Petit bijou de la nature, le parc national des Calanques fait partie des merveilles de Marseille. Avec ses eaux turquoise flirtant avec son sable immaculé dans de superbes criques surplombées de massifs calcaires, il est propice à la détente et aux bains de soleil. Mais limiter ces 8 500 hectares de terres et ces 43 500 hectares de fonds marins à ces seules occupations serait extrêmement réducteur. Ici, les amoureux de la vie sauvage, les passionnés de randonnée et les férus de plongée et d'escalade seront au paradis.

Le premier parc national périurbain d'Europe, terrestre et marin, a en effet tant de choses à vous offrir. Réservez donc votre chambre d'hôtel à Marseille et allez sillonner les sentiers des calanques, à la rencontre de certaines de ses 140 espèces terrestres animales et végétales protégées, puis attrapez votre masque et votre tuba pour débusquer quelques-unes de ses 60 espèces marines patrimoniales. Vous ne savez comment aborder cette vaste étendue de biodiversité ? Voici quelques pistes et astuces qui guideront vos pas dans le parc national des calanques !

Historique du Parc national des Calanques

france-3456388_1920.jpg?1570616478

Succession de paysages emblématiques de la Provence méditerranée, le parc national des Calanques exerce un irrésistible pouvoir d'attraction sur les voyageurs du monde entier. Sa singularité ? Être au cœur de la métropole Aix-Marseille, soumise à la pollution, à l'urbanisation, à l'exploitation des ressources naturelles. Un joyau vulnérable donc, qui, depuis près d'un siècle, fait l'objet d'une volonté de protection affirmée de la part des habitants et des usagers du parc. Il a pourtant fallu attendre 1999 pour que soit créé le Groupement d'intérêt public des Calanques. Il a joué un rôle déterminant dans la concrétisation du projet de parc national des Calanques qui n'a finalement vu le jour que le 18 avril 2012.

Quelles calanques ?

Creusées dans les massifs du Puget et de Marseilleveyre, les calanques sont au nombre de 26. Cinq d'entre elles sortent du lot : Port-Miou, Port-Pin, En-Vau, Sormiou et Morgiou.

Randonnées pédestres dans le Parc National des Calanques

S'il est agréable de se baigner et de lézarder au soleil dans les Calanques, s'y balader l'est tout autant. Un bol d'air iodé que vous savourerez en toute indépendance, grâce aux parcours balisés, couvrant quatre niveaux de difficulté et donc accessibles à tous les profils de marcheurs, ou en compagnie d'un guide professionnel. Avec de bonnes chaussures de marche, de la crème solaire, de l'eau en suffisance et votre casse-croûte, vous voilà paré pour randonner des Baumettes à Sormiou, de Luminy au belvédère de Sugiton ou encore de la Gardiole à En-Vau ! Au préalable, pensez à vous renseigner sur les limitations saisonnières, empêchant l'accès à certaines parties des massifs.

calanque-1980662_1920.jpg?1570616454

Les calanques par la mer

Que ce soit en kayak ou à bord d'un bateau de tourisme, la découverte des calanques par la mer est toujours spectaculaire. À vous les grottes marines, les criques paisibles et les plongeons en pleine mer. Si vous naviguez seul, notez toutefois qu'il est strictement interdit d'accoster sur l'île de Riou.

Immersion dans les calanques

Des coraux, des mérous, des barracudas, des langoustes, des épaves et, pour les plus chanceux, des dauphins voire des baleines : les calanques sont une destination d'exception pour les adeptes de la plongée sous-marine. Quelques recommandations, toutefois : ne plongez jamais seul, privilégiez les bouées écologiques, n'endommagez rien et effectuez systématiquement un palier de sécurité de 3 minutes à 3 mètres de profondeur.

Toujours plus haut !

Envie d'apprécier l'immensité de la mer depuis une falaise abrupte ? Les Goudes, Marseilleveyre, Sormiou, Morgiou, Luminy et La Gardiole tendent les bras aux mordus d'escalade. À la recherche de lignes très abordables avec vue sur les cabanons ? L'aiguille de Sormiou est faite pour vous. Plutôt en quête d'ombre ? Pourquoi ne pas attaquer l'aiguille de Sugiton, dans le secteur de Luminy, par la face est ? Haut perché, vous aurez une magnifique vue sur la calanque de Sugiton !

Accès aux calanques

Pour rejoindre les calanques au départ de Marseille en voiture, empruntez la D559 qui mène à Cassis par le col de la Gineste. Il est également possible de s'y rendre en bus ou en métro. Suivez alors la ligne 2 du métro avant d'embarquer dans les bus 19, 21, 22 ou 23 en fonction de votre calanque de destination.

creeks-1981206_1920.jpg?1570616521

Pensez toutefois à vérifier que les calanques sont bien accessibles. En effet, notamment en raison du risque d'incendie l'été, l'accès aux massifs peut être limité par arrêté préfectoral, ce afin d'assurer la sécurité des promeneurs et de préserver le parc. Le site de la Préfecture de Bouches-du-Rhône ainsi qu'une application dédiée aux calanques et incluant en outre quelques itinéraires de randonnée vous informeront sur les conditions d'accès en temps réel.

En vous baladant sur les hauteurs des Calanques, vous apprécierez bien entendu l'une des plus belles vues sur Marseille, plongeant sur ce quartier très typique et empreint de sérénité surnommé " les Goudes ". Mais l'Athènes des Gaules saura également vous en mettre plein la vue côté ville, avec le fort Saint-Jean, Notre Dame de la Garde et son panorama à 360°, ou encore le Vieux-Port et le quartier du Panier où vous ferez le plein de tradition marseillaise. Si elle est attachée à ses racines, la cité phocéenne n'en est pas moins tournée vers l'avenir et sur le monde. Le renouveau de Marseille ravira d'ailleurs les adeptes du street art et de la culture urbaine, avec la Friche Belle de Mai, les Docks, le MuCEM ou la Vieille Charité. C'est donc sur une destination plurielle que vous avez jeté votre dévolu. Tantôt nature, tantôt historique, parfois moderne et décalée, la ville rebelle n'aura de cesse de vous désarçonner.