Cette fête mexicaine est célèbre pour ses fêtards au visage peint, ses bonbons-crânes et ses défilés. En réalité, le Jour des morts est un festival aux multiples facettes, dédié tout autant au souvenir des disparus qu'aux hommages aux êtres chers. Ainsi, que vous soyez là pour le côté carnavalesque de l'événement ou pour son aspect populaire et traditionnel, vous ne vous rendrez pas dans les mêmes établissements du 31 octobre au 2 novembre au Mexique. Voici quatre hôtels pour le Jour des morts sélectionnés selon leur localisation, chacun offrant une vue différente sur le festival.

1. Hotel Real de Minas, Guanajuato

513b160a_z.jpg?1573819250

L'une des cités coloniales les plus pittoresques du Mexique, San Miguel de Allende, a vu sa renommée augmenter dans le monde lorsque des artistes ont commencé à s'y rendre nombreux dans les années 1940. Aujourd'hui, elle est célèbre pour la semaine qu'elle consacre à fêter La Calaca Festival, ou le Festival de la tête de mort en français. Il s'agit d'un festival plus que spectaculaire organisé dans toute la ville, avec des parades, des shows, des discours et des fiestas. De passage là-bas, il vous faudra visiter impérativement sa célèbre église de style néo-gothique, La Parroquia de San Miguel Arcangel. En effet, la crypte est ouverte au public pendant le Jour des morts (le 2 novembre en général), et c'est la seule fois dans l'année. L'Hotel Real de Minas se trouve ainsi à quelques pas de l'église et du centre historique de San Miguel de Allende.

2. Hotel Trebol, Oaxaca

8293056_2_z.jpg?1573819266

La région d'Oaxaca est la plus connue des destinations pour ceux qui veulent profiter du Jour des morts, Oaxaca City, sa capitale, constituant le point d'orgue des célébrations. Assurez-vous de visiter son gigantesque marché, le Central de Abastos, qui mettra, peu importe l'époque de l'année d'ailleurs, vos sens en émoi. Celui-ci est fantastique le 31 octobre, lorsque les étals sont emplis de crânes en sucre et de pain pan muerto. En plus de ses processions, la ville est également appréciée par ceux qui veulent vivre un festival plus solennel et traditionnels, avec des vigiles de cimetières et des autels un peu partout dans Oaxaca. L'Hotel Trebol se trouve dans le centre, tout près du marché et de choses à voir pendant les festivités à Oaxaca, avec des équipements modernes et un accueil vraiment chaleureux.

3. Occidental at Xcaret Destination, Quintana Roo

08b8cb3b_z.jpg?1573819278

Si vous souhaitez combiner vos visites axées sur le Jour des morts avec quelques passages oisifs sur les plages, l'Occidental at Xcaret Destination, sur la Riviera Maya, est un excellent choix. Celui-ci se trouve à côté de Xcaret Park, un parc thématique avec réserve écologique dédié à la célébration de la culture et de la nature mexicaines, qui propose des visites de la jungle, de la plongée avec tuba dans le récif et une réplique d'un village maya. Le parc organise l'une des plus grandes fêtes du festival à Quintana Roo, avec des concerts, des expositions culturelles, des visites et des spectacles qui s'ajoutent aux événements traditionnels. Parfait pour les familles ! Bien sûr, il y a quelques touristes, mais rassurez-vous : lorsque les festivités seront terminées, vous pourrez profiter du calme de la plage privée ou de l'une des cinq piscines de l'établissement.

4. Hotel Porton del Cielo, Michoacon

179508.jpg?1587024696

C'est à Patzcuaro que sont organisés certains des événements les plus spectaculaires du pays dans le cadre du Jour des morts, au point que le nom de la ville soit synonyme du festival. Ses cimetières sont décorés de soucis (les fleurs), ses rues coloniales somptueuses sont illuminées de bougies et ses artisans traditionnels profitent de l'occasion pour présenter leurs créations. Ce qu'il ne faut pas manquer se trouve sur l'île voisine de Janitzio, sur le lac Patzcuaro, où le cimetière se pare de bougies et où le peuple indigène des Purepecha effectue des danses traditionnelles. Ainsi, pour goûter au côté traditionnel du festival, prenez le chemin de Patzcuaro et réservez une chambre à l'Hotel Porton del Cialo, en bordure du centre-ville.