Du nord au sud, découvrez les richesses de la nature costaricaine et de sa faune étonnante...

Petit pays à la grande biodiversité, le Costa Rica possède de quoi émerveiller tous les amoureux de la nature. Partez à la découverte d'une faune riche dans un pays qui a su préserver ses beautés naturelles !

De Santa Rosa à Carara, les merveilles du nord de la côte Pacifique

Observer les tortues à Santa Rosa et Las Baulas

Au large de la côte pacifique du Costa Rica, dans le nord du pays, deux importants repaires de tortues vous attendent.

Pour commencer, rendez-vous au parc national Santa Rosa où vous découvrez la plage Nancite située au nord du golfe de Papagayo. C'est ici que la tortue Ridley (ou tortue de Kemp), espèce en voie d'extinction, vient pondre. Attention : le nombre de visiteurs par jour est limité afin de protéger ce site de reproduction.

En redescendant le long de la côte, vous arrivez au parc national marin Las Baulas. Il tient son nom des tortues Baula ou Luth, la plus grande des tortues au monde ! Elle aussi vient nidifier sur les plages du parc, parmi d'autres espèces. Et si vous souhaitez contribuer à la protection de cette espèce menacée, vous pouvez vous porter bénévole en aidant à ramasser les œufs pour les mettre en couveuse. Une expérience riche en émotions !

toucan_costa_rica Ttschleuder CC BY-SA 3.0.jpg
Toucan à carène, Costa Rica - Crédit [photo](https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/14/Keel_billed_toucan_costa_rica.jpg/800px-Keel_billed_toucan_costa_rica.jpg) : [Ttschleuder](https://commons.wikimedia.org/w/index.php?title=User:Ttschleuder&action=edit&redlink=1 "User:Ttschleuder (page does not exist)") sous licence [CC BY-SA 3.0](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.en) sous licence CC BY-SA 3.0)

Diversité des oiseaux de Carara

À une heure de route de San José du côté de la côte Pacifique, ne manquez pas le parc national Carara, célèbre, lui, pour ses oiseaux. Parmi les 400 espèces qui vivent dans ce parc, le bel Ara Rouge ou l'élégante Pione à tête bleue jouent les vedettes discrètes. Ici, vous pouvez aussi observer des crocodiles américains (parmi les plus gros), des cerfs de Virginie, des paresseux et de nombreux singes. Sortez vos jumelles !

Richesse de la faune terrestre et marine sur la côte pacifique

Paradis d'ornithologie à Manuel Antonio et Los Quetzales

La côte pacifique sud abrite les plus célèbres parcs du Costa Rica : le parc national Manuel-Antonio. C'est le plus petit du pays, mais aussi le plus visité ! Et pour cause : il associe plages de sable fin et forêt tropicale humide... Ce lieu vous éblouit par ses paysages, sa flore et sa faune. Tout à la fois !

Si le Saïmiri (singe-écureuil) est le symbole du parc, vous y croisez aussi des paresseux et des singes hurleurs. Côté oiseaux, vous risquez d'entendre des toucancillos, des pélicans, des capucins à tête blanche ou des macaguas rieurs.

Vous êtes plutôt fan des animaux marins ? Vous ne serez pas en reste ici puisque depuis la plage, vous pouvez voir des baleines à bosse, des dauphins à gros nez et des dauphins tachetés...

Gardez encore un peu de place sur la carte mémoire de votre appareil photo : vous explorez à présent le parc national Quetzales. Ce site doit son nom au Quetzal, oiseau au plumage splendide qui peuple ses arbres. C'est d'ailleurs pour cet hôte illustre que ce parc est privilégié des ornithologues. Au détour de sa jungle verdoyante, vous pouvez apercevoir des mammifères impressionnants comme des jaguars ou des tapirs. Clic !

Red_eyed_tree_frog DP.jpg
Grenouille aux yeux rouges, Costa Rica

Magie du parc marin Ballena

Dans cette région, ne manquez pas le parc national maritime Ballena. Les baleines à bosse croisent le long de ses plages et sont visibles durant leur migration de décembre à avril.

Dans ses eaux accueillantes, dauphins à gros nez et tortues olivâtres et à écailles en profitent pour piquer une tête. Spot bien connu des amateurs de snorkeling et de plongée, le parc Ballena comprend de vastes étendues sous-marines, riches en poissons multicolores et en flore luxuriante... Et voilà que vous ne savez plus où donner de la tête !

