nyc-view-from-hotel-times-square.jpg?1558870712

En 2019, au mois de juin, nous fêtons le 50e anniversaire des émeutes de Stonewall qui ont eu lieu dans le quartier de Greenwich Village à New York. Pour célébrer l'anniversaire de cet événement historique pour la communauté LGBTQIA+, la WorldPride s'est invitée à New York pour la toute première fois ! La Gay Pride de la Grosse Pomme est déjà l'une des plus importantes au monde. Pendant un mois entier, des événements seront organisés à New York et dans les environs (notamment à Brooklyn). Les festivités de cette année seront les plus grandes jamais organisées.

En raison de cet anniversaire marquant, un grand nombre d'activités et d'événements auront lieu tout au long du mois de juin pour célébrer la WorldPride de New York où l'on attend environ 4 millions de voyageurs de la communauté LGBTQIA+.

1- Visite du Stonewall Inn

stonewall-inn-adam-groffman.jpeg?1558870005

Le 28 juin 1969, des émeutes éclatent suite à une descente de police dans un bar appelé le Stonewall Inn situé dans le quartier de Greenwich Village. Le bar est toujours ouvert et organise de nombreux événements chaque semaine, mais l'attraction la plus importante est le monument dédié aux droits de la communauté LGBTQIA+ qui a été érigé juste en face du Stonewall Inn dans Christopher Park.

Le Stonewall National Monument est le premier en son genre aux États-Unis et comprend des sculptures de l'artiste américain George Segal intitulées " Gay Liberation ". Cette œuvre représente deux couples homosexuels : l'un gay et l'autre lesbien.

2- Exposition Love & Resistance à la New York Public Library

Pour célébrer les 50 ans de Stonewall Inn, la branche centrale de la New York Public Library située à Bryant Park accueillera une exposition nommée Love & Resistance: Stonewall 50 (amour et résistance : les 50 ans de Stonewall) qui se tiendra jusqu'au 14 juillet. Il sera possible d'y voir des photos des journalistes Tobin Lahusen et Diana Davies datant des années 1960 et 1970 ainsi que des archives de la bibliothèque retraçant l'histoire de la communauté LGBTQIA+.

3. Découverte de l'art queer dans les meilleurs musées et galeries de New York

En plus des expositions historiques organisées à travers la ville (consultez la liste complète sur le site de la ville de New York), la plupart des musées les plus importants de New York accueillent des expositions d'artistes queers.

Le Guggenheim propose notamment une rétrospective des collages et des photographies de Robert Mapplethorpe jusqu'en 2020, intitulée Implicit Tensions: Mapplethorpe Now. Ses photos en noir et blanc ont pour thème les subcultures gays comme le BDSM.

Le Leslie-Lohman Museum of Gay and Lesbian Art, accueille une exposition nommée : 1969-1989Art After Stonewall, . Il s'agit de la première exposition majeure qui met en lumière l'impact du mouvement des droits civiques de la communauté LGBTQIA+ sur le monde artistique et compte des œuvres de Mapplethorpe, mais aussi d'autres artistes queers comme Nan Goldin et Andy Warhol.

brooklyn-museum-lgbt-exhibit.jpg?1558870523

Tout au long du mois de décembre, le Brooklyn Museum organise une exposition appelée Nobody Promised You Tomorrow: Art 50 Years After Stonewall. Le titre est emprunté au cri de ralliement de l'artiste et activiste transgenre Marsha P. Johnson, qui a d'ailleurs pris part aux émeutes de Stonewall, et se focalise sur l'impact de cet événement au travers des œuvres d'artistes contemporains.

L'exposition de printemps du Costume Institute du Metropolitan Museum of Art, Camp: Notes on Fashion, compte près de 200 créations et œuvres sur la mode allant du XVIIe siècle à nos jours liées à l'esthétique " camp " (alliage d'humour, de pastiche et d'exagération). L'exposition qui a marqué l'ouverture du traditionnel Met Gala, organisé chaque année au mois de mai, et dont Lady Gaga était l'une des hôtesses, a été en partie inspirée par l'essai de Susan Sontag datant de 1964 : " Notes on Camp ".

