La Nouvelle-Zélande compte 15000 kilomètres de côtes. Mais n'oubliez pas, ce n'est pas une île tropicale ! Si vous voulez vous baigner, il faudra attendre l'été de décembre à février. Du sable fin et de l'eau turquoise : voici les cinq plages paradisiaques où bronzer.

Réservez votre séjour sur Expedia et bénéficiez de tarifs irrésistibles pour vos prochaines vacances en Nouvelle-Zélande !

Cathedral Cove, Hahei (île du Nord)

Ces étranges rochers peuvent vous sembler familier. C'est ici qu'a été tourné une scène du Monde de Narnia. L'endroit n'est accessible qu'à pied (40 minutes de marche) ou en bateau. L'idéal est de se lever tôt pour éviter le flot de visiteurs et assister au lever de soleil sur la mer. Sans rocher et sans touristes, " Mares LegCove Beach ", à 200 mètres,vaut aussi le détour.

Elliot Bay, Northland (île du Nord)

Un petit coin de paradis oublié des touristes et des guides de voyage. Surtout fréquenté par les locaux et les surfers, l'accès à cette plage privée est pourtant autorisée au public. Elliot Bay est en contre-bas de la superbe route qui mène au village de Russell.

Matai Beach, Karikari Peninsula (île du Nord)

La péninsule de Karikari s'étend sur 17 kilomètres. Elle est réputée pour ses plages de sable blanc. Selon la légende, les premiers maoris auraient débarqué ici.Les plus chanceux apercevront des dauphins et des orques.

Wharariki Beach, Golden Bay (île du Sud)

A vingt minutes de marche du parking, ces impressionnantes roches sont plantées dans l'eau. Les courants sont trop dangereux pour se baigner mais la longueur de la plage permet une bonne balade, avec un retour par les dunes de sable. Quelques phoques se promènent aussi dans le coin.

Te Pakutea Bay, Abel Tasman National Park (île du Sud)

L'eau est si claire que si vous y trempez vos pieds la nuit, vous verrez apparaître des lumières phosphorescentes vertes. Et peut-être même des bébés phoques qui s'amusent de la bioluminescence en sautant dans la baie !Pour mieux profiter de ce coin de paradis, passez la nuit à Anchorage Hut !