La Guadeloupe est la destination idéale pour planter son hamac et savourer les joies du farniente sous les tropiques... Mais elle a bien plus à offrir que ses plages, aussi paradisiaques soient-elles.

Parc National, réserves naturelles, cascades vrombissantes, volcan actif, récifs coralliens et îles sauvages... Ici, la palette des bleus du ciel et de la mer se mêle aux nuances du vert intense de la jungle, pour délivrer à vos sens un souvenir... coloré !

Plages et lagons : un duo de rêve aquatique

Allez hop ! À la plage

Déployant les ailes de sa silhouette de papillon sur les eaux turquoise de la mer des Caraïbes, la Guadeloupe possède une infinie variété de plages. Et parmi elles, LA plage de vos rêves : partez sans plus attendre à sa recherche !

Au sud de la Grande-Terre (l'est de la Guadeloupe) s'égrainent les stations balnéaires animées de Gosier, de Sainte-Anne et de Saint-François. Les eaux limpides, le sable blanc et les cocotiers composent un paysage parfait pour lézarder. Prenez la pose : les doigts de pied en éventail et un ti-punch (boisson à base de rhum) à la main. Insolites, les plages du sud de la Basse-Terre (l'aile ouest de la Guadeloupe) avec leur sable gris d'origine volcanique sont tout aussi idylliques.

Des sports aquatiques à tester absolument !

Envie de vous frotter aux vagues ? Les déferlantes de la baie du Moule (à l'est) vous invitent à une séance de surf. Pour effectuer vos plus belles figures de slalom, mettez le cap vers le Bois Jolan (au sud de Grande-Terre) et harnachez votre matériel de kite-surf (planche tractée par un cerf-volant). En initiation encadrée ou en freestyle, vous défiez les alizés !

Vous préférez batifoler parmi les coraux et taquiner des poissons multicolores ? Chaussez vos palmes et jetez-vous dans les eaux de la réserve Cousteau (à l'ouest) !

Difficile d'épuiser la palette d'activités nautiques qu'offre la Guadeloupe. Pour piloter un catamaran, chevaucher la grande Bleue en scooter des mers ou tester la pêche au gros, il vous faudra probablement revenir...

444804624_90468380b1_b.jpg
Lambi sur la plage du Gosier - Crédit photo : Lo sous licence CC BY-SA 2.0

Jungle et biodiversité : un duo d'éden tropical

Les trésord du Parc National de la Guadeloupe

En Basse-Terre, s'il y a une couleur qui donne la réplique au bleu, c'est bien le vert ! Amis randonneurs et amoureux de la nature, le monde insoupçonné de la biodiversité tropicale vous ouvre les bras.

Enfilez sans attendre vos chaussures de marche et arpentez les sentiers du parc national de la Guadeloupe. Créé en 1989, ce sanctuaire abrite 21 850 hectares de forêt humide, où les fougères arborescentes, les cascades et les orchidées dévoilent leur exubérance.

Le volcan de la Soufrière (au sud de Basse-Terre) vous appelle ! Point culminant des petites Antilles (à 1 427 mètres d'altitude), la vieille dame laisse échapper les vapeurs sulfureuses des entrailles de la Terre.

Baignades reposantes ou sportives !

Après l'effort de l'ascension, le réconfort : offrez-vous une baignade bien méritée dans les vasques d'eaux naturellement chaudes !

Pour pimenter l'aventure guadeloupéenne, rien de tel qu'une balade en VTT ou à cheval. Et pour encore plus de sensations (et d'éclaboussures), testez le canyoning ou l'aqua-trekking (2 types de randonnées aquatiques).

16221416600_3e94fa5c02_o.jpg
La Désirade - Crédit photo : HappyManPhotography sous licence CC BY 2.0

Marie-Galante, la Désirade, les Saintes : le trio gagnant

A la découverte de Marie-Galante la romantique

La Guadeloupe s'étend au-delà des ailes de son papillon formé par la Grande-Terre et la Basse-Terre. Son bouquet d'îles vous invite à voguer de paradis aquatiques en édens tropicaux, au gré du vent et de vos envies... Et pourquoi pas à l'occasion d'une croisière en voilier ou en catamaran ?

Marie-Galante (au sud-est de l'île) n'est pas que le refrain d'une mélodie populaire française... C'est surtout une escale bucolique entre mangroves mystérieuses, falaises sauvages, plages idylliques et forêts luxuriantes.