4- Défilé de la WorldPride

nyc-pride-travelsofadam.jpg?1558870462

Le 30 juin, la Gay Pride annuelle traversera les rues de Manhattan. Elle commencera à midi et devrait durer au moins 8 heures avec plus de 150 000 participants qui agiteront avec fierté le drapeau arc-en-ciel. De nombreuses marques et sponsors seront aussi de la partie pour défendre et promouvoir les droits de la communauté LGBTQIA+. Des millions de spectateurs seront également au rendez-vous pour faire de cet événement, la plus grande Gay Pride au monde.

Si vous souhaitez participer à un mouvement moins sponsorisé par les marques et plus tourné vers une promotion plus progressiste des droits de la communauté LGBTQIA+, la Reclaim Pride Coalition organise également une marche des fiertés à New York le 30 juin.

5- Sur les traces de la communauté LGBTQIA+

gay-liberation-monument-nyc.jpg?1558870654

Gay Liberation Monument

Entre tous ces événements et activités organisés pendant ce mois des fiertés, assurez-vous de garder du temps pour découvrir l'histoire unique de la communauté LGBTQIA+ de New York. Urban Adventures organise une tournée des bars du quartier de Greenwich Village qui ont marqué l'histoire de la communauté LGBTQIA+ en plus des lieux les plus emblématiques.

Où séjourner lors de la WorldPride ?

De nombreux hôtels new-yorkais organisent des événements LGBTQIA+ ou proposent des offres spéciales comme des cocktails aux couleurs du drapeau arc-en-ciel, des tarifs spéciaux pour un séjour romantique, de nombreuses expositions artistiques et des spectacles.

1- W Hotel Times Square

Cet hôtel de luxe est situé en plein cœur de Manhattan et possède un bar dans le hall où sera organisée une table ronde ouverte au public appelée " Queer Me Out " qui sera centrée sur des sujets spécifiques liés à la vie de la communauté LGBTQIA+. En plus d'être un soutien de la communauté LGBTQIA+ et d'être à deux pas du quartier gay de Hells Kitchen, il est également possible de réserver une chambre à un tarif spécial pour monter sur le char de l'hôtel pendant le défilé de la Gay Pride.

w-times-square-hotel-bar-gay.jpg?1558870218

2- The James NoMad

En plus d'être extrêmement bien situé (notamment pour le défilé de la WorldPride), cet hôtel organise également une exposition artistique queer tout au long du mois de juin. Les œuvres exposées compteront deux éléments : un visage et un lieu pour mettre en lumière le pouvoir de la communauté LGBTQIA+ de New York dans le milieu de la nuit, de l'art, de l'activisme ou de la mode, etc.

james-nomad-hotel-travelsofadam.jpg?1558870316

3- Arlo Hotel

Cet hôtel possède l'un des meilleurs bars de toit de Soho, un bar/café tendance dans le hall et un excellent restaurant appelé Harolds. Il s'agit sans conteste de l'un des meilleurs hébergements pour un séjour lors de la semaine des fiertés. Les chambres sont petites, mais très confortables. L'hôtel Arlo de SoHo va également recouvrir l'un de ses murs d'une fresque pour célébrer le 50e anniversaire des émeutes de Stonewall et le demi-siècle d'émancipation de la communauté LGBTQIA+.

4- The Redbury

Ce joli hôtel boutique du quartier de NoMad est décoré de touches musicales qui rendent hommage à la rue historique des producteurs de musique de Tin Pan Alley située à deux pas de là. Un tarif spécial Pride est proposé et comprend un cocktail de bienvenue servi dans le bar de style romain : Vini e Fritti.

redbury-hotel-nyc.jpg?1558870269

5- Aliz Hotel

Un tout nouvel hôtel situé à Time Square qui abrite le Dear Irving, le plus haut bar à cocktails en plein air de Manhattan qui s'étend du 40e au 41e étages. La vue depuis les chambres est à couper le souffle (certaines ont une vue imprenable sur l'Empire State Building). Malgré sa petite taille, l'hôtel offre des chambres plutôt spacieuses et très bien équipées. Un guide utile contenant des offres spéciales pour la WorldPride est disponible sur le site de l'hôtel.

• • •

La WorldPride de New York promet d'être une expérience inoubliable. Mais au-delà de ce mois des fiertés, New York est une destination de choix pour les voyageurs de la communauté LGBTQIA+, et ce tout au long de l'année. New York regorge d'activités idéales pour la communauté LGBTQIA+.

Photos : Adam Groffman