La côte Caraïbe et le Tortuguero, la maison des tortues

La côte caraïbe du Costa Rica est bien moins vaste, mais elle abrite l'une des principales attractions du pays : le parc national Tortuguero.

Cet espace protégé accueille une importante population de tortues : ici se trouvent 4 des 8 espèces de tortues marines. Lors d'une visite en bateau, vous pouvez vous promener à travers les longs canaux qui s'enfoncent dans la jungle... Admirez les caïmans, les singes hurleurs, les paresseux et les lamantins dans un décor où la nature semble n'avoir jamais perdu ses droits...

Le saviez-vous ?

Le Costa Rica est l'un des pays possédant une faune et une flore particulièrement riches. En effet, ce petit territoire de 51 100 km2 regroupe à lui seul presque 6 % de la biodiversité mondiale ! Grâce aux nombreux efforts du gouvernement pour protéger ce patrimoine naturel, 25 % de son territoire est désormais classé parc national ou réserve. Depuis plusieurs années, le Costa Rica mène aussi des politiques en faveur du tourisme durable ou de l'écotourisme. Une démarche qui porte ses fruits !

L'Ara rouge du Costa Rica

Pas moins de 850 espèces d'oiseaux ont été recensées au Costa Rica. Parmi elles, le célèbre Ara rouge ou Ara Macao. Ce perroquet très coloré au plumage rouge, bleu et jaune, se distingue par sa très grande taille : il fait plus de 80 cm ! Surtout, l'Ara rouge est réputé pour sa fidélité légendaire... En effet, une fois formés, les couples d'Aras restent unis jusqu'à la mort. Une fidélité plutôt rare dans le monde animal.

Le Costa Rica en bref

Quand y aller ?

De novembre à avril, pendant la saison dite " sèche ". Attention : il pleut moins, mais le temps reste humide !

Faites des économies sur votre séjour au Costa Rica en réservant votre vol et votre hôtel ensemble sur Expedia.

Comment se déplacer ?

Il existe un bon réseau de bus et de navettes touristiques pour relier les différentes villes et parcs du Costa Rica. Mais, pour plus de confort, vous pouvez aussi louer un 4x4.

Où dormir ?

L'offre d'hôtels au Costa Rica est très grande bien que le pays soit petit. Logez-vous dans un hôtel de San José, la capitale ou bien directement dans une résidence en plein parc national de Tortuguero.

Où manger ?

Grano de Oro : Calle 30, Avenida 2 et 4, San José
Cuisine costaricaine revue par un chef français. Environ 20 €*

El Mirador : Arenas del Mar, parc Manuel Antonio
Cuisine créative, au cœur de la nature. Dès 10 €*

El Tigre Vestido : Barrio Jesús de Santa Bárbara, Santa Bárbara de Heredia
Cuisine riche en produits traditionnels et café réputé. Dès 10 €*

Le Monastère : Calle Pilas, San Rafael de Escazú
Restaurant de cuisine française avec vue panoramique, environ 20 €*

* Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

La jungle costaricaine sous la caméra de Léa Pool

Dans son film Le Papillon bleu (2004), la Québécoise Léa Pool raconte l'histoire de Pete, petit garçon atteint d'un cancer en phase terminale. Avant de mourir, Pete veut réaliser un de ses rêves et ajouter à sa collection de papillons le très rare morpho bleu. Il part aux côtés d'un célèbre entomologiste, à la recherche de ce beau spécimen dans la jungle costaricaine. Ce drôle de duo finit par trouver un morpho avant de le relâcher ! À son retour, Pete découvre qu'il est miraculeusement guéri de sa maladie... Une belle histoire au cœur de la nature costaricaine, qui est de plus inspirée de l'histoire vraie de l'entomologiste Georges Brossard et de David Marenger.

4 événements incontournables au Costa Rica

Janvier : Carnaval de Palmares dans toute la ville ; 10 jours de festivités avec courses de taureaux et spectacles équestres

Mars : Día del Boyero à San Antonio de Escazú ; célébration et bénédiction du bétail et des récoltes

15-16 juin : Jour de l'arbre et le Jour des ressources naturelles ; dans tout le pays

24 août : Fête des parcs nationaux ; l'occasion de sensibiliser les nouvelles générations à la protection de la biodiversité locale