Les îles paradisiaques des Saintes et de la Désirade

Les Saintes (au sud-ouest) constituent un regroupement d'îlots, dont seulement deux sont habités. Les rivages ornés de cocotiers, le sable chaud, le rhum et les cabanons multicolores composent le décor.

Enfin, la Désirade (à l'est), au parfum océanique et à la houle turbulente, est un joyau maintenu à l'écart des itinéraires des tour-opérateurs. Avec ses paysages sauvages, sa langueur caribéenne et ses colonies d'iguanes, c'est le domaine de prédilection des amateurs d'écotourisme en Guadeloupe !

De Karukera à Gwada

Avant la conquête du Nouveau Monde, il y a plus de 500 ans, l'île en forme de papillon s'appelait Karukera. Ce joli nom attribué par les Amérindiens qui peuplaient ses terres signifie " l'île aux belles eaux " dans la langue caribéenne d'origine.

Christophe Colomb y débarque lors de son deuxième voyage vers les Amériques. C'est à ce moment qu'il rebaptise Karukera en Guadalupe, et ce, en hommage au monastère castillan de Santa Maria de Guadalupe où il fit un pèlerinage après la découverte des Amériques. Aujourd'hui, c'est le diminutif Gwada, contraction de Gwadloup (terme créole), qui est en vogue.

La Guadeloupe sous la plume d'Ernest Pépin

Dans son ouvrage Le goût de la Guadeloupe, Ernest Pépin présente un florilège de recueils d'auteurs et de poètes, aptes à réveiller en vous le goût du voyage en Guadeloupe. L'écrivain y fait parler, entre autres, la plume de Saint-John Perse, de Maryse Condé, de Gisèle Pineau et de Max Rippon. Au fil des pages, offrez-vous une immersion au plus près de l'âme guadeloupéenne.

La Guadeloupe en bref

Quand y aller ?

Préférez la saison sèche, entre décembre et mai. Les températures sont au beau fixe (moyenne de 23 °C) et l'azur se confond avec la mer. De juin à novembre, en période humide, les températures grimpent (moyenne de 27 °C) et le ciel est plus lourd.

Comment y aller ?

Le vol depuis Paris vers Point-à-Pitre dure environ 9 heures. Réservez dès maintenant vos billets d'avion pour la Guadeloupe sur Expedia pour profiter de nos meilleurs tarifs !

Pour faire encore plus d'économies, pensez à prendre une formule vol + hotel en Guadeloupe pour bénéficiez des meilleurs prix.

Comment se déplacer ?

La voiture de location reste un must pour parcourir la Guadeloupe en toute liberté. Profitez de nos offres sur les locations de voiture à Pointe-à-Pitre ou sur les locations de voiture à Bouillante

Le réseau de bus, bien que dense, s'adresse aux voyageurs disposant de temps sur place pour effectuer les changements.

Où dormir ?

Optez pour un hôtel à Bouillante, un hôtel à Pointe-à-Pitre ou encore un hôtel à Marie-Galante pour découvrir l'île et ses richesses.

Où manger ?

Désirs du Palais : glacier. 53 chemin des Petites Abymes, Pointe-à-Pitre

Sea Berry : cuisine française, fruits de mer, poissons. 3 le Mole Portuaire, Pointe-à-Pitre

Chez Ginette : cuisine française et caribéenne. Plage de Petite Anse, Monchy, Bouillante

" J'ai rêvé l'autre soir d'îles plus vertes que le songe où les navigateurs descendent au rivage en quête d'une eau bleue..."

Enfant de la Guadeloupe, le poète Saint-John Perse fut contraint de rejoindre la métropole à l'âge de 12 ans. L'arrachement à sa terre natale provoque chez le futur prix Nobel de littérature, une nostalgie diffuse qui l'inspire tout au long de sa vie d'auteur. Un musée lui est dédié à Pointe-à-Pitre.

4 événements incontournables

Mars : Guadarun Marathon des îles, une invitation " musclée " à la découverte de 6 îles de l'archipel.

19 Mars : Earth Hour, un jour par an pendant une heure, et à l'initiative du World Wildlife Fund, toutes les lumières des villes sont éteintes pour encourager la protection de l'environnement. Un événement à vivre intensément en Guadeloupe !

Avril : Terra Festival, festival du film autour du thème du développement durable et de l'environnement.

Du 1er au 24 décembre : Chanté Nwel et Noël Kakado en Guadeloupe, chants traditionnels et festivités de Noël souvent en plein air, jamais bien loin des plages.