On mange copieusement et on boit bien en Alsace... secret de polichinelle ?

La cuisine alsacienne est riche de sa proximité avec l'Allemagne et l'Europe centrale. Cette région frontalière offre une gastronomie pleine de saveurs et fière de ses traditions... À vos fourchettes !

Le Bas-Rhin, sur la route des traditions culinaires alsaciennes

Strasbourg, capitale gastronomique de l'Alsace

Qui ne connaît pas la saucisse de Strasbourg ? Préparée à base de bœuf et de porc puis fumée au bois de hêtre, ses origines remontent au XVIe siècle. Mais attention, ne gaffez pas, les Alsaciens l'appellent tout simplement knack ! Son petit nom vient de l'allemand et décrit le bruit produit quand sa peau éclate lorsqu'on la mange pique avec une fourchette.

L'autre plat typique de la région, c'est le Baeckeoffe. Préparé avec des légumes, des pommes de terre et de la viande cuits longuement au four, c'est à l'origine un plat plutôt bourgeois que l'on trouvait seulement en ville. Traditionnellement, on le préparait le samedi et on le laissait mijoter jusqu'à la messe du dimanche avant de le déguster en famille...

Baeckeoffe ©éréales Kille® CC BY-SA 3.0.jpg
Baeckeoffe - Crédit photo : ©éréales Kille® sous licence CC BY-SA 3.0

Tarte flambée et choucroute alsacienne dans les environs de Strasbourg

À l'ouest de Strasbourg, rendez-vous à Truchtersheim dans la région du Kochersberg. Vous voilà dans le berceau de la tarte flambée ou flammekueche. Cette délicieuse tarte à la pâte fine recouverte de crème fraîche, de lardons et d'oignons se consomme aujourd'hui dans toute la région et vous pouvez faire confiance aux adresses des puristes de la Confrérie du véritable flammekueche pour goûter au vrai goût de la tradition. Un plat convivial à partager jusqu'à plus faim !

L'autre incontournable de la cuisine alsacienne, c'est bien sûr la choucroute. Elle se prépare avec du chou cabu accompagné de viande, de charcuteries et pommes de terre, mais on peut même manger de la choucroute aux fruits de mer ! Pour savourer ce plat copieux, rendez-vous à Krautergersheim, la capitale alsacienne de la spécialité. L'office du tourisme propose d'ailleurs un circuit qui vous apprendra tout sur la choucroute !

Un dessert pour la route, à Gertwiller

Si vous êtes fans de sucré, arrêtez-vous à Gertwiller, au sud d'Obernai. C'est la capitale alsacienne du pain d'épices ! Vous pouvez même y visiter le musée consacré à ce bon gâteau au miel et aux épices dont l'origine remonte à l'antiquité...

Remonter la route des vins d'Alsace, d'Andlau à Ottrott

Voyage au pays des grands vins blancs

En plus de ses plats riches et copieux, l'Alsace est très réputée pour ses vins. Les cépages les plus fameux sont le Riesling, le Gewurztraminer, le Pinot gris et le muscat. Il existe une route des vins balisée de Furdenheim à Colmar qui vous emmène à la découverte des vignobles d'Alsace qui gagnent à être connus.

Au pied des Vosges, la commune d'Andlau est la seule à produire trois des cinquante et un grands crus en Alsace : le Kastelberg, le Moenchberg et le Wiebelsberg. Ces grands crus blancs profitent de la richesse des sols qui entourent ce petit village historique.

Remontez jusqu'à Mittelbergheim pour savourer son grand cru Zotzenberg et pour vous balader dans l'un des " Plus beaux villages de France ". Le bourg a conservé toute l'allure et le charme d'origine d'une cité viticole. Ces vins blancs d'une grande finesse se dégustent en général à l'apéritif, mais accompagnent aussi très bien les plats traditionnels alsaciens. Continuez ensuite jusqu'au lieu-dit Kirchberg pour goûter au grand cru Kirchberg-de-barr. Ici sont produits des Riesling, Pinot gris et Gewurztraminer frais et intenses qui s'apprécient particulièrement avec le temps. Ils sont réputés pour leur grand caractère.

