ?

Le Cap-Vert jouit d'une température agréable toute l'année. La période la plus chaude s'étend d'at à octobre, mais attention, le vent souffle toute l'année !

Comment se déplacer ?

En avion : des liaisons régulières relient l'Europe au Cap-Vert, mais aussi les différentes îles de l'archipel entre elles. Un conseil ? Achetez les billets sur place, ils sont bien moins chers !

En bateau : De nombreux bateaux relient les îles plusieurs fois par semaine. Attention cependant aux horaires, ils ont tendance à être assez aléatoires...

Santo Antão-Mindelo : environ 1h

Où dormir ?

Les amoureux de la nature et de l'authenticité sont comblés au Cap-Vert, car les grands complexes de tourisme de masse n'y sont que très peu implantés. Dans chaque île, il est très facile de trouver un petit hôtel ou une auberge pour un prix très raisonnable.

Où manger ?

Caleta : Ponta do Sol, île de Santo Antão

Sto Andre : São Pedro, île de São Vicente

Casa Café Mindelo : 6, rua Governador Calheiros, Mindelo, île de São Vicente

Ils ont dit

" Terre pauvre remplie d'amour ; Avec la morna et la coladeira "

Surnommée la Diva aux pieds nus, Cesária Évora est certainement la chanteuse capverdienne la plus connue au monde. Et pourtant, cette artiste originaire de l'île de São Vicente ne connait la gloire que très tard. Fidèle à ses racines, Cesária Évora chantait généralement en créole du Cap-Vert et a contribué à populariser la morna et la coladeira, deux types de musique traditionnelle de son pays. Dans sa chanson Petit Pays, elle rend publiquement hommage à ces îles qu'elle aime tant...

Calendrier

4 évènements incontournables

Février : Carnaval de Mindelo, défilés et parades façon Rio de Janeiro !

Mai-juin : La Tabanca, fête populaire typique du Cap-Vert, Santiago

Août : Festival de Baía das Gatas, festival de musique capverdienne, São Vicente

Avril : Fêtes de Bandeira, courses hippiques et festivités, São Felipe, Fogo