Tarte_flambée_alsacienne Lulu Durand CC BY 2.0.jpg
Flammekueche - Crédit photo : Lulu Durand sous licence CC BY 2.0

Des rouges légers et originaux

En Alsace, les vins rouges sont plus rares, mais on peut quand même déguster quelques bonnes bouteilles. Dans la région, le seul cépage rouge cultivé est un Pinot noir originaire de Bourgogne. Deux villages ont droit à une AOC : Saint-Hippolyte au nord du parc des Ballons des Vosges et Ottrott, près d'Obernai. Ce dernier produit le Rouge d'Ottrott, un vin fruité et léger, assez clair et qui se boit frais. En été, il remplace parfaitement le rosé.

L'Alsace et la bière, une grande histoire

La région est bien connue pour ses bières ! Située au nord de Strasbourg, Schiltigheim est la capitale alsacienne de la bière, même si la plupart de ses brasseries ont désormais disparu... Mais vous pouvez encore pousser la porte de l'Espérance, une brasserie qui a fêté récemment ses 150 ans.

C'est cependant à Strasbourg qu'on trouve encore le plus de micro-brasseries, ces petits établissements qui fabriquent et vendent leur propre bière. Vous pouvez visiter ou, mieux encore, déguster les productions artisanales des micro-brasseries Au Brasseur, Kohler-Rehm, Lauth et La Lanterne. Blonde, brune, rousse... il ne vous reste plus qu'à choisir !

" En Allemagne, c'est beaucoup, mais ce n'est pas bon. En France, c'est bon, mais ce n'est pas beaucoup. En Alsace, c'est bon et c'est beaucoup. "

Ce proverbe alsacien est cité par Marguerite Spoerlin dans son livre La cuisinière alsacienne (1995). Un résumé simple et efficace de la gastronomie alsacienne, n'en déplaise à nos chers voisins !

La distillerie Meyer

En Alsace, on aime aussi les alcools forts ! Pour goûter une bonne eau-de-vie, un véritable whisky ou un pastis alsacien, rendez-vous à Saint-Pierre-Bois pour découvrir la distillerie Meyer. Cette entreprise familiale produit ses alcools depuis 1958. En un demi-siècle, elle a récolté pas moins de 180 médailles ce qui en fait la distillerie familiale la plus primée de France. Santé !

L'Alsace gastronomique en bref

Quand y aller ?

À l'automne, pendant les vendanges ou à Noël, pour les marchés garnis de spécialités et douceurs !

Comment se déplacer ?

Parcourez la route de la gastronomie alsacienne en pensant à la location de voiture depuis Strasbourg.

Où dormir ?

Parmi l'offre d'hôtels en Alsace, réservez votre chambre d'hôtel à Strasbourg, par exemple, où les options ne manquent pas, en optant pour un hôtel spa ou un hôtel dans un domaine viticole à Strasbourg.

Où manger ?

Auberge de l'Ill : 2 rue de Collonges-au-Mont d'Or, Illhaeusern
Seul 3 étoiles Michelin de la région, dans une belle auberge, à partir de 106 €*

JY'S : 17 rue de la Poissonnerie, Colmar
Restaurant gastronomique deux étoiles, à partir de 45 €*

La Fourchette des Ducs : 6 rue de la Gare, Obernai
Un deux étoiles à la cuisine moderne et créative, à partir de 120 €*

1741 : 22 Quai des Bateliers, Strasbourg
Cuisine fine et savoureuse par un chef de la région, à partir de 39 €*

*Les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier.

La gastronomie alsacienne racontée par les grands-parents

Mathilde Hatzenberger-Vialle et Dimitri Staub sont partis à la recherche des recettes traditionnelles alsaciennes. Pour cela, ils sont allés à la source, à la rencontre des grands-mères et grands-pères et de leurs secrets de cuisine. Dans A vos fourneaux avec nos grands-parents alsaciens (2004), chaque recette est illustrée en photo et racontée comme une visite. On a l'impression d'être dans la cuisine de mamie Berthe et papy Louis quand ils préparent leur Dampfnudle (pain). Un guide gastronomique qui est aussi une plongée dans la vie alsacienne.

4 événements gastronomiques en Alsace

Août : fête de la bière à Schiltigheim.

Septembre : fête de la Choucroute à Krautergersheim.

Septembre à octobre : De nombreuses villes et villages célèbrent leurs fêtes des vendanges et fêtes du vin. Décembre : Retrouvez tous les plaisirs de la gastronomie alsacienne lors des marchés de Noël de la région.